Afficher le sujet - Tectonique des plaques

Tectonique des plaques

Sur les événements internationaux, par temps de "globalisation"
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

13 Décembre 2022, 19:29 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

16 Décembre 2022, 08:55 Message

Ukraine : la menace d’une guerre totale (Bd Voltaire)

« En octobre dernier, dans les colonnes de L'Express, David Petraeus, ancien général de l'armée américaine à la tête de la Force internationale en Afghanistan et ancien directeur de la CIA, évoquait une autre option possiblement sur la table à Washington : l’engagement direct en Ukraine d’une "force multinationale dirigée par les États-Unis". À quelles conditions ? Là encore, mystère. Cette "coalition of the willing" (coalition de volontaires) évoquée outre-Atlantique permettrait cependant de contourner la frilosité de certains membres de l’OTAN et de prendre appui sur ses éléments les plus bellicistes.

L’annonce, en juin dernier, de l’établissement d’un quartier général permanent des forces américaines en Pologne et le déploiement de la 101e division aéroportée américaine, les "Screaming Eagles", en Roumanie, près de la frontière avec l'Ukraine, avaient déjà alimenté bien des conjectures aux États-Unis. En Europe, les médias ne sont pas en reste. Le journal Le Monde n’hésitait pas à écrire, le 11 décembre dernier, que le déploiement par la France de chars Leclerc en Roumanie s’inscrivait "dans la volonté de prévenir une extension du conflit, tout en se préparant à une éventuelle confrontation "de haute intensité" avec la Russie". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

22 Décembre 2022, 09:38 Message

« Le général Mark Milley [NDLR : chef d’état-major de l’armée américaine] a comparé cette situation à celle de la Première Guerre mondiale, lorsque les deux camps se sont enlisés dans un conflit qui avait fait un million de morts entre août et décembre 1914, avec une ligne de front stabilisée et un refus de tenir des négociations de paix. Quatre ans plus tard, fin 1918, on déplorait la mort de vingt millions de personnes. "Donc, quand il y a une occasion de négocier, quand la paix peut être atteinte, saisissez-la". » (AFP)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

6 Janvier 2023, 15:31 Message

Image

Image


Je ne sais pas ce que vaut cette "information" (ni cet "informateur") ; toutefois, elle entre bien en résonance avec ce que je pointais du doigt au tout début de cette histoire : l'intérêt des voisins de l'actuelle Ukraine (y compris la Roumanie pour une petite part) à dépecer une entité beaucoup plus artificielle que ce que l'on nous vend, et qui, une fois les parties Russe et Polonaise absorbées, se réduit à une vague province, à une "marche" comme l'on disait autrefois. A bien y regarder, tout le monde dans la région à intérêt à cette rectification des frontières, pour les faire moins mal correspondre à une certaine réalité historique. N'en déplaise à nos guignols médiatiques et politiques. Ce pourrait bien l'objectif idéal de Poutine... et une arrière-pensée de certains autres. Avec les conséquences en cascade plus à l'ouest...

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

13 Janvier 2023, 10:03 Message

La guerre russe en Ukraine a atteint un point de non-retour (Le Figaro)

Si même Le Figaro le dit...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

14 Janvier 2023, 17:46 Message

Que m'arrive-t-il ? Encore d'accord avec Klarsfeld...

Image

Messages: 1298

Re: Tectonique des plaques

15 Janvier 2023, 10:57 Message

Pour ceux qui pensent que la disparition de Poutine est la solution :
Image
Extraits :
"...............NP – Il n’y a pas de place pour notre pays en Occident. La Russie agace un groupe de dirigeants du monde parce qu’elle possède de riches ressources, un vaste territoire, des gens intelligents et autosuffisants qui aiment leur pays, ses traditions et son histoire.

Les sociétés multinationales sont troublées par la vision du monde et la divergence idéologique entre la Russie et les pays contrôlés par le capital occidental. Les entreprises visent à enrichir et à développer la société de consommation. La Russie, en revanche, maintient un équilibre raisonnable entre les valeurs spirituelles et morales et le développement socio-économique.

À cet égard, les Occidentaux cherchent à affaiblir notre pays, à le démembrer, à détruire la langue russe et le monde russe. Ils ont depuis longtemps mis au point la technologie permettant de saper leurs rivaux de l’intérieur et de les diviser en petits États. C’est ainsi qu’ils agissaient auparavant, lorsque, par exemple, Londres, à la suite des résultats de la Première Guerre mondiale, a effondré des empires et en a éliminé des dizaines de pays. C’est ainsi qu’ils fonctionnent aujourd’hui. Un excellent exemple est la Yougoslavie. Ayant une voix indépendante sur la scène internationale, l’État est divisé en six...
...............Les événements en Ukraine ne sont pas un affrontement entre Moscou et Kyiv, c’est un affrontement militaire entre l’OTAN, et surtout les États-Unis et l’Angleterre, avec la Russie. Craignant un contact direct, les instructeurs de l’OTAN conduisent des Ukrainiens à une mort certaine. À l’aide d’une opération militaire spéciale, la Russie libère ses régions de l’occupation et doit mettre fin à l’expérience sanglante de l’Occident visant à détruire le peuple ukrainien frère........................
.....Et plus tôt les citoyens ukrainiens se rendront compte que l’Occident se bat contre la Russie avec leurs mains, plus de vies seront sauvées. Beaucoup s’en sont rendu compte depuis longtemps, mais ont peur de le dire, craignant des représailles. L’Occident ne prévoit pas de sauver la vie de qui que ce soit au détriment de son enrichissement et d’autres ambitions. Dans le même temps, les Américains, les Britanniques et les autres Européens créent souvent l’illusion qu’ils protègent la civilisation de la barbarie............"

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

23 Janvier 2023, 17:19 Message

Image


Je sais bien qu'il est inutile ici d'alerter au sujet de la catastrophe qui se profile chaque jour un peu plus à notre horizon ; mais mettons qu'il faut que ce soit signalé tout de même deçà delà...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

24 Janvier 2023, 12:42 Message



Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

26 Janvier 2023, 10:13 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

28 Janvier 2023, 10:21 Message

Image

Messages: 616

Re: Tectonique des plaques

29 Janvier 2023, 18:18 Message

Depuis que la doctrine Monroe a été rendue caduque au début du siècle dernier, les Etats-Unis mènent une politique stratégique vis à vis de l'Europe très semblable à celle qui est naturelle à la thalassocratie britannique : tout faire pour qu'aucune puissance politique et militaire n'en vienne à dominer le continent européen, c'est ainsi qu'ils affrontèrent le 3e Reich au milieu du siècle dernier (1942-45) et aidèrent les Russes à l'anéantir. Un certain équilibre des forces en résulta et l'Europe n'eut plus aucun "patron" pendant un demi-siècle. La situation actuelle appelle leur intervention, car il est un homme fort sur ce continent qui n'a pas de rival à sa taille: Poutine. Logiquement, il convient de tenter de le mettre en échec, même "préventivement", en s'appuyant sur un regroupement des forces qui, en Europe, lui sont inférieures mais contestent les velléités de domination qu'on lui prête. Et voilà que, par un renversement des rapports de force mais de manière conforme à cette logique thalassocratique, on voit l'oncle Sam s'engager aux côtés de lambeaux de forces arborant sur leur matériel des insignes nazis pour tenter de s'opposer à la puissance russe.

Cette logique, comme en physique la logique newtonienne qui n'est valide que dans un plan aux coordonnées locales, ne vaut plus rien dès lors que l'Europe cesse d'être "le théâtre du monde" et que les coordonnées du plan physique où se déploie le jeu stratégique sont rapportées à l'échelle du continent eurasien: la Russie ne peut pas perdre, non parce que sa puissance est supérieure dans l'absolu, mais parce qu'elle a le recours de souder des alliances avec d'autres puissances hostiles aux USA dans cet espace, à commencer par la Chine, puis la Turquie, voire l'islam chiite, ce qui ne peut qu'aboutir à isoler et affaiblir efficacement et durablement la position des USA sur un théâtre non plus européen mais mondial.

L'éventualité que se forge une telle alliance géostratégique est porteuse de graves déconvenues économiques et stratégiques pour les Etats-Unis. Si ce pays était dirigé par des hommes dotés d'une vision historique globale, ceux-ci agiraient dans l'intérêt de leur pays en fournissant des assurances à la Russie et en se gardant d'envenimer les antagonismes avec elle, voire en mettant en place un processus de paix en Ukraine cimenté par des concessions territoriales qui restitueraient un semblant d'équité. Mais manifestement ce n'est pas le cas: les USA sont dirigés par une brochette de clowns woke (amiraux hommes en talons hauts, bas et jupettes !) commandés par un commandant en chef sénile. Pays stratégiquement acéphale. Si la Chine l'a compris, et tend la main à Poutine, le son du glas de la domination des Etats-Unis se rapprocherait des oreilles du monde. Nous allons connaître des temps intéressants.
Dernière édition par Francis Marche le 29 Janvier 2023, 23:09, édité 1 fois.


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

30 Janvier 2023, 09:57 Message

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30313

Re: Tectonique des plaques

30 Janvier 2023, 11:22 Message

[Entretien] « Envoyer les Leclerc en Ukraine serait un point de non-retour », alerte l’ancien patron des forces spéciales françaises (Valeurs Actuelles)

« Ancien chef du commandement des opérations spéciales (COS) et de la direction du renseignement militaire (DRM), le général Christophe Gomart livre son analyse sur les livraisons de chars lourds à Kiev et les conséquences de leur future présence sur le front.


(...)

Le président ukrainien pense pouvoir changer l’issue de la situation avec cette puissance de feu qu’il estime supérieure. Mais ses exigences se confrontent aux réalités militaires du terrain. Le chef d’État-major de l’armée américaine l’a prévenu qu’il serait presque impossible de déloger les Russes. Les deux armées sont retranchées des deux côtés de la ligne de front. Je ne suis pas certain au vu de cette situation que l’envoi de chars puisse changer cet équilibre. »

PrécédenteSuivante

Retourner vers International, européisme & mondialisme