Afficher le sujet - Alerte spoliation criminelle

Alerte spoliation criminelle

Sur l'immigration de peuplement et ses conséquences
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Alerte spoliation criminelle

29 Octobre 2020, 09:51 Message

Europe 1 : soupçonné d’avoir fraudé des dizaines de milliers d’euros de prestations sociales, un imam salafiste est en garde à vue à Angers. Il n’aurait également pas déclaré près de 150.000 euros de revenus versés par l’ambassade d’Arabie Saoudite en France.

Entre 2015 et 2018, il aurait perçu environ 40.000 euros d’allocations sociales alors que sur la même période il aurait bénéficié de 3.000 euros versés tous les mois par l’ambassade d’Arabie Saoudite en France, soit près de 150.000 euros non déclarés et dont la justification fait aussi l’objet de l’enquête, d’après les informations d’Europe 1.

À l’époque, cet homme était imam de la mosquée d’Allonnes, près du Mans. (par Lettre Patriote)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Alerte spoliation criminelle

19 Novembre 2020, 10:09 Message

« C’est une petite phrase lourde de sens qui se glisse dans un rapport publié par MicroSave Consulting en partenariat avec la Fondation Mastercard, rassemblant les résultats d’une étude sur les envois de fonds des migrants sur les corridors entre la France, la Côte d’Ivoire, le Mali et le Sénégal.

Dans ces trois pays africains, le marché des transferts internationaux a représenté 3,7 milliards de dollars en 2018 selon la Banque mondiale.

Et c’est ainsi qu’on apprend que les envois de fonds des migrants sont en passe de devenir la principale source de financement extérieur dans les pays d’Afrique de l’Ouest. » (par Lettre Patriote)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Alerte spoliation criminelle

1 Décembre 2020, 12:40 Message

Retraites : un hold-up incognito de 60 milliards € sur le secteur privé se prépare (Courrier stratèges)

« Curieusement, le rapport sur les retraites publié par le COR (Conseil d'Orientation des Retraites) jeudi dernier, empli d'annonces explosives, ne fait l'objet d'à peu près aucun écho dans la presse mainstream. Pourtant il vaut, quand on le replace dans son contexte, son pesant de cacahuètes. Outre qu'il écrit noir sur blanc que le niveau des retraites va fortement baisser (point que nous soulevons depuis plusieurs semaines et sur lequel nous reviendrons dans un prochain article), il ne cache pas non plus les appétits de l'Etat sur les réserves existantes, en particulier sur celles de l'AGIRC-ARRCO, qui représentent tout de même, du propre aveu du rapport, la bagatelle de 3,5% du PIB. Et, sans mollir, sans coup férir, le rapport du COR annonce la confiscation de ces réserves au profit du futur régime universel dont Emmanuel Macron n'a pas abandonné l'idée. Comment spolier plus de 60 milliards € ni vus ni connus sans que personne ne réagisse ? Et surtout sans que les "partenaires sociaux" n'y trouvent leur mot à dire, eux qui sont en charge de la gestion de ce pactole qui appartient aux salariés dont aucun ne sera consulté, bien entendu (au nom de la sacro-sainte démocratie sociale), sur l'utilisation de cet argent qu'on croirait pour un peu tombé du ciel ? Lisez le rapport du Conseil d'Orientation des Retraites, et vous comprendrez comment ce hold-up se monte de façon tout à fait officielle. Le hold-up dont parle officiellement le rapport du COR »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Alerte spoliation criminelle

7 Décembre 2020, 10:24 Message

Selon Le Figaro, pour la première fois, le coût estimé de l’aide médicale de l’État (AME) réservée aux seuls étrangers en situation irrégulière en France dépasse le milliard d’euros.

La somme inscrite dans le projet de loi de finances pour 2021, qui est en ce moment en discussion au Parlement, est précisément de 1 milliard et 61 millions d’euros.

La commission des lois du Sénat précise que “l’aide médicale d’État permet une première approche statistique du nombre de personnes en situation irrégulière sur le territoire, puisqu’elle autorise un accès gratuit aux soins médicaux et hospitaliers spécifique en faveur de ces étrangers“.

Elle ajoute que “334.546 personnes en bénéficiaient au 31 décembre 2019, soit une hausse de 5% par rapport à la même date l’an passé (318.106 bénéficiaires) et un doublement en quinze ans“


Cette idée "de gauche", "humaniste", sur fond de repentance psychotique qui alimente sans fin l'esprit de revanche de nos envahisseurs, cette énième "idée" est une pure folie, un énième avatar de christianisme dégénéré, qui nous entraîne par le fond.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Alerte spoliation criminelle

10 Décembre 2020, 12:38 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Alerte spoliation criminelle

19 Janvier 2021, 14:04 Message

...ou Djîzia, c'est selon.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Alerte spoliation criminelle

19 Février 2021, 12:43 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Alerte spoliation criminelle

5 Mars 2021, 09:01 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 479
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Alerte spoliation criminelle

5 Mars 2021, 23:19 Message

Un jeune majeur c'est quoi ? Une personne de cinquante ans ? :lol:

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Alerte spoliation criminelle

13 Mars 2021, 09:25 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24632

Re: Alerte spoliation criminelle

15 Avril 2021, 08:35 Message

Politique de la ville: entre 200 et 400 Md€ dépensés selon une enquête de Contribuables Associés (par Lettre Patriote)


Contribuables Associés publie une enquête de Jean-Baptiste Leon avec Michel Aubouin, et de nombreux autres intervenants, pour commenter le désastre de la politique de la ville sous tous ses aspects (urbanisme, architecture, école, subventions) depuis les années 70.

Extraits :

– « La politique de la ville, c’est entre 200 et 400 Md€ de dépenses en un peu plus de 40 ans. Le chiffre est incertain, tant les dispositifs sont opaques et les données lacunaires. À elle seule, la rénovation urbaine des quartiers prioritaires aura engagé 90 Md€ d’investissements publics et privés d’ici 2030. »

– « Le préfet les reçoit parce qu’ils sont les représentants de certaines minorités.Ces gens-là ont la capacité de récupérer des subventions. Objectivement on ne va pas voir toujours ce qu’ils en font. Vous avez des associations fictives : vous vous étonnez quand vous allez sur place et que vous ne trouvez pas l’adresse. Les gens vous disent : « Non, on ne les a jamais vus », et pourtant ils touchent des subventions. »

– « La vision de la France, c’est le logement social pour tous. Ça n’a pas de sens en soi parce que nous avons des logements qui sont chers à la construction. Pour l’année 2018, le secteur HLM a mobilisé 8 Md€ au titre des aides à la personne et 9,5 Md€ au titre du financement par l’État des organismes bailleurs. 25 % de la population française vit dans un logement HLM. Chaque année on nous dit qu’il faut encore les multiplier car il n’y en aurait pas assez en France. C’est un « modèle » qui est unique en Europe car, non seulement il est public, ce qui correspond à une forme de socialisation du logement,mais surtout, il est à vie, ce qui déroge complètement aux règles habituelles. »

– « À partir de 1988, les pouvoirs publics ont commencé à réagir. Un Comité interministériel des villes et un Conseil national des villes étaient créés. En mai 1990, la loi Besson créait un Fonds de solidarité pour le logement et le droit au logement. Un ministre délégué à la ville était nommé ; en 1991, une loi instituait une « dotation de solidarité urbaine ». En 1996, différentes zones prioritaires étaient définies : ZUS, ZRU, ZFU, dotées de financements et avantages financiers spéciaux. En 2003, la loi Borloo créait l’ONZUS et l’ANRU, chargée de financer la rénovation des HLM dégradées. Chaque année, un nouvel organisme voyait le jour : en 2004, la HALDE, en 2005, les Maisons de l’emploi, en 2006, l’ACSÉ, en 2007, les CUCS, en 2008, « dynamique Espoir banlieues ». »

– « Le professeur ne fait pas le poids face à l’islam. »

– “Cela dit, l’islam est un sujet que personne ne veut aborder. Les gens l’évitent. Sauf une fois, où un de mes collègues (professeurs), m’a dit ceci à propos d’un livre que je lisais sur le sujet : « Ah, tu regardes à quelle sauce on va être mangés ! »“

PrécédenteSuivante

Retourner vers Immigration de peuplement & conquête