Afficher le sujet - Conquête islamique

Conquête islamique

Sur l'islamisation de la France, et abécédaire de l'islam
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

11 Juillet 2022, 08:11 Message

Razzias et violences collectives : un phénomène qui se banalise ? (Bd Voltaire)


Poser la question, c'est y répondre.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

27 Juillet 2022, 09:41 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

7 Août 2022, 08:39 Message

Un centre aquatique de Tours autorise le burkini (Bd Voltaire)

« La direction prend aussi position dans le débat relancé par l'affaire de Grenoble : "Il nous est interdit d’interdire les burkinis sauf sous le coup d’un arrêté préfectoral. Certains préfets ont essayé et ont été déboutés de leurs décisions. Il nous faut nous adapter cultuellement à notre société qui évolue, et nous en faisons partie", estime David Lagache.

"En l’état actuel du droit, le port du burkini dans les piscines ne peut être ni interdit, ni autorisé pour motifs religieux. [...] Seules des considérations d’ordre public (hygiène, sécurité et troubles à l’ordre public) peuvent justifier son interdiction. Cette interdiction devant être temporaire et justifiée par des risques avérés", précise encore le communiqué.

Les édiles de Tours silencieux

Le journal précise que, "sollicités par la rédaction, le président de la collectivité et son vice-président délégué aux équipements sportifs n’ont pas souhaité s’exprimer sur le sujet" et que "certains usagers ont écrit à la ville de Tours. Or, celle-ci n’est pas compétente. Le centre aquatique du Lac est un équipement de la Métropole de Tours géré par Récréa." »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

27 Août 2022, 08:11 Message

Témoignage d’un professeur de lettres en banlieue parisienne sur la percée du salafisme à l’école (Le Parisien, par Lettre Patriote)

« D’où vient ce malaise, selon vous ?

En banlieue parisienne, la plupart des lycées sont des établissements de relégation. Le premier problème est celui de la mixité territoriale : il n’y a pas de brassage. Dans mes classes de Première, par exemple, tous les élèves sont d’origine immigrée. Ils se sentent oubliés, abandonnés par la République et, en réaction, ils se jettent dans le salafisme. Ils sont en quête de sens et ils le trouvent dans cette religion englobante, qui a réponse à tout, ou presque. Les Frères musulmans font du prosélytisme, certaines municipalités s’avèrent complaisantes. Et la conversion à l’islam est facile, rapide. Résultat ? Depuis une dizaine d’années, l’école, qui est le reflet de la société, est devenue perméable à cette fièvre religieuse. L’abaya – un voile couvrant l’ensemble du corps, à l’exception du visage, des mains et des pieds – y a fait son apparition. Les jeunes filles sont de plus en plus nombreuses à s’en vêtir et même, parfois, à enfiler cagoules et gants, à la saoudienne, à la sortie de l’établissement. Ces tenues n’existaient pas il y a quinze ans.

Au quotidien, comment se traduit cette percée islamiste ?

Ce sont de petits signes qui, additionnés les uns aux autres, révèlent un climat préoccupant. Comme cette altercation entre deux élèves à laquelle j’ai assisté, l’une reprochant à l’autre d’avoir apporté des fraises Tagada en cours. Les bonbons n’étaient pas halal, car ils contenaient de la gélatine de porc… Ou cette mère, qui a refusé que sa fille retire ses gants en classe de chimie. Ce sont aussi ces adolescents qui, après avoir lu un texte du penseur Condorcet, ont lancé, bravaches : "L’éducation, ce n’est pas pour les filles !"C’est cet élève qui, après avoir visionné un reportage sur les mariages forcés en Inde, explique que "les femmes sont sur Terre pour obéir aux hommes", et la classe ne bronche pas. Ou bien encore ces deux jeunes filles qui se présentent, recouvertes d’un voile intégral, pour une sortie scolaire au musée. Quand je leur demande de le retirer, aucun signe religieux ostentatoire n’étant autorisé, je me retrouve accusé de "racisme contre l’islam".

Vous décrivez aussi la défiance des élèves vis-à-vis de l’apprentissage…

Oui, c’est un phénomène récent, qui s’explique par la poussée religieuse autant que par la concurrence des réseaux sociaux. Certains élèves croient plus facilement ce qu’ils voient passer sur Facebook ou TikTok que ce qui est écrit dans un manuel scolaire, ou dans un article de presse, quelles que soient la notoriété et la légitimité du média. En classe, ils opposent leur vérité au savoir scientifique. Certains sujets se révèlent inflammables, notamment en sciences. Quand vous donnez un cours sur la reproduction sexuée ou l’astronomie, vous vous retrouvez en butte avec leur foi. Un jour, j’ai distribué à ma classe un texte d’Emmanuel Kant, "Qu’est-ce que les Lumières ?" Le philosophe y rappelle que la Terre tourne autour du soleil, et non l’inverse. La semaine suivante, une élève est revenue brandir le Coran en citant un passage dans lequel il est écrit que la Terre, au centre de tout, est en concurrence avec le soleil. Je lui ai rétorqué que la foi n’exclut pas la raison, mais elle est repartie, vexée et en colère. Parfois, le découragement me guette. »




***



Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

4 Septembre 2022, 17:38 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

12 Septembre 2022, 16:17 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

22 Septembre 2022, 11:33 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

23 Septembre 2022, 08:24 Message

Une note des services de l’État évoque en détail une mobilisation de la sphère islamiste sur les réseaux sociaux pour attaquer la laïcité à l’école (par Lettre Patriote)

« “A l’approche de la rentrée scolaire, plusieurs messages, sur les réseaux sociaux, de comptes gravitant autour de la mouvance islamiste, remettent en cause le principe de laïcité à l’école.”

Une note du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR), datée du 27 août et que nos confrères de L’Express ont pu consulter, évoque une offensive menée sur le Web visant à déstabiliser l’institution scolaire. Le document énumère, avec force détails, les différentes stratégies en cours : encouragement à porter des vêtements marquant une appartenance religieuse à l’école, incitation à la prière au sein de l’école, chantage à la photo de jeunes femmes musulmanes dévoilées, conflictualisation entre personnels éducatifs et élèves…. Ces messages sont émis dans leur grande majorité, signale la note, par des comptes anonymes créés sur les plateformes TikTok et Twitter.

Des captures d’écran de ces comptes et des citations relevées sur les réseaux sociaux viennent appuyer ce constat. “L’école n’est pas une excuse légiféré (sic) pour ôter son voile et retarder la prière”, avance ainsi un internaute.

Le 23 août 2022, une influenceuse islamiste, suivie par 47 500 abonnés, publiait une vidéo sur TikTok, encourageant, en guise de défi, les jeunes femmes de confession musulmane à “mettre une ceinture sur l’abaya ». »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

26 Septembre 2022, 08:11 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

27 Septembre 2022, 08:32 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

3 Octobre 2022, 09:01 Message

Un salafiste français FICHÉ S reçu à l’OSCE pour dénoncer « une entreprise de démantèlement systématique des associations musulmanes ou de l’expression musulmane » en France (par Lettre Patriote)

Traduction :

« L’islamophobie en France n’est pas nouvelle. En effet de nombreuses lois islamophobes ont été votées. La récente loi sur le séparatisme de 2021 constitue un moment clé dans l’histoire de la discrimination en France, en ce qu’elle pourrait être désignée comme une radicalisation de l’islamophobie en France. La loi anti-séparatisme est une politique pour contrôler la présence musulmane, une entreprise de démantèlement systématique des associations musulmanes ou de l’expression musulmane en général. Elle approuve ou légalise la persécution systématique des communautés musulmanes. La France représente avec l’Autriche, le fer de lance de l’islamophobie en Europe. Pour de nombreux gouvernements islamophobes comme la Chine ou l’Inde, la France est un exemple à suivre. »

elias d’Imzalène, à l’origine du collectif StopZemmour, fondateur du site « Islam et info », fiché S, agitateur, activiste, appelle clairement à la sécession des musulmans de France.


A partir de 2 h 26

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

4 Octobre 2022, 12:45 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 29651

Re: Conquête islamique

Hier, 14:21 Message


Précédente

Retourner vers Islamisation