Afficher le sujet - Les collabos, les Kapos, et les lâches

Les collabos, les Kapos, et les lâches

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

1 Août 2019, 17:02 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

2 Août 2019, 08:14 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

4 Août 2019, 14:43 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

5 Août 2019, 13:01 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

7 Août 2019, 14:48 Message

Image



***


De Redon à Châteaulin, des jeunes marchent pour les migrants (France 3)

« Depuis le 16 juillet ils marchent et ils parlent. Camille et ses copains sont partis de Redon en direction du Finistère le long du canal de Nantes à Brest pour une randonnée solidaire de 3 semaines. Sur la période une trentaine de jeunes se sont relayés sur ce camp de vacances un peu particulier. Et parmi eux 8 jeunes migrants.

Le groupe va de village en village, de camping en camping et rencontre du monde. L'échange, la discussion avec les personnes est le moteur même de leur aventure. Ils veulent sensibiliser leurs concitoyens à la vie que mènent les migrants et déconstruire tous les préjugés. Chaque soirs lors des veillés les adolescents se racontent leur vie et leur vision du monde. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

13 Août 2019, 08:40 Message

Royaume-Uni : plus de la moitié des élèves qui suivent le programme de déradicalisation « Prevent » conçu à l’origine pour lutter contre l’extrémisme islamique sont des extrémistes de droite (Daily Mail)

« En 2017-2018, il y a eu 2 426 cas d’extrémisme signalés par des enseignants et des membres du personnel inquiets au sujet d’élèves qui ont été référés par des écoles et des collèges.

De ce nombre, 922, soit 38 %, concernaient l’extrémisme islamique et 576, soit 23 %, l’extrême droite.

Cependant, la grande majorité de ces renvois ont été examinés et rejetés par les agents de la Prévention gouvernementale comme étant « faux ».

Seuls ceux qui sont jugés authentiques sont "discutés au niveau du groupe spécial" par les agents de prévention, ce qui signifie qu’ils deviennent des cas.

490 cas ont été discutés au niveau du Panel dans les écoles et collèges, dont 219, soit 44 %, concernaient l’extrémisme d’extrême droite et 183, soit 37 %, l’islam. […]

William Baldet, responsable de la prévention au Centre d’analyse de la droite radicale, a déclaré : "Il y a deux choses ici, premièrement, il y a davantage d’extrémisme d’extrême droite, car la société s’oriente davantage vers la droite en Amérique et en Europe. Deuxièmement, les enseignants sont davantage conscients de l’extrémisme d’extrême droite dans les écoles, car nous avons eu deux attaques terroristes ici, et il y a eu de gros incidents aux États-Unis." »


***


Tous les bellâtres hollywoodiens s'y mettent : « L’acteur et réalisateur Antonio Banderas, qui a eu 59 ans ce samedi, a déclaré dimanche à Marbella (Malaga) que c’était "une horreur" que le navire Open Arms de l’ONG espagnole Proactiva qui transporte des migrants sauvés dans la mer Méditerranée ne reçoive pas l’autorisation d’accoster dans un port sûr de l’Union européenne. D’un point de vue humanitaire, «il n’y a pas de droit» quant à la situation dans laquelle se trouve le navire. »


La seule et véritable horreur, c'est cette invasion barbare.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

14 Août 2019, 09:26 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

15 Août 2019, 08:20 Message

Immigration : comment nos politiques se sont lié les mains (Bd Voltaire)

Un petit rappel.


« Pour aggraver la situation, la loi française n° 2012-1560 du 31 décembre 2012 poussa le raisonnement jusqu’au bout en supprimant le délit de séjour irrégulier sur notre territoire suite à plusieurs arrêts de la Cour de justice de l’Union européenne allant dans le sens de ce qui précède.

Alors, comment sortir de cet étau ? La loi 2018 "pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie" n’est qu’une adaptation à cette situation et a vocation à essayer vainement de réduire les délais d’attente et davantage reconduire à la frontière. Autant de vœux régulièrement formulés depuis vingt ans par les gouvernements successifs. Ce n’est pas un cap de fermeté contre l’immigration massive comme annoncé par Emmanuel Macron. Pour couronner le tout, le pacte de Marrakech de 2018, pacte mondial « pour des migrations sûres, ordonnées et régulières », vise in fine, petit à petit, à imposer une coopération en matière de migrations internationales et vient encore obscurcir l’émergence de solutions alternatives.

En dehors d’une sortie ou d’une révision des dispositions de la CEDH en matière d’asile et d’une réécriture plus stricte de la notion de protection subsidiaire, on ne mettra pas fin à cet appel d’air permanent. En attendant, gageons que l’Union européenne va, une fois de plus, accueillir les 500 migrants de l’Open Arms et de l’Ocean Viking. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

16 Août 2019, 07:45 Message

Lannion (22) : sans-papiers, des tentes sur le quai d’Aiguillon pour attirer l’attention [url](https://actu.fr/bretagne/lannion_22113/ ... 98426.html)[/url]

« Ce lundi 12 août, le Collectif de soutien aux sans papiers cherchait à alerter les autorités sur le sort de plusieurs familles de migrants, menacées d’être "mises à la rue".

Parmi ces familles, celle de Babouana. Elle est arrivée en France il y a quatre ans avec ses enfants, pour rejoindre son mari. Depuis un an, elle loge à l’hôtel et redoute d’être mise à la porte :

"J’ai quatre enfants, deux fois des jumeaux. Ils sont déjà scolarisés à l’école de Pen Ar Ru et tout se passe bien, ils sont bien intégrés. J’ai peur."

En effet, le CSSP [Collectif de soutien aux sans papiers], qui fournit une aide juridique aux sans papiers pour mener à bien leurs démarches administratives, est dans l’impasse. Les dossiers de ces familles ont été clos, les recours sont épuisés. (…)

Pour autant, les autorités concernées, à la Maison du Département, se laissent jusqu’au 20 août pour statuer sur ces dossiers. »


***


Méditerranée : l’Open Arms devant Lampedusa, vers un accord entre la France, l’Allemagne et l’Espagne pour répartir les migrants (Lexpress)

« Le navire humanitaire de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms a jeté l’ancre jeudi juste en face de l’île de Lampedusa (Italie) avec 147 migrants à bord, en plein débat gouvernemental sur la légitimité de leur présence dans les eaux italiennes.

"J’ai décidé de ne pas signer le nouveau décret du ministre de l’Intérieur destiné à empêcher l’entrée, le transit et l’arrêt dans les eaux territoriales du bateau de l’ONG Open Arms", a stipulé jeudi dans un communiqué la ministre de la Défense italienne Elisabetta Trenta.

Le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini, qui réclame une rotation en Europe des ports de débarquement, avait signé début août un décret interdisant, au nom de la défense de l’ordre public, les eaux italiennes à l’Open Arms.

Une décision prise par un tribunal administratif, suite à un recours d’Open Arms, a toutefois suspendu mercredi ce premier décret.

Dans la foulée, Matteo Salvini a signé un nouveau décret pour barrer la route au bateau. Son pouvoir de ministre se trouve toutefois grandement affaibli, depuis qu’il a fait voler en éclat jeudi dernier son alliance gouvernementale formée depuis 14 mois avec le Mouvement Cinq Etoiles (M5S, anti-système).

Les décrets de M. Salvini doivent notamment être signés par la ministre de la Défense, qui se trouve précisément être membre de M5S, formation qui n’entend de toute évidence plus suivre ses ordres après avoir été lâchée.

"J’ai pris cette décision motivée de solides raisons légales, en écoutant ma conscience. Nous ne devons jamais oublier que derrière les polémiques de ces derniers jours, il y a des enfants et des jeunes qui ont souffert de violences et d’abus de tous types. La politique ne peut jamais perdre de vue l’humanité", a expliqué jeudi Elisabetta Trenta dans son communiqué.

La veille, elle avait déjà dépêché deux navires pour escorter l’Open Arms, dans un souci d’évacuer les 32 mineurs à bord, après deux semaines à bord.

Réagissant sur les réseaux sociaux jeudi, Matteo Salvini lui a vertement rétorqué: "humanité ne signifie pas aider les trafiquants et les ONG ». […]" »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

17 Août 2019, 08:39 Message

Interview d’une « féministe islamique » sur France Inter (Marianne)

« Céline Florentino décrypte l’entretien de Hanane Karimi, sociologue et "féministe islamique", par Lauren Bastide sur France Inter, ce dimanche 11 août. Selon elle, la journaliste relaie de la propagande militante islamiste, sans aucun recul intellectuel.

En pleine vacances d’été, l’interview de la sociologue Hanane Karimi par France Inter est arrivée à mes oreilles, et j’ai héroïquement décidé de l’affronter, par besoin de démontrer les faux-semblants, l’hypocrisie et le danger de ces sophistes. […]

Quand Hanane Karimi explique, ce dimanche 11 août sur France Inter, en termes très doctes la domination de genre, de classe, de race, ça donne ça :

1) Les femmes voilées sont le plus souvent issues de milieu social défavorisé.
2) Les milieux défavorisés représentent la vraie lutte antiraciste et anticapitaliste.
3) Donc le voile est une lutte politique émancipatrice de classe, de race et de genre.

La journaliste Lauren Bastide qualifie même cet amalgame comme un "entremêlement de la race, de la classe et du genre". Et elle est émerveillée lorsqu’elle dit cela. Tout repose sur cette absurdité. Mais la journaliste bat tous les records jamais enregistrés jusqu’à présent de complaisance militante. Quand elle évoque Alliance Citoyenne et leur action en faveur du burkini dans les piscines grenobloises, elle dit, et je la cite mot pour mot : "C’est une action politique flamboyante, courageuse, visible." Les mots sont de la journaliste de France Inter, pas de Karimi. La journaliste de France Inter.

Quand elle demande à Karimi d’expliquer le concept dominants/dominés, elle formule ainsi la question : "Est-ce que l’enseignante que vous êtes peut l’enseigner pour le commun des mortels ?" Parce que bien sûr nous on est tellement stupide qu’on n’a strictement aucune idée de ce concept pourtant vieux comme le monde. Il faut dire que le "dominant n’a pas à se préoccuper de la manière dont le monde dans lequel il a grandi l’accueille", dit Karimi. Eh non, il ne "pense" pas le monde. Il n’en a pas besoin puisqu’il en est la référence. En gros, il est con. Alors que les individues voilées issues de la classe ouvrière, elles, elles sont en quête de respectabilité vis-à-vis de la culture dominante forcément raciste et de la "colonialité du pouvoir". Et les minorités ne sont pas "solubles", selon ses propres termes. Comment faire émerger le "je" dans ce "nous" ? Ben surement pas en disant que c’est insoluble et en se désolidarisant du nous, en tout cas. […] »


***

Le problème n'est pas tant que cette personne sophistique à donf' avec la bénédiction enamourée d'une "journaliste" qui en rajoute des louches, c'est que ce type de bricolage délirant est devenu le b-a ba de tout un chacun, perméabilité aboutie à la propagande et à la publicité oblige, au long de décennies de lavage de cerveau et de déculturation, le tout s'appuyant sur une solide militance jamais lassée de se vautrer dans la "bienpensance" servile.

J'en ai encore fait l'expérience il a très peu : celle d'une inculture aussi prétentieuse que manifeste, d'un vernis de demi-habile convaincu d'avoir pignon sur rue, masquant à peine une détermination à défendre envers et contre tout des préjugés bêtement commandés par sa condition personnelle. Bref : celle de l'impossibilité à peu près totale d'avoir une discussion, si modeste soit-elle, sur des sujets si élémentaires soient-ils.

On ne mesure jamais assez bien à quel point, comme déjà dit, le mal est profond, et général.


***


«Algériennes, Algériens»: l’année particulière du Festival de Douarnenez (RFI)

« À quoi ressemblera la France de demain ? Sera-t-elle portée par les combats et les débats du jour ou sera-t-elle indifférente ? Une chose est sûre : depuis plus de quarante ans, le cœur de Douarnenez bat plus fort que jamais en cette troisième semaine d’août, sous le signe de l’engagement. »


***


L’Allemagne face au risque d’une terreur brune (Le Monde)


« Angela Merkel restera sans aucun doute comme celle qui, dans une Europe frileuse et craintive, a fait le choix de l’ouverture en laissant entrer en Allemagne près d’un million de réfugiés fuyant les guerres du Moyen-Orient. Juste au regard de l’histoire, cette décision n’en a pas moins profondément bousculé une partie de ses concitoyens, qui n’y étaient pas préparés.

"Wir schaffen das" ("nous y arriverons"), avait lancé la chancelière, le 31 août 2015, pour dire son optimisme dans la capacité de l’Allemagne à relever le défi de l’intégration. Deux ans avant la fin programmée de son quatrième et dernier mandat, il est encore temps pour elle d’aller au bout de cette ambition. Et de redire une seconde fois "Wir schaffen das", mais cette fois pour triompher d’une extrême droite dont le retour, en Allemagne, a autant voire plus qu’ailleurs des raisons d’inquiéter. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

19 Août 2019, 09:26 Message

#OpenArms : Madrid fustige Rome et ouvre le port d’Algésiras. La France prête à accueillir 40 migrants

La France s’est engagée à accueillir 40 personnes sur l’Open Arms, bateau de l’ONG espagnole Proactiva qui transporte une centaine de migrants secourus en Méditerranée, a annoncé dimanche à l’AFP le ministère de l’Intérieur. […] "La France s’engage à maintenir son engagement d’accueillir 40 personnes", souligne-t-on Place Beauvau. (cnews)

NDLR : On notera au passage que " la France s'engage à ... son engagement"


***

« Le gouvernement espagnol a proposé ce dimanche d’accueillir dans le port d’Algésiras le bateau de l’ONG Proactiva Open Arms transportant une centaine de migrants.

Le chef du gouvernement espagnol, le socialiste Pedro Sanchez, "a ordonné aujourd’hui (ce dimanche) l’habilitation du port d’Algésiras pour recevoir le bateau ‘Open Arms’", qui se trouve actuellement face à l’île italienne de Lampedusa, en raison de "la situation d’urgence" à bord et face à "l’inconcevable décision des autorités italiennes de fermer tous ses ports", a annoncé le gouvernement dans un communiqué.

Jeudi, six pays de l’Union européenne, la France, l’Allemagne, la Roumanie, le Portugal, l’Espagne et le Luxembourg avaient indiqués qu’ils étaient prêts à accueillir une partie des 147 migrants alors à bord du navire de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms, avait annoncé le Premier ministre italien Giuseppe Conte.

Madrid a pris cette décision "en raison de la situation d’urgence à bord, après deux semaines de navigation", et alors que le navire transporte encore 105 adultes et deux enfants dans des conditions "intenables", a estimé Open Arms.

"Les ports espagnols ne sont ni les plus près ni les plus sûrs pour l’Open Arms, mais pour l’instant l’Espagne est le seul pays disposé à l’accueillir dans le cadre d’une solution européenne", a ajouté l’ONG. […] (bfmtv)

NDLR : Quant à la "situation à bord", une petite comédie grossièrement ficelée par le "capitaine" de ces séides esclavagistes, reprise en boucle par tous les médias, a suffit pour déclencher le réflexe lacrymal habituel et l'indignation parfaitement hypocrite et scélérate des "autorités" européennes diverses.


***

Open Arms, l’ONG qui secourt les migrants et qui maltraite ses salariés (courrier stratège)

« Le navire Open Arms, affrété par l'ONG catalane ProActiva, fait le buzz en traînant, de port en port méditerranéen, des réfugiés africains repêchées au large de la Libye. Curieusement, peu de médias s'interrogent sur le fonctionnement de cette association qui prétend lever annuellement 3 millions d'euros pour financer ses activités. Tout ne semble pourtant pas clair dans cette histoire. »

NDLR : tout cela "n'est pas clair" pour les seuls aveugles volontaires ; le problème c'est qu'ils sont légion, et qu'ils se confortent les uns les autres dans une grégaritude idéologique à tendance exponentielle, et une misère tant intellectuelle que spirituelle qui n'a pas d'équivalent dans toute l'histoire humaine.


***


Le meilleur pour la fin : déclaration de Mme Merkel : « Ce serait sûrement une bonne chose que nous ayons de nouveau aujourd’hui une mission « Sophia » et des bateaux gouvernementaux qui procéderaient aux sauvetages », a déclaré Angela Merkel jeudi soir à Berlin.

Dans le cadre de l’opération européenne de sauvetage en mer « Sophia », des dizaines de milliers de migrants avaient été "sauvés" depuis 2015 en Méditerranée. Cette intervention de la marine, à laquelle s’opposait vigoureusement l’Italie, prit fin il y a quelques mois.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

20 Août 2019, 08:53 Message

Liste interminable.

Pour les réfugiés et demandeurs d’asile, des séjours à la ferme pour tromper l’ennui (InfoMigrants)

« Depuis novembre 2018, le programme Wwoofing solidaire propose aux demandeurs d’asile et aux réfugiés des séjours dans des fermes françaises. En échange de quelques heures de travail par jour, les migrants, logés et nourris, découvrent le monde agricole au sein d’une famille. Alpha, un jeune Guinéen a accepté l’expérience, moins pour l’attrait de la campagne que pour échapper à l’oisiveté à laquelle sont condamnés de nombreux demandeurs d’asile interdits de travailler. InfoMigrants est allé à sa rencontre. […]

Il faut ensuite suivre la route qui longe un pré dans lequel un troupeau de brebis paît tranquillement. La petite ferme du Puy Larcy est au bout, comme posée dans un écrin de verdure. Ici, à La Croisille-sur-Briance, en Haute-Vienne, vivent Paul Martin, éleveur de brebis et de vaches à viande, sa compagne Julie, leur petit garçon Alix et, depuis deux jours, Alpha, un demandeur d’asile de 24 ans. […]

Alpha est là pour une semaine. La famille et lui ont signé une convention de wwoofing (le World-Wide Opportunities on Organic Farms), un réseau mondial de fermes biologiques qui accueille des personnes souhaitant s’initier aux savoir-faire de l’agriculture biologique. Depuis novembre 2018, le programme Wwoofing solidarité, lancé par Wwoof France et l’association Jesuit Refugee Service (JRS) permet à des demandeurs d’asile et des réfugiés de réaliser des séjours dans ces fermes. […]

Pendant sept jours, Alpha va donc aider à déplacer les troupeaux de champ en champ, à distribuer les céréales ou à attraper un agneau, quand c’est nécessaire. Pour lui, tout cet environnement est nouveau, même s’il avait « vu des fermes françaises à la télévision ». Bottes de caoutchouc aux pieds et seau de grains à la main, l’apprenti fermier n’hésite pas à s’approcher des vaches mais reconnaît qu’elles lui faisaient un petit peu peur quand il est arrivé. Il faut dire que les Limousines de Paul sont bien plus grosses que les N’Dama rousses du Fouta, une région du centre de la Guinée. […]

Quand son responsable au Cada lui a proposé de partir une semaine pour travailler dans une ferme, il n’a pas hésité. « Je m’ennuyais tout le temps. Il n’y avait rien à faire au Cada. Ici les activités m’occupent l’esprit », explique Alpha. […]

À ces souffrances, ce sont ajoutées celles d’un exil parsemé de violences, d’une détention de près de six mois en Libye, de la traversée de la Méditerranée. C’est peu dire qu’Alpha est hanté par les souvenirs de ces traumatismes. Le jeune homme, aujourd’hui sous antidépresseurs, a même fait un séjour à l’hôpital psychiatrique en janvier.

À quelques kilomètres de là, un autre Alpha, lui aussi Guinéen originaire de Conakry, entame son troisième séjour de wwoofing, à la ferme dite de la Huerta. Le jeune homme de 21 ans avait déjà été accueilli dans la famille d’Olivier et Sylvia Coste, maraîchers et éleveurs de poules. Emballé par son expérience et, lui aussi, désœuvré en attendant la réponse de sa demande d’asile, il a souhaité revenir. […]

Depuis son arrivée, comme pendant son séjour précédent, Alpha, grand gaillard souriant, participe à la cueillette, au désherbage et à la préparation des sols. La famille et lui ont également signé une convention de wwoofing mais Alpha assure qu’il est complètement autonome. « Si je suis trop fatigué, je ne suis pas obligé de travailler. Certains jours, on travaille 2 heures, parfois 3 heures », précise-t-il. […]

Dans cette ferme, comme dans celle du Puy Larcy, le travail n’est pas le seul dénominateur commun. Il y a les activités familiales aussi. Olivier et sa femme Sylvia ont à cœur de faire découvrir la région à leurs wwoofeurs. Lors de son dernier séjour, ils avaient emmené Alpha à un festival des arts du feu où des forgerons et des verriers présentaient leur métier. Il y a quelques semaines, la famille avait accueilli Bashir, un jeune Afghan. « Il n’avait jamais été à l’école et ne parlait pas anglais donc c’était difficile de communiquer mais on l’a emmené au bord de la mer, à Royan. C’était la première fois qu’il la voyait, il a adoré », raconte Olivier, cheveux ébouriffés et mains jaunies par les tomates. […] »


***

L’expulsion d’un sans-papiers algérien à Roubaix provoque la colère à gauche (Ouest-France)

« Plusieurs personnalités de gauche ont vivement critiqué, ce lundi 19 août, l’expulsion d’un sans-papiers algérien de Roubaix vers l’Algérie, dénonçant un " acharnement " des services de l’État.

Âgé de 45 ans, vivant à Roubaix depuis 2012 où il travaillait bénévolement comme jardinier à la paroisse du quartier de l’Epeule, Mohammed Lakel a été expulsé lundi 19 août, a indiqué la préfecture du Nord. Figure locale de Roubaix, bénévole au Secours populaire et membre du Comité des sans-papiers du Nord, il avait été placé le 6 août au centre de rétention administrative (CRA) de Lesquin, près de Lille.

Selon la préfecture, après le rejet de sa demande d’asile en 2013 et 2014, il a fait l’objet de trois obligations de quitter le territoire français en 2015, 2017 et février 2019, celle-ci "confirmée au fond par le tribunal administratif de Lille ".

(...)

Quelque 200 personnes se sont rassemblées lundi soir dans le centre-ville de Lille pour protester contre cette expulsion. " Liberté pour Mohammed Lakel ", " Stop aux arrestations et aux expulsions ", " Contrôler, enfermer, réprimer, expulser, c’est la honte pour l’humanité", pouvait-on lire sur des pancartes.

" Nous sommes tous là pour soutenir Mohammed, un homme qui s’est investi dans des associations françaises depuis 2012, qui s’est comporté comme un très bon citoyen français et qui aujourd’hui est renvoyé pour l’exemple", a regretté parmi eux Pierre, 18 ans. »


***

"Acharnement" : application lente et très tardive, après moult tergiversations, de la Loi.
"Humanisme" et "Fraternité" : mélangisme délirant et effondrement tant intellectuel que spirituel.


***


Selon le quotidien espagnol El Pais : « Matteo Salvini se comporte comme un caudillo d’extrême droite face à l’UE » (El Pais, par Courrier International)


« Le gouvernement espagnol a proposé d’accueillir l’Open Arms et la centaine de migrants qu’il transporte à Algésiras [sud du pays] puis, quelques heures plus tard, il lui a ouvert les ports des Baléares. Mais les responsables du navire ont rejeté les deux offres en disant que les quatre à six jours de navigation supplémentaire pour rallier ces ports étaient irréalisables.
Instrumentalisation politique

Le geste du gouvernement espagnol provisoire, présidé par le socialiste Pedro Sánchez, était néanmoins indispensable et digne d’éloges, et contraste fortement avec les violations du droit international commises par Malte et l’Italie.

Depuis deux semaines, le vice-président du Conseil des ministres et ministre de l’Intérieur italien, Matteo Salvini, s’ingénie à instrumentaliser la crise de l’Open Arms »


***

On ne peut qu'espérer que Salvini gagne son coup de poker électoral à venir.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

21 Août 2019, 09:06 Message

Le business reprend de plus belle.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

23 Août 2019, 10:24 Message

Des habitants de Vézelay lancent un appel pour que chaque village de l’Union européenne accueille deux migrants (L'Yonne Républicaine)

« Un groupe d’habitants de Vézelay vient de lancer un appel, jeudi 15 août 2019, pour demander aux Européens de se mobiliser en faveur des réfugiés.

"Même si les pays européens acceptent d’accueillir quelques dizaines de migrants bloqués sur des bateaux en Méditerranée, plus de 400 autres sont en attente sur la mer, dans des conditions qui deviennent dramatiques. Qu’est-ce que 400 personnes pour les plus de 500 millions d’habitants de l’Union européenne ? Nous, groupe d’habitants de Vézelay – village français de 400 habitants -, nous nous engageons solidairement à accueillir deux d’entre eux, et appelons solennellement tous les villages de l’Union européenne à faire de même."

(...)

Daté du 15 août 2019, l’appel de Vézelay a été signé par des habitants du village. Catalyseur de ce mouvement, Monique Bel confie que, l’été 2018, des Vézeliens s’étaient déjà mobilisés pour accueillir "deux jeunes Africains en situation irrégulière". »


***

Ocean Viking, le cargo pro-migrants financé par la Ville de Paris et par la BNP (courrier stratège)

« L’affaire fut révélée par le Huffington Post en 2015. À l’époque, SOS Méditerranée se constituait pour combattre l’opération européenne Mare Nostrum. Voici ce que Jean Karinthi, administrateur de l’association, déclarait alors:

"SOS Méditerranée, qui a reçu le soutien des divers artistes et mécènes pour cette opération, a réussi à collecter 275.000 euros par un appel aux dons sur internet, et diverses promesses à hauteur de 325.000 euros, notamment de la Ville de Paris et BNP Paribas". Mais "il manque 150.000 euros" pour boucler le budget chiffré à 750.000 euros au total, a souligné Jean Karinthi, en lançant un "appel aux dons" pour rassembler les sommes manquantes.

On s’amusera de voir la Ville de Paris financer des opérations dont le principal apport consiste à attiser les arrivées massives de migrants en Europe, dont une part s’échouent dans une misère absolue à la porte de la Chapelle, au désespoir des riverains. Plus cocasse encore est le soutien financier de la BNP à des mouvements qui dénoncent les conséquences mondiales du libéralisme financier.

Peut-être serait-il bon de s’interroger sur les motivations de chacun dans ces soutiens discrets. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

24 Août 2019, 08:43 Message

Vivre avec les migrants: le touriste comme référence morale (Causeur)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

27 Août 2019, 19:03 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

30 Août 2019, 14:10 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

1 Septembre 2019, 18:41 Message

En voilà bien, un "premier de cordée" :

Image


Un autre champion :


PrécédenteSuivante

Retourner vers Immigration de peuplement & conquête