Afficher le sujet - USA : la présidence Trump

USA : la présidence Trump

Sur les événements internationaux, par temps de "globalisation"
En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3938

Re: USA : la présidence Trump

20 Décembre 2020, 14:14 Message

De Dreuz à tel ou tel, ce qui en fait est le plus significatif c'est le ton qu'ils emploient pour avancer leur affaire. Plus il est rempli de réactivité et emporté, plus il témoigne de leur subjectivité. Cela renseigne plus que ce qu'ils avancent. Tout cela est malsain, et presque aussi dommageable que l'invraisemblable blockbuster dans lequel on nous embarque, en effet à destination de l'abîme.

Je souscris mot à mot à ce que vous dites.
Le ton. Vous savez l'importance que j'accorde au ton...vous diriez peut-être tonalité... j'emploie le mot accorder
De l'année écoulée, du Covid ou de l’élection américaine, je retiens la mort de la vérité — je n'ose même pas mettre de majuscule. On en revient à la classification Groningue de Le Senne à laquelle m'initiaient mes bons maîtres, mais celle-ci dépouillée des valeurs qui fondaient en arrière plan les recherches de l'auteur. L’emblème de notre époque est le supermarché. D'ailleurs il n'y plus que la production et la consommation pour être dites raisonnées ou raisonnables. C'est flagrant depuis quelques mois. Votre tempérament vous pousse à acheter telle attitude, telle théorie, no pb, nous avons ce qu'il vous faut en stock avec pub et SAV. Mais si votre conjoint est plutôt de type émotif-inactif-primaire, nous pouvons également fournir ce qui lui convient avec mode d'emploi, références, argumentaires et certificats intégrés ; faut y vous l’emballer ? Une sorte de relativisme émotivo-consumériste tient lieu de langage et de pensée. Nous avançons ; Station Babel.

Messages: 530

Re: USA : la présidence Trump

21 Décembre 2020, 09:01 Message

On peut avoir des doutes sur l'aboutissement des efforts de Trump et ses partisans, moins que sur leur bien-fondé. On devrait néanmoins retenir ceci: quand il s'agit du respect de la Constitution et des normes juridiques et morales, les Américains sont intraitables. On se souviendra du Watergate qui fit destituer Nixon: petite affaire au départ, allumée par des journalistes d'investigation plutôt obscur dont les enquêtes reçurent un écho de la part des grands organes de presse du pays (qui à cette époque jouaient encore leur rôle, partiellement repris par les réseaux sociaux aujourd'hui).

L'affaire grossissant lentement mais sûrement, la condamnation morale unanime du pays fit tomber le président et trainer en justice une cinquantaine de hauts-fonctionnaires.

Les Américains sont encore un peuple révolutionnaire, à cheval sur certains principes et certaines valeurs, désormais perdus chez nous. C'est ce que m'expliquait un Américain il y a quelques années. Ce qui serait impossible chez nous, l'est encore là-bas. Le feu du scandale est désormais lancé en ce mois de décembre, cela peut prendre du temps mais il peut fort bien sur muer en incendie ravageant toutes les certitudes du camp des tricheurs.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23869

Re: USA : la présidence Trump

21 Décembre 2020, 10:27 Message

Cet Hudson, historien et collaborateur à Atlantico, est sans doute la personne la plus raisonnable du moment sur cette affaire. Il l'est depuis le début.

Image


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23869

Re: USA : la présidence Trump

4 Janvier 2021, 19:58 Message

Dans deux jours, ce fil sera clos... ou pas.

A partir de 3'07.



Scénario hollywoodien, version règlement de comptes à OK Corral.
Qui sait ? Foley, dont l'analyse proposée bien avant les évènements sert ici de fil conducteur, est tout sauf un "Trumpiste", il collabore au Washington Post ! Et pour l'instant il a, semble-t-il, bien vu venir les choses. Soit c'est une vidéo inutile et fantaisiste de plus, soit c'est une assez bonne préparation pour comprendre la suite de cet imbroglio juridico-politique, à moins que tout le monde ne se déballonne, ou que le barnum fasse pschitttt...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23869

Re: USA : la présidence Trump

6 Janvier 2021, 22:02 Message

Fin du game.
Une mauvaise série.
La suite sera pire, bien pire.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3938

Re: USA : la présidence Trump

7 Janvier 2021, 00:13 Message

Syndrome gilets jaunes
Bien partis, mal arrivés.
Jusqu'à la prochaine.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23869

Re: USA : la présidence Trump

7 Janvier 2021, 12:50 Message

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23869

Re: USA : la présidence Trump

7 Janvier 2021, 13:56 Message

Image



***




White Lives Matter ?

Messages: 923

Re: USA : la présidence Trump

7 Janvier 2021, 15:18 Message

La rapidité et l'apparente incongruité de l'intervention de Macron, chef d'Etat d'un pays étranger sur une crise qui concerne les USA, confirment que le schéma sur lequel se constituent notre vision et notre compréhension de l'organisation politique de notre époque (Des États dirigés par des individus émanant plus ou moins démocratiquement de leur peuple) est illusoire et périmé. Macron réagit en fonction de ce qu'il est : le chargé d'affaires ou de mission de l'oligarchie mondialiste qui l'a porté au pouvoir en France, comme elle l'a fait dans bon nombre d'autres pays ou d'autres institutions, pour d'autres personnages, politiques ou autres, et qui a de la peine aujourd'hui à faire accepter au peuple américain le coup d’État qui portera Biden au pouvoir en évinçant frauduleusement Donald Trump. Biden, Macron, même combat, mêmes maîtres, même projet, programme ou vision, même parti.
Les affrontements politiques décisifs pour notre avenir se situent donc à un niveau qui n'est plus celui des états mais celui des grands courants qui s'opposent mondialement. Ceux qui sont attachés au modèle de société que cette oligarchie a la volonté de détruire doivent comprendre que leur Résistance doit se déployer au-delà des frontières nationales pour fédérer les énergies de tous ceux qui comme eux défendent la même vision. Une première étape de cette "fédéralisation" des résistances serait de pouvoir donner aux forces qu'elle entendent combattre, un nom, une étiquette, par lesquels seraient désignés, repérés, identifiés, dénoncés, en tous lieux ceux qui se sont mis au service du Nouvel Ordre; J'ai avancé ici, le terme de Libéral-Facisme, souvenir de quelques lectures qui me semble pouvoir subsumer les deux volets de cet Ordre : la libération du capitalisme de toutes les limitations qui lui sont encore imposées et sa marche vers la souveraineté absolue et la mise au pas de la population, son assujettissement à la Pensée Unique et sa servitude.
Le wokisme, la cancel culture, l'immigration ne seraient dans ce cadre d'interprétation que les béliers ou les sapes utilisés pour ruiner ce qui reste encore des nations mais tout cela peut en effet être le Golem qui échappera à son maître, et peut-être est ce déjà fait.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23869

Re: USA : la présidence Trump

8 Janvier 2021, 10:15 Message


Messages: 923

Re: USA : la présidence Trump

8 Janvier 2021, 14:04 Message

Ce ne serait donc pas fini :
Campagnol :https://twitter.com/CampagnolTVL/status/1347504984460562432
"Si Trump a du lourd a balancer, le museler ne suffira pas, il faudra faire taire tous ses relais c'est à dire nous, mais impossible, sauf à couper les échanges pour raisons techniques comme ce fut le cas il y a deux semaines. Attendez-vous à être privés de YT FB TW voire de mails"

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3938

Re: USA : la présidence Trump

9 Janvier 2021, 11:35 Message

Que Twitter suspende, sans coup férir, le compte de Donald Trump est une provocation énorme qui révèle, si besoin était, que le libre accès du Capitole aux manifestants en était une autre et que le trucage des élections, encore une autre. On pourrait rembobiner ainsi tout le système propagandiste américain et international depuis l’élection de Trump. On pourrait également tenter d’anticiper les conséquences d’une telle manipulation et, pour le coup, je crois que ses instigateurs feraient bien de se méfier de l’effet boomerang. Ces gens-là sont tellement coupés du réel et des vrais gens qu’ils ne semblent plus rien voir venir.

Mais je voudrais m’arrêter, un instant, sur Twitter, Facebook et autres réseaux sociaux. Je trouve quand même formidable que d’honnêtes citoyens prennent des postures de gazelles effarouchées et crient au scandale, à chaque fois que leurs tout-à-l’égo préférés osent censurer une petite production personnelle. Les réseaux sociaux ne censurent rien du tout, ils font leur boulot ! Vous ne vous doutiez donc pas que ces officines mondiales œuvraient à la promotion de l’homme nouveau, corvéable, remplaçable et effaçable ? Un simple petit coup d’aile du petit oiseau et, hop ! le Président des États-Unis est effacé sans qu’aucune instance politique ne puisse (ni ne veuille) y trouver à redire. S’offusquer de la puissance de Twitter, c’est s’offusquer du salaire des footballeurs. Et si chacun éteignait sa TV, et si chacun revenait à la conversation en présentielle ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 23869

Re: USA : la présidence Trump

9 Janvier 2021, 16:53 Message

Je n'ai guère le temps en ce moment d'intervenir ici ; mais je tiens à dire que j'apprécie fort les deux derniers messages de l'ami Eric. Oui, la conversation est l'une des plus grandes victimes de la folle embardée modernante ; oui, il y a trop de monde sur cette planète, beaucoup trop, et la condition sine qua non et absolument première de toute réflexion "écologique", c'est d'aborder frontalement cette question ; laquelle est surtout une question d'âme, infiniment plus qu'une question matérielle. Oui, la chute de la maison Trump, lamentable, et le pouvoir affirmé de plus en plus ouvertement par les "GAFAM", premier de cordée du "progrès" nihiliste et totalitaire, est un point d'inflexion supplémentaire vers l'achèvement du Désastre, et c'est la victoire revancharde de ceux qui ont vu un instant leur emprise menacée par les jacqueries de ce qui subsiste des peuples, de ce qu'ils n'avaient pas encore totalement réduit en esclavage ou détruit.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3938

Re: USA : la présidence Trump

10 Janvier 2021, 17:31 Message

« Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au magazine Time, et aux autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque quarante ans. Il aurait été pour nous impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été exposés aux lumières de la publicité durant ces années.
Mais le monde est aujourd’hui plus sophistiqué et préparé à l’entrée dans un gouvernement mondial.
La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale des siècles passés. »
David Rockefeller, Commission Trilatérale 1991

PrécédenteSuivante

Retourner vers International, européisme & mondialisme