Afficher le sujet - Alerte submersion

Alerte submersion

Charte et Engagement en vue d'une reprise française
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

7 Septembre 2021, 10:06 Message

Image


« L’ensemble de l’opération est financée par l’État, sur des crédits exceptionnels, a précisé la préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier. Présente mercredi aux côtés de la préfète, Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, s’est "réjouie que la ville ait été choisie par l’État pour participer à l’effort national d’accueil de ces réfugiés". La Ville de Strasbourg devrait être sollicitée ultérieurement pour intégrer cette nouvelle population à l’offre des services municipaux, notamment les écoles, les transports en commun, etc. » (Rue89 Strasbourg)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

7 Septembre 2021, 13:42 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

8 Septembre 2021, 08:32 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

7 Novembre 2021, 09:58 Message

Et pendant ce temps...

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

8 Novembre 2021, 15:31 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

8 Novembre 2021, 15:48 Message




Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

8 Novembre 2021, 17:43 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

9 Novembre 2021, 12:06 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

9 Novembre 2021, 19:19 Message

Les Kollabos, de la pire espèce qu'on n'ait jamais vu...

L’ONG immigrationiste Open Arms présente son nouveau navire d’une capacité d’au moins 300 migrants ! (Lettre Patriote)

« Les militants de l’ONG espagnole ont eux-mêmes annoncé la nouvelle. “Bienvenue à Open Arms Uno, le nouveau fleuron de l’Open Arms pour atteindre la zone plus rapidement, pour garantir une protection à un plus grand nombre de personnes, pour être plus efficace dans la défense des droits des plus vulnérables, d’être du côté civil ».

L’ONG Open Arms a récemment été médiatisée en raison du procès qui a débuté le 23 octobre à Palerme contre l’ancien ministre Matteo Salvini. Une affaire née d’un dossier ouvert par le parquet d’Agrigente contre le secrétaire de la Ligue après son refus, en tant que ministre de l’Intérieur, de consentir au débarquement de l’Open Arms dans un port italien en août 2019. À Palerme, l’acteur américain Richard Gere pourrait venir témoigner contre Salvini !

Le nouveau navire a été acheté grâce au don du « philanthrope » argentin Enrique Piñeyro. Les militants eux-mêmes l’ont fait savoir. “Enrique Piñeyro, le philanthrope argentin qui a entamé une étroite collaboration avec Open Arms à travers l’ONG Solidaire qu’il dirige, a rejoint notre mission en mer en vendant le navire Open Arms Uno à notre organisation”.

Nous savons, tout d’abord, du nouveau navire disponible pour l’organisation espagnole qu’il sera beaucoup plus grand que le vaisseau amiral actuel. Au moins 300 places à bord, qui peuvent être augmentées en cas d’urgence. À l’intérieur, il y a aussi un espace pour un hôpital de 26 lits. Il y a à la place 31 places pour les membres d’équipage.

Open Arms n’est pas la seule ONG à présenter un nouveau navire. Ces derniers mois, l’ONG Médecins Sans Frontières a mis les GeoBarents à la mer , tandis que l’italien Mediterranea Saving Humans pourrait lancer le Mare Jonio 2 dans les prochains mois. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

10 Novembre 2021, 12:53 Message



Un "ancien" de Daesh.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

11 Novembre 2021, 09:27 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

16 Novembre 2021, 17:14 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

24 Novembre 2021, 09:07 Message

Gérald Darmanin demande aux préfets de régulariser toutes les femmes en situation irrégulière victimes de violences conjugales (Lettre Patriote)

« Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a demandé aux préfets de régulariser les femmes qui se trouveraient en France en situation irrégulière et dont il est avéré qu’elles sont victimes de violences conjugales, a révélé France Inter. Un titre de séjour de plusieurs années, renouvelable, sera délivré à ces femmes. Les préfets recevront cette consigne d’ici jeudi.

Selon Gérald Darmanin, cité par nos confrères de France Inter, “ces femmes hésitent peut-être trop souvent à aller dans un commissariat ou une brigade de gendarmerie et à saisir le procureur de la République”. Or, “si la justice vient à démontrer que la personne contre qui la plainte est déposée est, en effet, responsable d’un viol ou de violences conjugales”, les femmes victimes seront régularisées promet le ministre de l’Intérieur sur France Inter, “au nom de la protection que nous leur devons”.

“Tant que la plainte n’est pas totalement étudiée, ces femmes ne peuvent pas être expulsées du territoire de la République”, a insisté le ministre de l’Intérieur. »


***


Entre 600.000 et 700.000 clandestins en France, mais Gérald Darmanin semble content (Bd Voltaire)

« Mais cela n’empêche pas Gérald Darmanin de fanfaronner dans Le Parisien : "Nous arrivons à maîtriser les flux migratoires dans un contexte géopolitique et sanitaire difficile. Ceci, sans mener une politique d’immigration démagogique et populiste." »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

30 Décembre 2021, 08:42 Message

Nouvelle tentative d’invasion à Melilla (par Lettre Patriote)

« Melilla – Un groupe de 400 migrants a d’abord tenté d’entrer sur le territoire espagnol, puis un groupe de 100. Selon la délégation gouvernementale, ils ont fait preuve d’une “extrême violence”, utilisant des bâtons, des crochets et des pierres.

Au total, 13 agents de la Guardia Civil ont été blessés mercredi à Melilla lors de leur participation à l’opération visant à empêcher l’entrée dans la ville espagnole d’Afrique du Nord de quelque 500 Africains subsahariens aux premières heures de la matinée, répartis en deux groupes de 400 et 100 personnes, au cours de laquelle les migrants ont fait preuve d’une “extrême violence” en utilisant des bâtons, des crochets et des pierres.

La pression exercée ces derniers jours sur le périmètre frontalier de Melilla s’est poursuivie jusqu’aux premières heures de ce matin. Ainsi, quelques minutes après 4 heures du matin, une tentative a été faite par quelque 400 Subsahariens pour entrer par les environs du Barrio Chino. »

Pendant que les Ocean Viking and co (4 bateaux en ce moment) déversent par milliers Tunisiens et autres sur les côtes européennes dans l'indifférence générale.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 30042

Re: Alerte submersion

31 Décembre 2021, 09:18 Message

Un tir groupé (Lettre Patriote) :

La guerre civile a commencé à Calais

Un affrontement “d’une violence inouïe” entre des CRS, des gendarmes et des migrants a fait “au moins 15 blessés” ce jeudi matin à Calais. Les CRS disent avoir été attaqués par une centaine de personnes armées de pierres.

L’évacuation d’un camp de migrants à proximité de l’hôpital de Calais s’était passée dans le calme ce jeudi matin mais vers 10h mais c’est de l’autre côté de la ville, dans la zone Transmarck où des exilés tentent de monter dans les camions pour rejoindre l’Angleterre, qu’un affrontement a éclaté.
60 CRS et gendarmes contre 100 migrants

60 CRS et gendarmes qui sécurisaient la zone disent avoir été attaqués par une centaine de migrants. Selon une source policière sur place, l’attaque était d’une “violence inouïe“. Un CRS raconte que les migrants “avaient des sacs remplis de pierres et de ballast dans leurs tentes“. La bagarre a duré une heure, des témoins décrivent “une scène de guerre” avec des migrants qui jetaient des pierres et des CRS qui répliquaient avec du gaz lacrymogène et des tirs de lanceurs de balles de défense.

Au moins 15 CRS ont été hospitalisés selon une source policière pour des contusions, des plaies et un policier aurait une jambe cassée. Plusieurs migrants ont également été blessés dans l’affrontement.

Calais: des affrontements entre policiers et migrants survenus lors d'une opération d’évacuation ce jeudi pic.twitter.com/JpMuHCd4d9
— BFMTV (@BFMTV) December 30, 2021

CALAIS : Violents affrontements entre migrants, routiers et CRS aujourd'hui. Au moins 15 policiers ont été hospitalisés (France Bleu / Camille Hbn – Facebook). #Calais pic.twitter.com/nCE9uyVOdu
— Infos Françaises (@InfosFrancaises) December 30, 2021

Louis Le Franc, préfet du #PasDeCalais, condamne fermement les violences survenues ce matin à #Calais, lors d'une opération d'évacuation visant à mettre fin à une occupation illicite, et apporte son soutien total aux policiers et gendarmes blessés. pic.twitter.com/e40gDEu6QE
— Préfet Pas-de-Calais (@Prefet62) December 30, 2021

***


Immigration en 2021 : la demande de regroupement familial a augmenté de 18%

Malgré la situation sanitaire, la pression migratoire aura été forte en France en 2021. Selon les informations du Figaro, la seule demande de regroupement familial aura augmenté de quasiment 18% en un an, avec un total d’environ 30.000 dossiers déposés. Un effet de « rattrapage », disent les experts, dû, selon eux, au confinement de l’année 2020 qui avait ralenti le flux. Cette année-là, la demande avait déjà augmenté de 28% par rapport à 2019.

Par ailleurs, pas moins de 100.000 demandeurs d’asile se sont encore pressés aux guichets de l’Office français pour les réfugiés et les apatrides (Ofpra). Le taux moyen de protection accordé avoisine les 40%. Ce qui signifie que 60% de ces étrangers sont des migrants économiques… Et le ministère de l’Intérieur n’expulse guère plus d’un clandestin sur dix.

Toujours selon Le Figaro, le premier pays d’origine des demandeurs d’asile demeure l’Afghanistan, avec plus de 16.000 dossiers déposés en un an. Un contingent en hausse de plus 20% dans le contexte du coup d’État de Kaboul qui a contraint la France à ouvrir ses portes plus largement. Les rescapés ayant pu profiter du pont aérien constituent une élite d’environ 4000 personnes qui n’aura sans doute aucun mal à s’intégrer, à la différence du reste de cette communauté de déracinés, essentiellement des musulmans, pour lesquels l’apprentissage des codes culturels et de la langue française demeure plus difficile.

Suivent les Ivoiriens, qui représentent environ 6000 demandeurs d’asile cette année, et, dans une même proportion, les Bangladais et les Guinéens. À noter: une explosion de la demande albanaise, avec plus de 5000 demandeurs. Le dernier pointage correspond pour cette nationalité à une hausse de 135% entre 2020 et 2021.

L’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii) distribue en un an plus de 100.000 cartes pour l’allocation de demandeur d’asile. Une manne de quasiment un demi-milliard d’euros. Elle instruit également les demandes de titre de séjour pour soins, soit 26.000 demandes en un an, selon un rapport révélé par le Figaro. Ce filet social totalement gratuit vient, rappelons-le, en complément du système de l’aide médicale d’État (AME) qui, elle, s’applique aux clandestins et dont la députée (LR) de l’Orne, Véronique Louwagie, a estimé en mai dernier le coût annuel à plus de 1 milliard d’euros.

Ce n’est pas tout. L’Ofii a pour mission d’héberger les demandeurs d’asile, avec plus de 110.000 places proposées. Seulement voilà: plus de 10% des pensionnaires étrangers ainsi logés, qui obtiennent la protection internationale, se maintiennent dans ces structures faute de trouver un toit à l’extérieur. Le temps de séjour moyen au sein du dispositif national d’accueil est passé de 435 jours en 2020 à 625 jours en 2021. Le parc disponible est saturé.

***


Explosion du nombre de migrants dans les Alpes-Maritimes

La pression migratoire est repartie à la hausse dans le sud-est de la France. Sur les 10 premiers mois de cette année, 26.000 étrangers ont été «non admis» à la frontière, selon des chiffres fournis au Figaro par la Police aux frontières des Alpes-Maritimes.

Sur la même période, en 2019 et 2020, les chiffres étaient tombés à 16.000 et 17.000 interpellations, en raison notamment de la crise sanitaire. En ajoutant les 4.000 étrangers interpellés sur le territoire, 30.000 personnes ont été interpellées sur la Côte-d’Azur pour immigration clandestine entre début janvier et fin octobre 2021. Les nationalités de ces migrants sont principalement de nationalité tunisienne, afghane, soudanaise, ivoirienne et Algérienne… L’année 2021 a également battu un record, celui du nombre de passeurs interpellés : 467 ont été arrêtés, contre 280 en 2017 au plus fort de l’immigration clandestine.


PrécédenteSuivante

Retourner vers Charte et Engagement