Afficher le sujet - Les collabos, les Kapos, et les lâches

Les collabos, les Kapos, et les lâches

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

3 Septembre 2019, 08:24 Message

Et ça continue...


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

5 Septembre 2019, 10:25 Message

Ce serait à mourir de rire, si l'on ne souhaitait durer encore un peu pour voir comment tout cela va magnifiquement déboucher... et participer à la fête.

Les militants promigrants dans les Hautes-Alpes harcelés par la police, selon HRW (Le Monde)

« "Harcèlement" et "intimidation", tels sont les outils de la police française pour "entraver les activités humanitaires" des militants venant en aide aux migrants à la frontière franco-italienne, affirme, dans un rapport publié jeudi 5 septembre, l’organisation non gouvernementale (ONG) Human Rights Watch (HRW).

La publication, qui intervient une semaine après la condamnation de trois dirigeants de l’organisation d’extrême droite Génération identitaire pour une opération menée dans cette même région en 2018, documente également les refoulements de "mineurs non accompagnés" vers l’Italie.

Lors de leurs maraudes, les bénévoles et militants associatifs sont régulièrement ciblés par des contrôles d’identité "abusifs", souligne le rapport, qui se focalise sur la situation dans les Hautes-Alpes. »


Diable, la police ou la gendarmerie font semblant de faire un tout petit peu leur travail ? C'est un scandale !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

6 Septembre 2019, 08:16 Message

En France, l’ennemi public est celui qui s’oppose à l’immigation (Vanneste)

« Nous sommes le jeudi 5 septembre. Timothy Bonnet, assassiné le 31 août, est déjà oublié par les médias, chassé par les incendies de forêt, l’ouragan des Bahamas, le blocage du Brexit ou un nouveau Meccano signé Borloo pour faire semblant d’améliorer les quartiers dits sensibles. C’est pourtant le seul fait qui n’avait rien de divers et qui devait mobiliser les Français. Cette mort totalement injuste d’un Français de 19 ans qui avait sa vie devant lui, victime d’une politique absurde dont nos gouvernants sont responsables, devrait susciter la révolte. Or, il ne se passe rien parce que tous les symptômes de la maladie qui tue notre pays ont étouffé les réactions.

La maladie est l’extinction progressive de la communauté nationale. Mais le signe le plus inquiétant du mal vient de la désignation du danger, de l’ennemi. Non seulement toutes les excuses vont être invoquées pour nier l’existence du seul vrai problème – la présence d’étrangers dangereux sur notre sol -, mais celui qui aura le front de le montrer du doigt deviendra l’accusé. On peut, certes, stigmatiser certains propos excessifs à l’encontre des étrangers, fustiger leur « xénophobie », leur reprocher de céder à la tentation du bouc émissaire porteur de tous les maux. Mais, dans ce cas, qui témoigne à la fois de la dangerosité de certains migrants, en raison de leur origine, et de l’inefficacité complice qui leur permet d’être présents sans véritable droit sur notre territoire, par une étonnante inversion, le bouc émissaire, c’est celui qui dénonce la politique qui en est responsable.

Comme si l’aveuglement sur le problème se doublait d’un retournement sur le mal à combattre : non l’immigré clandestin qui apporte la violence dans notre pays, mais le Français qui commet le « crime » de s’opposer à sa présence, qui ose « récupérer » le fait divers, la fatalité d’une mauvaise rencontre. Quelle honte ! ajoutent-ils… Comme si la honte ne devait pas couvrir ceux qui sont responsables ou complices de la politique migratoire. Entre l’immigré qui tue et l’homme de droite qui s’oppose à l’immigration, c’est le second qui est l’ennemi public ! La préférence nationale, pas question ! Mais la préférence étrangère s’étale sans vergogne !

Des années de matraquage idéologique dans la formation et dans l’information, l’installation à tous les niveaux de pouvoir des produits de cette fabrication des esprits ont créé cette situation absurde où l’on conteste à une partie non négligeable des Français le droit de s’exprimer. L’Afghan qui a tué Timothy souffrait de troubles psychiatriques, il consommait de la drogue et de l’alcool… Il aurait fallu prévenir en le suivant davantage. Qu’il se promène en Europe depuis 2009, qu’il bénéficie d’une protection subsidiaire et d’un titre de séjour alors que sa demande d’asile a été déboutée n’attire guère l’attention. Les noyades en Méditerranée sont LE drame, plus douloureux que la mort d’un jeune Français.

Comme si le laxisme politique et judiciaire n’était pas un appel d’air à prendre le bateau, à tenter de gagner l’eldorado européen, dont on ne repart que rarement si on y a mis le pied. La condamnation inepte qui a frappé les jeunes Identitaires qui avaient organisé une manifestation d’envergure dans les Alpes, pour montrer où et comment le franchissement illégal de notre frontière pouvait être empêché, souligne combien les juges participent à cette guerre civile. Ils ont privé de leurs droits civiques de jeunes citoyens qui, sans la moindre violence, ont exprimé leur volonté. Les passeurs de clandestins, eux, sont systématiquement relaxés dès lors qu’ils ne sont pas payés. Le sens de cette discrimination est clair : une morale idéologique l’emporte sur la loi et elle consiste à dire qu’aider les migrants, c’est bien, et que s’opposer à eux par la manifestation ou l’expression, c’est mal !

Comment ne pas voir dans ce mécanisme suicidaire que c’est la démocratie, la volonté populaire d’un peuple accusé d’être populiste, c’est-à-dire d’être lui-même, qui sont bafouées par les prétendues élites politique, médiatique, judiciaire qui rongent notre pays comme un cancer ? »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

6 Septembre 2019, 19:08 Message

Merkel et Macron envisageraient d’exclure de l’espace Schengen  les pays qui refuseront des migrants et le regroupement familial (Courrier International)

« Selon le journal grec Ta Nea, la chancelière allemande et le président français souhaitent réformer le règlement européen Dublin III, qui détermine les pays responsables du traitement des demandes d’asile et le système de répartition.

[…]

Plus controversée, explique Ta Nea, l’épineuse question de la répartition obligatoire des migrants et réfugiés en Europe : selon le texte dévoilé par le quotidien grec, les pays membres de l’espace Schengen qui n’accepteraient pas de regroupements familiaux ou de demandeurs d’asile seraient exclus de l’espace de libre circulation.

Le gouvernement grec, qui refuse que les pays les plus exposés aux arrivées portent tout le poids de l’accueil des migrants, verrait ce projet d’un bon œil. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

11 Septembre 2019, 14:51 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

13 Septembre 2019, 09:14 Message

Mémoire numérique...


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

16 Septembre 2019, 09:18 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

16 Septembre 2019, 13:13 Message

Allemagne/réfugiés: "300.000 personnes" dont l'identité ne peut être établie avec certitude (i24)

« L’ancien directeur des service des renseignements extérieurs allemands, August Hanning, a déclaré que la chancelière Angela Merkel mettait en péril la situation sécuritaire en Allemagne en autorisant une immigration illimitée.

"Nous avons vu les conséquences de cette décision en termes d’opinion publique allemande et de sécurité intérieure. Nous rencontrons des problèmes tous les jours", a déclaré August Hanning.

Il a déclaré que Merkel avait créé une "crise sécuritaire" pour l'Allemagne et les autres Etats membres de l'Union européenne, selon un article paru dimanche dans le journal britannique Sunday Express.

"Nous avons des criminels, des terroristes présumés et des personnes qui utilisent plusieurs identités. Ceux qui ont commis les attentats à Berlin ont utilisé 12 identités différentes", a-t-il affirmé ajoutant que "nous avons encore 300.000 personnes en Allemagne, dont l'identité ne peut être établie avec certitude. C’est un risque sécuritaire énorme".

Hanning, qui a supervisé l’agence de renseignements extérieurs de 1998-2005, a également été secrétaire d’État auprès du ministère fédéral de l'Intérieur de 2005 à 2009. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

16 Septembre 2019, 13:26 Message

Un rappel (Canard Enchaîné) :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

19 Septembre 2019, 11:27 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

22 Septembre 2019, 11:55 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

25 Septembre 2019, 09:31 Message

Montreuil (93) : ils hébergent des migrants dans la « micromaison » de leur jardin (Le Parisien)

« Pratique, moderne et non soumise à l’impôt foncier, cette micromaison roulante permet de faire des affaires, des économies et des gestes solidaires. […]

Charlotte, son conjoint et leurs deux enfants, des habitants de Montreuil, se sont servis, eux, de leur tinyhouse pour accueillir un réfugié. Ainsi, chacun a son espace de vie, tout en construisant des relations de voisinage. Une cohabitation suivie par le Samu social dans le cadre de son programme Élan.

A l’automne, deux nouvelles tiny-houses vont ouvrir leurs portes à des réfugiés : à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) et Eaubonne (Val-d’Oise). Nadège Letellier, responsable du programme Elan au Samu social, précise que les accueillants doivent s’engager pour trois mois minimum. En moyenne, un réfugié passe huit mois dans une famille. La plupart accèdent ensuite à une résidence sociale. »


***


Talence (33) : L’Université accueille 40 migrants sur son terrain anciennement squatté (Sud-Ouest)

« L’Université, propriétaire du terrain, la municipalité de Talence, avec le soutien de l’association d’entraide protestante du Diaconat, ont décidé d’accueillir 40 migrants dans des structures mobiles au château de Salles dans l’attente d’étude de leurs dossiers.

"Il faut que nous puissions montrer notre capacité à apporter une réponse humanitaire en respect de l’ordre républicain". Emmanuel Sallaberry s’apprête à envoyer un courrier aux riverains du château de Salles, propriété de l’Université de Bordeaux, afin de les informer de l’installation prochaine de quarante migrants.


***


Tribalat : « La demande d’asile est devenu le débouché administratif de l’immigration illégale, sans grand risque de renvoi »

« (…) On ne peut à la fois déclarer vouloir lutter contre les dérives populistes et présenter le phénomène migratoire comme inéluctable et juger qu’on ne pourrait agir sur lui (pas plus qu’on ne le peut sur le vieillissement, a ainsi déclaré le démographe François Héran). On ne peut fustiger les craintes du «grand remplacement» tout en présentant l’immigration comme une fatalité.

Une fatalité qui, de toute façon, serait bénéfique, ce que les classes populaires, qui voisinent avec les immigrés ou leurs descendants, ont du mal à croire, comme l’a dit le président lui-même. (…)

David Goodhart pose la question : « Ne peut-on réserver l’asile aux persécutés et aux opposants politiques sans viser toute personne vivant dans un pays autoritaire ou en guerre ? ».

La demande d’asile est devenu le débouché administratif de l’immigration illégale, sans grand risque de renvoi. Une telle situation décrédibilise d’emblée toute idée de politique migratoire auprès de l’opinion publique. » (Le Figaro)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

30 Septembre 2019, 09:06 Message

Le Kollabo en chef en rajoute des louches, et le Vatican s'enrichit, à sa demande, d'une nouvelle sculpture (les "migrants") :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

1 Octobre 2019, 09:19 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

3 Octobre 2019, 08:07 Message

« Des saisonniers d’Europe de l’Est aux néoruraux belges qui se lancent dans le bio, les immigrants insufflent aux campagnes un regain de dynamisme et d’autres façons d’habiter ces territoires. » (Libération)

« Plus largement, les balbutiements des structures associatives engagées dans l’accueil ont laissé place à de nouveaux questionnements autour du devenir des personnes déboutées de la procédure de demande d’asile. A l’origine de clivages et de ruptures, ces situations administratives conduisent certains citoyens à contester la procédure d’expulsion et à défendre l’intégration locale des exilés. A l’échelle nationale, on observe l’importance du développement du dispositif dit "100 pour 1 toit". Il repose sur un principe de cotisation mensuelle de la part de 100 personnes permettant le financement d’un logement pour des personnes déboutées de l’asile. Cette initiative met en lumière de nouveaux ressorts de l’engagement dans le monde rural. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

3 Octobre 2019, 18:04 Message

Dans le cas d'espèce : le salopard du genre le plus répugnant.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

3 Octobre 2019, 18:37 Message

Un autre (je sais, rien que du très prévisible) :

Image



***


Et une autre :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22007

Re: Les collabos & les Kapos

3 Octobre 2019, 18:42 Message

La psychiatrisation du réel avance à grand pas... et nous sommes les premiers visés.


PrécédenteSuivante

Retourner vers Immigration de peuplement & conquête