Afficher le sujet - Turquie Ottomane

Turquie Ottomane

Sur les événements internationaux, par temps de "globalisation"
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

18 Juillet 2016, 08:14 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

18 Juillet 2016, 13:14 Message

Image


Image


Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 703
Localisation: Gournay en Bray Normandie

Re: Turquie

19 Juillet 2016, 10:39 Message

Hollande et Valls ont probablement leur liste en attendant l'attaque de l'ultra droite.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

19 Juillet 2016, 16:27 Message

Turquie : 15.000 fonctionnaires de l’Éducation Nationale suspendus. En plus des autres, dans les différents domaines, je me demande tout de même si Erdogan ne fait pas dans une hybris qui va l'engloutir tôt ou tard.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

21 Juillet 2016, 16:29 Message

Le vice-premier ministre turc annonce que son pays va déroger à la Convention européenne des droits de l'Homme. Eh bé...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

8 Août 2016, 09:58 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

19 Août 2016, 09:03 Message

Excellent article de M. Delarue sur BV: Erdoğan : quand c’est fini, ça continue !

« Enfin, dernier souci qui agite les médias américains et dont l’Europe ne semble pas vraiment se préoccuper : l’arsenal nucléaire stocké par les États-Unis sur la base militaire d’Incirlik, en Turquie. Situé à 120 km seulement de la Syrie, il pourrait "tomber aux mains de terroristes ou d’autres forces hostiles", comme le signale un rapport du think tank Stimson Center. Présenté par Washington comme un "outil de dissuasion face à Moscou", ces armes représentent, de fait, un réel danger. »

Le bruit court, ce matin, que les USA aurait décidé de retirer ces armements de la Turquie.

Messages: 3089

Re: Turquie

19 Août 2016, 09:09 Message

Le bruit court, ce matin, que les USA aurait décidé de retirer ces armements de la Turquie.


Ce n'est pas un bruit mais une certitude. L'arsenal nucléraire est en cours de déménagement en direction de la Roumanie. Voilà qui va faire plaisir aux russes.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

19 Décembre 2016, 22:17 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

8 Décembre 2017, 10:42 Message

Très attendu en Grèce, Erdogan joue les provocateurs (Le Figaro)

« Mais, dès son arrivée, le président turc n'a pas manqué d'évoquer des questions qui blessent. Lors d'un échange direct avec son homologue grec, Prokopis Pavlopoulos, il a notamment critiqué le traité de Lausanne de 1923, qui définit le partage territorial entre les deux pays. »

Sans doute encore un "effet Tsipras", outre la mégalomanie du petit Sultan.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

13 Décembre 2017, 16:19 Message

Pendant ce temps, chez le "donneur de leçon" :

Turquie : le gouvernement fait retirer près de 140.000 livres des bibliothèques (Atlantico)

« Albert Camus, Baruch Spinoza ou encore Louis Althusser figurent parmi les auteurs "séditieux". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

29 Décembre 2017, 09:19 Message

Tsipras, cette calamité.

L’accord secret entre Erdogan et Tsipras (Nouvelles de France)

« Pourquoi donc le grotesque Tsipras, qui se ridiculise chaque fois qu’une réunion européenne ou internationale lui en donne l’occasion, a-t-il accepté cette incursion provocatrice d’Erdogan ? Pourquoi a-t-il cherché le 9 décembre à obtenir, après coup, l’approbation du Comité politique de Syriza ? Pourquoi son ministre des Affaires étrangères Kotzias en a-t-il rajouté le 11 décembre, une couche en faisant l’apologie de ces accords ?

Tout simplement parce que Tsipras sait que les quelques milliers de réfugiés, parqués dans des camps financés par l’Europe, dans les îles de la mer Égée orientale, où la population n’en peut plus, constituent un matériau explosif et qu’il va bientôt se trouver contraint d’en rendre compte : dans le meilleur des cas lors d’élections prochaines, sinon devant les tribunaux appropriés.

C’est sur ce terrain qu’il a cru pouvoir se contenter de la promesse d’Erdogan d’appliquer tout simplement les accords de rapatriement, en échange de quoi on a laissé ce personnage multiplier ses provocations, allant jusqu’à une prédication islamiste dans la mosquée de Komotini, en territoire grec, c’est-à-dire en terre d’Europe. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

13 Juillet 2018, 07:23 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie

10 Octobre 2019, 09:24 Message




Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie Ottomane

22 Décembre 2019, 09:08 Message

La Turquie veut-elle mettre la main sur la Libye ? (Bd Voltaire)

« Depuis que la France, l’Angleterre et les États-Unis ont décidé, en 2011, de renverser le régime de Kadhafi (et d’assassiner ou de laisser assassiner ce dernier, au passage), la Libye vit un enfer. Anarchie, guerre civile, affrontements tribaux et implantation de l’islamisme rythment la vie de ce pays qui n’en est plus un. Il sert logiquement de plate-forme à une immigration massive vers l’Europe et s’enfonce dans la pauvreté.

Deux hommes ont émergé de ce chaos : Fayez al-Sarraj, un civil, et Khalifa Haftar, maréchal de son état.

Sarraj règne à Tripoli, la capitale, et est soutenu par l’ONU, les États-Unis, l’Angleterre, l’Italie, mais aussi par les Frères musulmans, c’est-à-dire la Turquie et le Qatar. Comme d’habitude, entre deux camps, les Américains ont choisi le plus islamiste. Côté Haftar, on trouve officiellement l’Égypte, les Émirats arabes unis et, en sous-main, la Russie et même la France. Des armes françaises ont d’ailleurs été retrouvées entre les mains des hommes d’Haftar.

Le maréchal a conquis la Cyrénaïque (Tobrouk), à l’est du pays. En avril dernier, il a lancé une offensive générale vers Tripoli. Après quelques succès initiaux, il a été bloqué à quelques kilomètres de la capitale libyenne.

La position de Sarraj est fragile et, à long terme, les forces d’Haftar semblent en mesure de l’emporter. Conscient de ce risque, Sarraj s’est rapproché encore un peu plus d’Erdoğan et a signé un accord de coopération militaire avec la Turquie, le 27 novembre dernier. Haftar devient pressé par le temps et, le 12 décembre, déclenche « la bataille décisive » pour Tripoli.

Sarraj lance alors un appel à cinq pays amis : les États-Unis, l’Algérie, le Royaume-Uni, l’Italie et la Turquie. Les quatre premiers ne bougeront pas, mais la Turquie en rêve : « Nous savons que ces pays ne feront rien, mais ils ne pourront pas nous reprocher une intervention d’Ankara », a déclaré à RFI un proche de Sarraj.

L’accord du 27 novembre est en effet très clair et prévoit l’intervention d’une force rapide turque en Libye si son gouvernement, c’est-à-dire le camp de Sarraj, en fait la demande. Le temps semble d’ailleurs s’accélérer pour tout le monde puisque, selon le New York Times, plus de 200 mercenaires russes de la fameuse organisation Wagner (présente également en Syrie et dans plusieurs pays d’Afrique) se seraient déployés en Libye, courant novembre, afin d’aider Haftar.

Au-delà de cette assistance militaire, Sarraj et Erdoğan ont également conclu un accord de partage de la Méditerranée qui viole le droit international maritime aux dépens, notamment, des îles grecques, à commencer par la Crète. La Grèce a vigoureusement protesté auprès de l’ONU et expulsé l’ambassadeur libyen.

Depuis plusieurs mois, la marine turque est de plus en plus présente en Méditerranée, notamment autour de Chypre, empêchant les navires français et italiens d’exploiter le gaz chypriote. Il est vrai que la Turquie occupe militairement le nord de l’île depuis 1974 dans l’indifférence générale.

Cet accord maritime illégal peut marquer le grand retour de la Turquie en Méditerranée, sans parler de l’Afrique du Nord. Une grande première depuis la glorieuse bataille de Lépante.

Erdoğan peut être, en tout cas, sûr d’une chose : son impunité. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie Ottomane

28 Février 2020, 09:48 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20835

Re: Turquie Ottomane

20 Mars 2020, 13:39 Message

Image

Précédente

Retourner vers International, européisme & mondialisme