Afficher le sujet - Union européenne ou union soviétoïde ?

Union européenne ou union soviétoïde ?

Sur les événements internationaux, par temps de "globalisation"
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25791

Re: Union européenne ou union soviétoïde ?

26 Juin 2021, 10:26 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25791

Re: Union européenne ou union soviétoïde ?

2 Juillet 2021, 07:50 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25791

Re: Union européenne ou union soviétoïde ?

16 Juillet 2021, 08:33 Message

La Pologne fait un pas décisif vers un “Polexit juridique” (Lettre Patriote)

« La Pologne et l’Union européenne ont entamé un véritable bras de fer par tribunaux interposés, cette semaine.

C’est la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), qui a ouvert les hostilités en demandant la suspension immédiate de la Chambre disciplinaire de la Cour suprême polonaise, institution considérée non-conforme au droit de l’Union !

Une heure plus tard, à Varsovie, le Tribunal constitutionnel, après une journée de débats, jugeait logiquement que les décisions de la CJUE sur la Chambre disciplinaire étaient incompatibles avec la Constitution polonaise.

Bref, le Tribunal Constitutionnel polonais ne reconnait plus l’autorité judiciaire de l’Union européenne. C’est un Polexit juridique. »


***

Un "Frexit juridique" serait une urgence absolue ; avec la remise au pas de nos "Conseils" (d'État et Constitutionnel), et un retour à la constitution initiale de la Vème, débarrassée de tout ce qui l'a défigurée et dénaturée depuis des décennies, en raison des tripatouillages minables de petits magouilleurs.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25791

Re: Union européenne ou union soviétoïde ?

19 Juillet 2021, 09:52 Message

Jusqu'où nous soumettrons-nous ? Les européistes fous, Micron en tête, sont au pied du mur. La suite pourrait bien atterrir sur le fil "Haute trahison"


Le statut des militaires français menacé par la Cour de justice de l’Union européenne (Lettre Patriote)

« La Cour de justice de l’Union européenne a rendu, jeudi 15 juillet 2021, un arrêt sur le temps de travail des militaires en désaccord avec la position défendue par la France. La plus haute juridiction européenne a estimé que les militaires ne peuvent être exclus de la portée de la directive européenne de 2003 sur le temps de travail. En clair, cela signifie que le modèle français d’un statut militaire fondé sur une disponibilité en tout temps et en tout lieu, défini par le Code de la défense, pourrait être mis à mal par l’Union européenne, mettant conséquemment à mal notre souveraineté militaire.

"Nous allons analyser cette décision et en tirer des principes d’interprétation", explique-t-on au ministère des Armées, où l’on précise que la portée exacte de l’arrêt "doit encore être étudiée". Lors de l’audience en septembre 2020, la France avait plaidé avec l’Espagne et la Slovénie pour une exclusion complète des militaires de la portée de cette directive limitant le temps de travail hebdomadaire à 48 heures et imposant un temps de repos journalier de 11 heures consécutives.

Selon nos confrères du Point, "Sur l’essentiel, la France n’a pas obtenu gain de cause", estime-t-on au ministère des Armées, où l’on précise que "la ministre et le chef d’état-major des armées sont très préoccupés". Le "caractère unitaire du statut militaire", dans les armées et la gendarmerie, n’est, selon le ministère, pas compatible avec l’idée de découper selon les activités . "C’est un facteur de la cohésion des forces armées : le général et le soldat du rang partagent cette contrainte de disponibilité", ajoute-t-on à l’hôtel de Brienne. De plus, "les militaires qui sont affectés à des fonctions administratives, par exemple, peuvent à tout moment basculer vers des activités opérationnelles", précise encore le ministère, toujours selon Le Point. »

Précédente

Retourner vers International, européisme & mondialisme