Afficher le sujet - Humour

Humour

Sur la dimension philosophique de la crise civilisationnelle
Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

8 Novembre 2019, 10:07 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

12 Novembre 2019, 10:03 Message


En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 462
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Humour

21 Novembre 2019, 09:31 Message

FB_IMG_1574321286900.jpg
FB_IMG_1574321286900.jpg (39.69 Kio) Vu 3873 fois

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 462
Localisation: Loire-Atlantique

Re: Humour

29 Novembre 2019, 11:10 Message

FB_IMG_1575018468760.jpg
FB_IMG_1575018468760.jpg (53.54 Kio) Vu 3828 fois

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

16 Décembre 2019, 16:44 Message

Merci à l'ami Alain qui m'a signalé la chose, laquelle, comme toutes celles du même acabit, ferait pouffer de rire si ce n'était, hélas, non pas sérieux mais agissant.

Pour une histoire féministe et décoloniale de la philosophie (Calenda)

« Résumé

L’histoire de la philosophie, comme discipline et comme champ de recherches, paraît aujourd’hui en crise. Sous l’effet du développement indépendant des études post-coloniales et décoloniales d’un côté, des études féministes et de genre de l’autre, de nombreux/ses chercheur·es défendent l’idée d’un nécessaire renouvellement, en profondeur, de ses méthodes et de ses objets. Les historien·nes de la philosophie continuent trop souvent à faire abstraction et à minoriser les théoricien·nes racisé·e·s, les femmes philosophes, réitérant ainsi l’exclusion ou la marginalisation dont ils et elles ont été les victimes en leur temps, qui n’est parfois pas si éloigné du nôtre. Or, l’exhumation de ces textes oubliés doit-elle se faire dans le cadre habituel de "l’histoire de la philosophie" ? Ne doit-elle pas, au contraire, nous conduire à en interroger le bienfondé ainsi que les limites du discours philosophique lui-même ? »


Dans le détail, ceci également :

« Ces interrogations et les appels au changement qui les accompagnent connaissent toutefois une assez grande résistance à l’Université et dans l’enseignement secondaire. Et pour cause : l’histoire féministe et décoloniale de la philosophie semble être davantage qu’une simple branche de l’histoire de la philosophie. Elle implique en effet une critique radicale de la discipline, en dévoilant ses biais, ses impensés et sa part idéologique. Tandis que le mouvement féministe des années 60-70 a suscité des changements notables dans la plupart des sciences sociales, la philosophie est une des disciplines les plus rétives à l’incorporation de ses apports conceptuels. Ainsi, les travaux qui s’inscrivent, depuis une trentaine d’années, dans le projet d’histoire féministe de la philosophie, ne trouvent qu’une place marginale dans les revues, publications et enseignements, quand ils ne sont pas purement et simplement délégitimés et considérés comme non-philosophiques parce que “militants”. Ajoutons que, malgré le caractère quasi confidentiel de ces travaux dans le champ académique, une certaine presse feint de s’alarmer de l’hégémonie que seraient en passe de conquérir à l’université les études décoloniales et de genre. Contre ces attaques, souvent violentes, il est important d’affirmer l’importance d’une réorganisation de l’enseignement et de la recherche qui tiendrait compte des apports théoriques et conceptuels de ces études. »


***

C'est dire ce qu'a donné un entrisme forcené et la cooptation qui va de pair pendant des décennies, tous azimuts, à la défunte "Université" comme partout ailleurs.

Et ce n'est pas fini : la passion névrotique de l'égalité est, en toute logique, absolument interminable.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

17 Décembre 2019, 18:08 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

19 Décembre 2019, 12:04 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

30 Décembre 2019, 10:34 Message

Image

Messages: 30

Re: Humour

4 Janvier 2020, 15:15 Message


Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

16 Février 2020, 23:41 Message

Affaire Griveaux : pas de doute, c'est la main de Moscou.

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

15 Mars 2020, 14:16 Message

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

16 Mars 2020, 09:40 Message

Humour tout de même, et légère interrogation...

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

20 Mars 2020, 14:46 Message

D'un vieil album de Sempé :

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

23 Mars 2020, 16:46 Message

Bon, oui.... mais ça me fait rire !

Image

Administrateur
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23020

Re: Humour

8 Avril 2020, 17:32 Message

...mais est-ce bien de l'humour ???

Image

Précédente

Retourner vers Questions d'époque