Afficher le sujet - Vivre Ensemble

Vivre Ensemble

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Messages: 381

Re: Vivre Ensemble

20 Juillet 2019, 08:28 Message

Riposte Laïque
Vitry : les voyous multiplient les agressions contre les Asiatiques


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

27 Août 2019, 10:43 Message



En effet :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

10 Septembre 2019, 07:40 Message

Corruption de jurés à Bobigny [url](Le Parisien, par Lettre Patriote)[/url]

« Le président de la cour d’assises s’inquiète de la "difficulté de juger les criminels en Seine-Saint-Denis".

Sept hommes et une femme ont comparu en janvier devant la cour d’assises de Seine-Saint-Denis pour une séquestration ultra-violente en lien avec un trafic de drogue international. Et à la surprise générale, selon nos confrères du Parisien, la plupart des accusés ont été acquittés, alors que des peines de huit à dix-huit ans de réclusion étaient demandées !

Et ce n’est pas tout : le verdict avait fuité avant dans la salle !

Une enquête ouverte pour corruption a donné lieu six mois plus tard à trois mises en examen, dont un juré. Dans les annales judiciaires, on n’avait vu ça que dans le banditisme corse, s’amuse Le Parisien.

Dans une note interne intitulée "la difficulté de juger les criminels en Seine-Saint-Denis", le président de la cour d’assises, Philippe Jean-Draeher, près de trente ans de magistrature, alerte sur "une situation particulièrement inquiétante mettant en cause le fonctionnement de la justice". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

12 Septembre 2019, 08:12 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

12 Septembre 2019, 16:17 Message

Les résistants qui pensaient qu'avec la mise en évidence du racisme anti-blancs, et plus encore de l'encouragement tous azimuts à la petite musique mille-colliniste — qui prend une ampleur néanmoins encore très loin d'exprimer le fond de haine et de ressentiment cultivé à l'envi par certaines populations à l'encontre d'une "race" (c'est bien ici que ladite "racisation" est pleinement pertinente) —, ces résistants se mettent le doigt une nouvelle fois dans l’œil et se trompent derechef de combat : car la boite à malice et le potentiel sophistique de nos idéologues enragés est sans limite.

Voici :

« Pourquoi il faut en finir avec l’expression « racisme anti-Blancs

Qu’est-ce que sous-entend en réalité l’expression “racisme anti-Blancs” ? L’essayiste et journaliste Rokhaya Diallo décrypte cette (fausse) idée, et avance quelques pistes de réflexion.

"Racisme anti-Blancs". D’un point de vue sociologique, l’expression apparaît comme une fiction, une aberration. Pourtant, sa récupération politique n’a rien de virtuel. Et pour cause. Depuis quelques jours, l’ancien joueur de football Lilian Thuram est accusé d’alimenter un supposé "racisme anti-Blancs". […]

Traiter quelqu’un de "sale blanc" ou de "sale noir", est-ce vraiment la même chose ?

Ce n’est pas la même chose, parce que cela ne fait pas appel au même imaginaire. Ce n’est pas la même chose de se moquer du premier de la classe que du dernier. Si on dit à quelqu’un "sale premier de la classe", ce n’est pas la même chose que de traiter quelqu’un de "sale cancre". Le dommage psychologique n’est pas le même. Le premier de la classe, quoi qu’il arrive, est le premier.

N’est-ce pas ici significatif de l’impossibilité de penser le racisme comme un tout, un système ?

Oui, cette réaction est aussi symptomatique de ce que l’on appelle « la fragilité blanche » (« white fragility »). Ce concept a été créé en 2011 par l’universitaire américaine Robin DiAngelo et dénonce le fait que les personnes blanches ont grandi dans des sociétés qui les protègent de tout stress lié à leur couleur de peau. Elle explique comment un minimum de stress racial devient alors pour celles-ci intolérables. Il en résulte bien souvent des réactions de défense, comme de la colère ou de l’opposition. […]

(Les Inrocks)


***


Se faire dominer, soumettre, frapper, violer, tuer, égorger, massacrer parce que blanc(he) et se faire refuser un job parce qu'on vient d'une cité, c'est du pareil au même, qu'on se le dise. Il est même plus que probable que les premiers méritent ce qu'il leur arrive, car ils sont la cause de ce que subissent les seconds depuis trop longtemps. Le racisme anti-noirs ou reubeus vs l'anti-blancs, combien de morts ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

13 Septembre 2019, 08:17 Message

Récit.

« Cette Marseillaise de 44 ans travaille comme cantinière dans un groupe scolaire du 9e arrondissement. "Comme tous les jours, je suis arrivée la première, puis j’ai fermé le portail", précise-t-elle, ajoutant : "Ici, on peut rentrer de cent façons différentes, ça fait des années que je le dis car ça arrive qu’on ne se sente pas en sécurité." Survient le jeune homme, "en caleçon, agité". La cantinière poursuit : "J’ai senti le danger, mais j’ai tenté le dialogue. Je lui ai demandé ce qu’il avait, lui ai proposé s’il voulait s’asseoir, boire un café." L’intrus lui demande d’appeler la police, prétextant qu’on en veut à sa vie.

C’est alors que l’homme se déchaîne. À entendre le récit de la victime, on comprend la frayeur qu’elle a pu éprouver : "Il m’a arraché le téléphone des mains, a levé les bras au ciel, a commencé à dire qu’il faisait la prière, qu’il était musulman et qu’il fallait tuer tous les chrétiens. Il m’a étranglée si fort… J’ai tenté de me débattre, puis il m’a regardé avec ses yeux révulsés et m’a dit : 'Aujourd’hui, c’est toi qui vas mourir !' " Il a crié "Allahou Akbar" et a saisi une paire de ciseaux, puis un couteau de cuisine. Trois coups dans l’abdomen, un autre dans la jambe.
Elle réussit à s’échapper et se réfugie dans les toilettes. Le 17 (Police Secours) et le 18 (Pompiers) l’accueillent en musique et la mettent en attente. Elle cherche à joindre son mari, mais c’est finalement sa mère, dans l’immeuble voisin, qui, ayant entendu ses cris, le prévient. Il fonce à travers Marseille et arrive sur les lieux avant la police. La suite, on la connaît. L’agresseur, qui avait pris la fuite, frappant au passage un riverain, est interpellé une heure plus tard, tenant des propos incohérents. Jean-Michel Blanquer et Laurent Nuñez se sont rendus sur place, le vendredi après-midi.

Sandra ne comprend pas que le parquet antiterroriste ne soit pas saisi. "OK, il a 17 ans. OK, ils l’ont déclaré fou. Mais quand il a crié Allahou Akbar et qu’il a attrapé des ciseaux plutôt qu’un des multiples crayons que j’avais sur mon bureau, là, il avait l’air de savoir ce qu’il faisait." »


***


"J'ai tenté le dialogue" : même pour une femme dans cette situation, c'est une erreur fatale. La lucidité, personnelle et sociale, aurait du faire comprendre et sentir immédiatement la nature du danger, et indiquer la seule "solution" : la fuite et l'alerte, ou par impossible la résistance en vue de ces dernières. En tout état de cause : le combat, sous quelque forme qu'il soit envisageable. Les moutons ne sont pas prêts ; ils sont au contraire fermement et méthodiquement dressés à la soumission et à la bienveillance pour leurs bourreaux. De toutes façons, ils ont perdu tout moyen de défense. On rappellera que la meilleure défense, précisément, c'est l'attaque. C'est dire si nous sommes morts.


***

Europe.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

17 Septembre 2019, 13:51 Message

Vintimille (Italie) : un homme de 55 ans, sans-abri et handicapé, violé par un clandestin marocain multirécidiviste de 23 ans (Riviera24.it)

La grande classe.
L'enrichissement culturel, sans doute.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

20 Septembre 2019, 10:33 Message

Italie : un migrant marocain, débarqué il y a quelques jours à Lampedusa, agresse sexuellement une fillette de 10 ans (San Remo News)

« Le Marocain a été retrouvé à Via Cavour et identifié par la jeune victime et sa famille. (…) Des enquêtes ultérieures ont montré que le Marocain était arrivé il y a quelques jours à Lampedusa et s’était dirigé peu de temps après vers Vintimille avec l’intention de passer la frontière, en France. Les Carabiniers enquêtent toujours sur l’incident afin de retrouver un deuxième étranger qui semble avoir accompagné le migrant de 28 ans arrêté. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

13 Novembre 2019, 17:01 Message



Pas particulier à Saint-Denis ; il aurait fallu titrer : partout en France, banal, insignifiant. Pas même un couteau !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

14 Novembre 2019, 10:11 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

18 Novembre 2019, 17:58 Message

Pantin (93): un migrant jugé pour avoir poignardé à mort 2 mères de famille, alors qu’il était sous contrôle judiciaire pour une affaire de viol sur mineure (Paris-Match)

« Un homme de 54 ans, accusé d’avoir poignardé à mort en 2016 à Pantin deux jeunes mères de famille qui le soupçonnaient d’attouchements sur l’une de leurs enfants, comparaît à partir de lundi devant les assises de la Seine-Saint-Denis. Le drame, qui avait profondément choqué le quartier populaire des Courtillières, aux portes de Paris, s’était déroulé un soir de juillet dans la cage d’escalier de l’immeuble de l’accusé.

[…]

Les victimes, Chrystelle et Amelle, deux amies d’enfance âgées de 31 ans, avaient été retrouvées dans le hall du bâtiment. Chrystelle, mère de trois enfants, sans profession, avait été frappée six fois par arme blanche. Amelle, ancienne caissière, mère d’un petit garçon, huit fois.

[…]

L’accusé était par ailleurs sous contrôle judiciaire dans une affaire de viol d’une mineure de 15 ans dans le Val-d’Oise.

[…]

arrivé en 2004 en France, il travaillait comme auxiliaire de vie »

Etc.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

22 Novembre 2019, 10:12 Message



"Des vidéos de lynchages de jeunes Néerlandais indignent les Pays-Bas"

Que les Néerlandais commencent par arrêter de s'indigner devant leur écran.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

25 Novembre 2019, 10:06 Message



La campagne les attend de pied ferme...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

25 Novembre 2019, 19:39 Message

Royaume-uni : un militant conservateur invité à « retourner dans un put*in de pays de blanc » par un musulman (Mail on Line par Fdesouche, vidéo)

« M. Ahmed, 23 ans, prospectait pour le parti Conservateur à Redbridge, dans le nord-est de Londres, avant les élections décisives du mois prochain, c’est alors qu’il a été soudainement harangué par un homme.

Militant conservateur, d’origine pakistanaise, il a été invectivé par un homme vêtu d’une tenue islamique qui lui a notamment ordonné de "retourner dans un putain de pays de blanc". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

26 Novembre 2019, 09:57 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

27 Novembre 2019, 09:45 Message

Pendant que nos soldats meurent au Sahel, la production locale tourne à plein régime, renforcée tous les jours par les nouveaux "arrivants"...

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

29 Novembre 2019, 09:24 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

8 Décembre 2019, 08:54 Message



***

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

9 Décembre 2019, 09:27 Message

Double meurtre dans le Montargois : "Maintenant il faut réparer" dit la sœur de l'octogénaire battu à mort (France Bleu)

« Le 6 décembre dernier, le parquet d'Orléans a annoncé que deux suspects avaient été mis en examen et incarcérés : Fazia Megchiche 40 ans et son frère Messaoud Megchiche 33 ans. Il s'agit en fait des voisins de Jacques Samson, Fazia Megchiche avait même travaillé au noir comme femme de ménage pour l'octogénaire.

Elle savait que l'alarme était désactivée et qu'il dormait la porte ouverte

Et cela explique des choses sur les circonstances du meurtre selon Jeanine Samson : "Si elle a fait son ménage, elle savait que _l'alarme était désactivée, qu'il dormait la porte ouverte et qu'il vivait seul_. Elle a dû rentrer chez lui très facilement."

Mais la sœur de l'octogénaire a toujours de nombreuses questions. "J'aimerais savoir combien de temps ils l'ont battu, à quelle heure ils sont arrivés, à quelle heure ils sont partis et où ils ont mis ses mains", explique-t-elle. Désormais, Jeanine Samson souhaite surtout que justice soit faite : "Avec ma grande soeur, nous sommes deux à avoir du chagrin, à réaliser la cruauté et la lâcheté des hommes. Maintenant il faut réparer, nous réparer." »


***

La cruauté et la lâcheté "des hommes" : généralisons, à donf', ça évite de voir, et de conclure. C'est l'anti-amalgame, par excès, car il procède de la même grossière erreur : quand la logique montre son insuffisance radicale, et la propagande les ficelles qu'elles tirent sans fin, profitant d'un terreau on ne peut plus favorable.


***


Nantes : il avait menacé de « faire mieux que Mohammed Merah et le Bataclan »(Actu.fr)

« L’homme qui avait menacé le 19 octobre 219 de revenir "avec une Kalachnikov" au CHU de Nantes (Loire-Atlantique), pour "faire mieux que Mohammed Merah et le Bataclan" , a été condamné en comparution immédiate à quatre mois de prison ferme et maintenu en détention.

Il a été reconnu coupable pour "menaces de mort aggravées" mais relaxé pour "apologie publique d’un acte de terrorisme", délit qui lui faisait encourir vingt ans d’emprisonnement compte-tenu de son état de récidiviste.

Cet habitant d’Orléans (Loiret), âgé de 36 ans, avait en effet déjà trente-deux condamnations au casier judiciaire ; l’avant-dernière, en octobre 2018, était précisément pour une telle "apologie". Il avait alors écopé de trois mois de prison ferme.

"J’avais dit que c’était la dèche, et ils ont cru que j’étais de Daesh", a-t-il tenté d’expliquer jeudi aux juges nantais.

Le 19 octobre dernier, donc, l’homme était venu à Nantes pour trouver puis "assassiner" son ex-beau-frère, a-t-il expliqué sans détours à l’audience : il reprochait à ce "Gitan" d’avoir "séquestré" et violenté sa soeur.

Après avoir échoué à le trouver, il s’était finalement résigné à rentrer à Orléans mais n’avait pas pu prendre son train à la gare "à cause de la grève à la SNCF ». Il avait donc erré avec "un jeune en galère qui sortait de prison" jusqu’au CHU de Nantes, d’abord pour soigner une blessure au bras et au genou, puis ensuite pour s’alimenter et passer la nuit.

Mais le ton était monté au petit matin, quand des vigiles l’avaient empêché de fumer dans le hall et lui avaient demandé de partir. "Toi je vais te couper la tête pour jouer au ballon", avait-il alors menacé l’un d’eux.

Moi, je suis un terroriste. »

Des menaces qu’il avait réitérées au commissariat central Waldeck-Rousseau de Nantes, lors de sa garde à vue. "Dès que je sors, je vais direct à l’hôpital, on va tous vous tuer, mécréants que vous êtes, bande de fils de putes", avait-il déclaré, promettant au passage de mourir en "martyr de Dieu". »

***

Encore un schizo... et un beau spécimen de cette engeance. 4 mois de prison pour ce chapelet, on peut dire qu'ils auraient tort de ne pas se laisser aller.


***


Un de ses potes, sans doute :

Lyon : il menace de mort les infirmières des urgences et fait l’apologie de l’État islamique (Le Progrès)


***

Et un autre :

Un Algérien, faux mineur isolé connu sous six identités différentes, condamné pour des violences (Côté Quimper)

« En début d’audience, la juge a aussi rappelé que le jeune homme, né en Algérie, est déjà connu des services de police et de justice sous six identités différentes. Elle s’agace aussi de son mensonge. Le prévenu, en réalité majeur, se faisait passer pour un mineur étranger isolé. À ce titre, il était pris en charge par le Conseil départemental du Finistère. »


***

L'Hôpital devient un lieu dangereux, un endroit à éviter, décidément :

Paris : un médecin urgentiste agressé par un migrant afghan à l’hôpital Bichat (Le Parisien)


***

Brest : un étudiant poignardé pour avoir « effleuré la jambe d’un jeune », plusieurs assaillants recherchés (Actu17)


***

Etc. (cet "etc." n'est pas de pure forme : tous les jours, il faudrait une liste infiniment plus longue pour relever une partie seulement de ce qu'est devenu notre vie en société).


***


Curieusement, le phénomène est européen, concerne toujours les mêmes, et intervient absolument partout, y compris dans les pays à faible submersion migratoire :

À Oslo, la criminalité gagne du terrain (Le Point)


« Comme le reste de la Norvège, Oslo a toujours été un endroit sûr. (…) Elle est également restée plus homogène sur le plan démographique que la plupart de ses voisins, étant géographiquement isolée des flux migratoires qui ont affecté le reste de l’Europe.

Au cours du mois dernier, cependant, le centre-ville d’Oslo a été le lieu d’une éruption d’attaques non provoquées contre des victimes aléatoires – pour la plupart des Norvégiens de souche – par des gangs de jeunes, chacun composé de cinq à dix jeunes immigrés. Les attaques ont généralement lieu le week-end. Le samedi 19 octobre, jusqu’à 20 attaques de ce type ont été enregistrées et les victimes ont subi des blessures plus ou moins graves.

L’un de ces incidents concernait un groupe de jeunes hommes, originaires du Moyen-Orient, détenus pour avoir attaqué un homme d’une vingtaine d’années à Oslo. Selon la police, la victime a reçu des coups de pied répétés dans la tête alors qu’elle était allongée sur le sol. L’oncle du ministre de la Justice Jøran Kallmyr a également été agressé, il a souffert de plusieurs côtes cassées après avoir été frappé par une bande.

(…)

Selon une estimation de 2012, d’ici 2040, 70% des immigrés de la première et de la deuxième génération d’Oslo auront des origines extra-européennes, et environ la moitié des habitants de la ville seront des immigrés.

(…)

Les chiffres sont clairs : les immigrés de certaines origines – en particulier les Palestiniens, les Irakiens et les Afghans – sont beaucoup plus susceptibles de commettre des crimes violents que les autres Norvégiens (y compris les autres groupes d’immigrés). Dans 65 des 80 types de crimes, les non-Norvégiens sont surreprésentés. L’écart le plus important concerne les violences conjugales : Les immigrés originaires de pays non occidentaux sont huit fois plus susceptibles d’être inculpés pour de tels crimes.

Ces groupes d’immigrés sont également largement surreprésentés dans les viols et les meurtres. Il est inquiétant de constater que les chiffres montrent que les immigrés de la deuxième génération sont plus susceptibles d’être des criminels que leurs parents.

(…)

En fait, certaines élites norvégiennes auraient apparemment préféré que le rapport sur la criminalité et l’immigration ne soit jamais publié. Parmi eux, la vice-maire d’Oslo, Kamzy Gunaratnam, qui a dit à Dagbladet : « Je suis en colère ! Ces chiffres ne m’intéressent pas…. Nous n’avons pas besoin de monter les gens les uns contre les autres. Ce sont nos enfants, notre peuple. »

Mais enterrer la vérité n’est jamais une bonne stratégie à long terme pour quiconque (…) Ces questions devraient être abordées avec franchise, tant qu’elles sont encore gérables. Contrairement à de nombreux autres pays européens, la Norvège n’a pas encore de parti d’extrême droite influent. Mais cela pourrait changer si les électeurs constatent que les politiciens ordinaires sont trop polis pour s’attaquer à un problème qui préoccupe la plupart des gens. »


***


Il est toutefois strictement interdit d'en tirer la moindre conclusion.
Ne parlons pas d'agir en conséquence.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21638

Re: Vivre Ensemble

10 Décembre 2019, 09:43 Message


Suivante

Retourner vers Immigration de peuplement & conquête