Afficher le sujet - Sus aux blancs !

Sus aux blancs !

Sur l'ethnomasochisme, la repentance et le suicide du pays.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25257

Re: Sus aux blancs !

23 Avril 2021, 10:04 Message

Ça ne s'arrange pas...

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25257

Re: Sus aux blancs !

1 Mai 2021, 09:26 Message

Eric Fassin, sociologue : “Quand vous traitez quelqu’un de sale blanc, avec quoi cela résonne-t-il ? Pas grand chose. Cela ne renvoie pas à une histoire raciste” (TV5 par Fdesouche)

« La notion de “racisme anti-blanc” fait polémique. Ses détracteurs affirment que cela n’existe pas. Qu’en est-il ?

Cela existe en droit, mais pas pour les sciences sociales. Le droit peut considérer qu’il n’y a que des individus : quand un individu en traite un autre de “sale blanc”, il est possible de faire abstraction des conditions sociales. Or, en science sociale, il faut prendre en compte les contextes. Quand en 2013, Christiane Taubira, à l’époque Garde des sceaux, est insultée pendant la Manif pour tous et qu’une fillette brandit une banane, on sait tous ce que cela veut dire. Pareil pour les actes antisémites.

Quand vous traitez quelqu’un de sale blanc, avec quoi cela résonne-t-il ? Pas grand chose. Cela ne renvoie pas à une histoire raciste. Il n’y a pas de racisme sans domination, et les blancs en tant que groupe n’ont jamais été dominés en France. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25257

Re: Sus aux blancs !

7 Mai 2021, 09:49 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25257

Re: Sus aux blancs !

20 Mai 2021, 18:38 Message

États-Unis : la maire démocrate de Chicago n’accorde plus d’interview qu’à des journalistes de couleur (Valeurs Actuelles)


Traditionnellement, comment appelle-t-on le fait d’exclure quelqu’un du fait de sa couleur de peau ? Du racisme ? Eh bien non : pour les démocrates américains, ce n’est rien d’autre qu’une nouvelle preuve de leur combat pour “l’égalité”. À Chicago, la maire afro-américaine et lesbienne Lori Lightfoot a envoyé mercredi un courriel aux principaux médias couvrant l’actualité de la capitale de l’Illinois. Tant que ces derniers ne feront pas plus d’efforts pour engager des « personnes de couleur » dans leur rédaction, la maire n’accordera plus d’interview à des journalistes blancs. Pour justifier cette décision discriminatoire, Lori Lightfoot a rappelé que « la diversité et l’inclusion sont obligatoires » au sein de toutes les institutions américaines à l’heure où le pays fait face à une « reconnaissance historique de l’existence du racisme systémique ». Du côté des journalistes locaux, les réactions sont plus que mitigées. Gregory Pratt, reporter latino-américain pour le quotidien Chicago Tribune, a exprimé son désaccord sur Twitter. Il avait demandé un entretien à la maire démocrate, qui avait accepté puisqu’il est considéré comme une “personne de couleur” par ce racisme qui ne dit pas nom, mais il a annoncé qu’il l’annulerait si elle ne revenait pas sur sa décision. « Les politiques n’ont pas à choisir ceux qui ont le droit de les couvrir », conclut-il.

Messages: 465

Re: Sus aux blancs !

20 Mai 2021, 21:17 Message

Ripose Laïque Cash, Américain de 4 ans, enlevé et assassiné : qui va s’agenouiller ?

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25257

Re: Sus aux blancs !

27 Mai 2021, 09:37 Message

Image

Image

Image

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25257

Re: Sus aux blancs !

3 Juin 2021, 14:07 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25257

Re: Sus aux blancs !

9 Juin 2021, 12:51 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25257

Re: Sus aux blancs !

12 Juin 2021, 18:17 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 25257

Re: Sus aux blancs !

Hier, 17:13 Message

Totalement scandaleux, et complètement fou.
Peut-on mieux illustrer ce qu'il en est du "progressisme", de "l'humanisme" ?

Royaume-Uni : les enfants de la classe ouvrière blanche parmi les plus défavorisés car moins aidés ; on leur enseigne le privilège blanc en primaire (Daily Mail par Fdesouche)

« Un rapport historique a révélé que les élèves blancs de la classe ouvrière ont été “laissés pour compte” pendant des décennies par le système éducatif anglais – et que la promotion des idées de “privilège blanc” aggrave la situation.

Le Commons Education Select Committee, dominé par les conservateurs et présidé par le député Robert Halfon, a déclaré que les élèves blancs de la classe ouvrière sont l’un des groupes les moins performants du pays et qu’ils “se sentent tout sauf privilégiés”.

Il a déclaré que ces enfants étaient en retard par rapport à leurs pairs défavorisés d’autres ethnies à l’âge de cinq, seize et dix-huit ans, et que des expressions “politiquement controversées” et “qui divisent” telles que “privilège blanc” peuvent avoir contribué à ce que les élèves blancs pauvres soient oubliés par le système “pendant des décennies”.

Les députés ont également mis en garde contre le fait de “monter les différents groupes les uns contre les autres” et ont suggéré que les écoles qui encouragent les idées de “privilège blanc” pourraient être en infraction avec la loi sur l’égalité de 2010.

Leur rapport comprend deux cartes de l’Angleterre qui indiquent que les élèves blancs de la classe ouvrière vivent dans des zones pauvres, ne sont pas éligibles pour les repas scolaires gratuits et ont des résultats inférieurs à ceux de leurs pairs défavorisés des autres groupes ethniques, en particulier en dehors de Londres.

L’étude conclut que les élèves blancs défavorisés ont été gravement déçus par un raisonnement politique “vaseux” et que le ministère de l’éducation n’a pas reconnu l’ampleur du problème.

S’exprimant dans l’émission Today de la BBC Radio 4, M. Halfon a déclaré qu’un certain nombre de facteurs entrent en jeu, notamment la géographie – les élèves blancs de la classe ouvrière vivent dans des villes qui ont été “laissées pour compte parce que tout l’argent, toute l’attention ont été consacrés aux grandes villes”.

Il a également averti que certaines familles étaient “désengagées de l’éducation” dans des zones où “il y a souvent un manque de communauté, un manque de capital social aussi”.

Interrogé sur le risque d’une situation dans laquelle il y aurait des écoles pour les riches et des écoles pour les pauvres, M. Halfon a répondu : “C’est exactement ce que nous essayons d’empêcher, c’est ce qui se passe actuellement.
[…] chez les enfants de cinq ans, seuls 53 % des élèves britanniques blancs pauvres atteignent le niveau de développement attendu, soit l’un des pourcentages les plus faibles de tous les groupes ethniques défavorisés.

Au GCSE, seuls 17,7 % des élèves britanniques blancs pauvres obtiennent la note 5 ou plus – l’équivalent d’un C – en anglais et en mathématiques, contre 22,5 % des élèves pauvres de toutes les ethnies.

Et la proportion d’élèves britanniques blancs pauvres qui vont à l’université est de 16 %, la plus faible de tous les groupes ethniques autres que les gens du voyage. […]

Le député conservateur M. Halfon a ajouté : “Depuis des décennies, les élèves blancs de la classe ouvrière ont été abandonnés et négligés par un système éducatif qui les condamne à prendre du retard sur leurs pairs à chaque étape du parcours.

Tous les gouvernements ont une vision complètement décalée et ont manqué d’attention et de soin pour aider ces élèves blancs défavorisés à travers le pays”.
[…] dans les autres groupes ethniques, les élèves qui ont droit à des repas scolaires gratuits obtiennent systématiquement de meilleurs résultats que leurs camarades britanniques blancs”, a-t-il ajouté. […]

S’exprimant dans l’émission Today de la BBC Radio 4, M. Halfon a déclaré que l’expression “privilège blanc” était “malavisée” car elle “dit qu’il y a une culpabilité collective alors qu’il devrait y avoir une responsabilité individuelle pour les actes racistes”.

Mais il a été accusé de prôner une guerre des cultures. […] »

Précédente

Retourner vers Ethnomasochisme, repentance & nihilisme