Afficher le sujet - Sus aux blancs !

Sus aux blancs !

Sur l'ethnomasochisme, la repentance et le suicide du pays.
Avatar de l’utilisateur
Messages: 3678

Re: Sus aux blancs !

22 Juin 2020, 21:58 Message

Nous sommes absolument tout à fait d'accord, les amis. Ce n'est pas par hasard que la porte-parole porte si mal l'intitulé de sa fonction. Tout ce qui ce conçoit bien..., n'est-ce pas. Alors, forcément, lorsqu'on ne conçoit rien du tout et que l'on cherche à dire tout et en même temps son contraire, on s'emmêle, fatalement, les crayons. Il s'agit, pour moi, effectivement, d'un principe de méthode et de moyen que nous n'avons pas à exploiter ; encore une fois, la Sibeth nous offre suffisamment d'occasions pour ne pas lui faire dire ce que, cette fois ci, à l’évidence, elle n'a pas voulu dire, notamment s'agissant de ses propres enfants (mais pourquoi, diable, a-t-elle embarqués ceux-ci dans telle galère !)
Que la nuit vous soit douce.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22361

Re: Sus aux blancs !

25 Juin 2020, 07:56 Message

Résolution symbolique européenne : notre vie compte-t-elle ? (L'Incorrect)

« Sachez tout d’abord que la France a reconnu par la loi du 21 mai 2001, dite loi Taubira, la traite et l’esclavage comme ayant constitué des crimes contre l’humanité. Son article 1er était d’ailleurs extrêmement explicite : "La République française reconnaît que la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l’océan Indien d’une part, et l’esclavage d’autre part, perpétrés à partir du XVe siècle, aux Amériques et aux Caraïbes, dans l’océan Indien et en Europe contre les populations africaines, amérindiennes, malgaches et indiennes constituent un crime contre l’humanité." Une loi qui aurait d’ailleurs pu être d’une portée plus universelle, plus générale, si sa conceptrice l’avait décidé. Mais elle avait malheureusement d’autres projets, qu’elle finit par dévoiler sans ambages dans une interview donnée à Eric Conan pour L’Express le 4 mai 2006 : "Il ne faut pas trop évoquer la traite négrière pour que les jeunes arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des arabes".

Va donc pour les Européens ; ils ont le dos large ! C’est d’ailleurs tout le sens de cette résolution symbolique européenne, frappée du sceau si classique de l’émotion médiatique et de la sidération du politique occidental dès que quelques activistes jouent la rengaine des bons sentiments. Les considérants du texte voté le 19 juin n’ont même pas la pudeur – ou l’intelligence – d’en faire mystère : "considérant que la réaction et la rhétorique utilisée par le président des Etats-Unis, notamment la menace de déployer l’armée américaine si les manifestations ne cessaient pas, sont venues jeter de l’huile sur le feu". Qu’en termes élégants ces idioties sont dites… Faut-il donc livrer les Etats-Unis au sort que connaît le quartier de Capitol Hill de Seattle, en proie aux déprédations des antifas et de gangs de rappeurs, pour satisfaire l’humanisme débordant de nos parlementaire "européens" ? Faut-il peut-être que nous soyons quelques-uns à nous scarifier la peau, dans un exercice de flagellation collective qui ferait passer les soufis des ordres les plus mystiques pour des amateurs ?

Aux Etats-Unis, des articles de plus en plus nombreux exigent des blancs qu’ils réparent les crimes de leurs aînés en espèces sonnantes et trébuchantes, sans que personne ne prenne la peine de faire semblant de s’en offusquer. C’est ce qui arrivera à l’Union européenne zombifiée, dont la classe politique est d’une insigne médiocrité.

L’Union européenne est totalement impuissante sur le plan politique mais se pique de donner des leçons de maintien de l’ordre à Donald Trump. Elle devrait d’abord regarder ce qui s’est passé dans les rues de Stuttgart ou de Paris, quand des foules qui veulent détruire notre civilisation se sont permis de casser ou de briser les interdictions de manifester. Antichambre des idéologies les plus mortifères, l’UE est gagnée à la croyance du siècle : "le racisme systémique". C’est obsessionnel ; c’est une névrose de l’Homme malade du monde. Pis, seront condamnés tous ceux qui oseront émettre quelques réserves à ce programme aussi masochiste que de mauvaise foi : "condamne le suprémacisme blanc, sous toutes ses formes, y compris l’utilisation de slogans qui visent à saper ou affaiblir le mouvement Black Lives Matter et à en diluer la portée". Voilà qui ressemble fort aux objectifs d’un parti unique et totalitaire. À ce stade, l’auteur consciencieux se dit qu’il serait certainement plus sage d’arrêter d’écrire, de peur de se retrouver foudroyé par les yeux vengeurs de Big Mamma.

Certains amendements signés par des eurodéputés français, à l’image de monsieur Glucksmann, valait aussi le détour : "souligne que l’institutionnalisation de la peau blanche comme canon de beauté perpétue et renforce le racisme dans nos sociétés". Où ont-ils vu jouer ça ? D’où sortent ces délires purs et durs qui n’ont plus aucun rapport avec la raison la plus élémentaire ? Pile, je gagne, face, tu perds. Les blancs n’ont désormais plus que le droit de se taire. S’ils manifestent ne pas regarder la couleur de peau dans les rapports humains, on leur reproche d’être coupables du crime de "racisme impensé". S’ils voient la couleur de peau, on le leur reproche aussi. Un même raisonnement s’applique à la traite négrière, laquelle est uniquement étudiée par le prisme des crimes commis par les Occidentaux. Pourtant, mademoiselle Assa Traoré elle-même est issue de l’ethnie Soninké qui a très longtemps pratiqué l’esclavage et des auteurs africains sérieux l’ont toujours dénoncé, qu’il s’agisse de Tidane N’Diaye ou de Venance Konan, auteur d’une remarquable tribune dans Le Monde en 2016. »


Le "racisme impensé" ; je t'en foutrais, moi, de "l'impensé" !... Pour finir, il vont nous contraindre à le penser une bonne fois ; et cela risque d'être ravageur pour ces guignols.

***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22361

Re: Sus aux blancs !

25 Juin 2020, 12:37 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22361

Re: Sus aux blancs !

26 Juin 2020, 07:50 Message

... même quand il veulent faire de leur mieux pour convenir à la doxa ambiante et jouer du pipeau à destination des plus jeunes.

Timothée de Fombelle censuré en Grande-Bretagne et aux États-Unis parce qu’il est blanc (Bd Voltaire)

« Alma – Le vent se lève (Gallimard jeunesse, avril 2020), premier tome d’une saga, raconte l’épopée d’une Africaine partie à la recherche de son frère, dans un dix-huitième siècle esclavagiste. Or, Timothée de Fombelle est blanc. Un statut qui ne lui confère pas le droit de s’incarner dans la peau d’une jeune fille noire, selon la maison d’édition britannique, qui craint une "appropriation culturelle". "Quand on est blanc, donc du côté de ceux qui ont exploité les Noirs, on ne peut pas décemment s’approprier l’histoire de l’esclavage", lui a targué l’entreprise, en amont même de l’écriture du livre. Un sujet, selon eux, "passionnant mais trop délicat". "Mais qu’un homme blanc puisse endosser le rôle d’une petite fille noire, qu’un écrivain puisse raconter l’histoire de la traite négrière du point de vue des esclaves même si cette histoire n’est évidemment pas la sienne, c’est pour moi la définition même de la littérature…", s’inquiète-t-il dans Le Point.

Une légitimité historique

Prévenu par la maison d’éditions, en amont de l’écriture, que le sujet était à risque, il avait redoublé de vigilance. Pour asseoir sa légitimité et s’autoriser à endosser le rôle de la fillette, il a ainsi fondé son récit sur de longues recherches historiques et de terrain, durant des années de travail. « Je suis un homme blanc du XXe, je ne suis pas historien, alors pour raconter une petite jeune fille noire du XIXe, je me suis vraiment beaucoup documenté, j’ai consulté des archives, des journaux de bord, j’ai beaucoup lu sur l’Afrique ancienne et j’ai voyagé. […] Il fallait que je sois digne de mon sujet", estime-t-il. »


***


Que cet auteur (pour la jeunesse), semble-t-il à succès, réfléchisse un peu plus, constate qu'il est le minuscule dindon d'une farce aussi grotesque que génocidaire en son but, et qu'il en tire les conséquences pour chercher d'autres sujets à proposer pour l'édification de notre belle jeunesse.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3678

Re: Sus aux blancs !

26 Juin 2020, 10:49 Message

"Mais qu’un homme blanc puisse endosser le rôle d’une petite fille noire, qu’un écrivain puisse raconter l’histoire de la traite négrière du point de vue des esclaves même si cette histoire n’est évidemment pas la sienne, c’est pour moi la définition même de la littérature…"

C'est fondamental. Soyons clairs et précis : si cette assertion est récusée, alors c'est, ni plus ni moins, la littérature qui est interdite.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22361

Re: Sus aux blancs !

26 Juin 2020, 13:35 Message

Eric Veron a écrit:
"Mais qu’un homme blanc puisse endosser le rôle d’une petite fille noire, qu’un écrivain puisse raconter l’histoire de la traite négrière du point de vue des esclaves même si cette histoire n’est évidemment pas la sienne, c’est pour moi la définition même de la littérature…"

C'est fondamental. Soyons clairs et précis : si cette assertion est récusée, alors c'est, ni plus ni moins, la littérature qui est interdite.


Oui !
Chaque jour, en ce moment, apporte son coup de hache.
Dans la molle indifférence de tout un chacun.
Stupéfiant.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3678

Re: Sus aux blancs !

26 Juin 2020, 14:47 Message

Il faut calmement envisager que je devienne dingue. Ou bien que quelque chose de majeur se déglingue fissa fissa. Rayez la mention inutile. Je passe — vite, trop vite mais c’est le rythme de ma croisière actuelle — devant un papier du Figaro.fr qui cause de Richard Ferrand qui cause d’élections régionales. Le sujet ni le bonhomme ne m’intéressant, je survole. Soudain, je cligne des yeux et le peu de comprenure qu’il me reste racle le fond : «La France est diverse et il peut y avoir des modes d'organisation et des compétences différentes en fonction des territoires et de leurs projets (...) Sur la base de projets, le législateur peut accorder des compétences à des territoires.» Mais c’est énorme, ça encore, Didier ! Vous lisez ce que je lis ? Vous en comprenez ce que j’en déduis ? Et ça va passer comme une lettre à la poste ?! Réveillez-moi.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22361

Re: Sus aux blancs !

26 Juin 2020, 18:32 Message

Si vous versez dans la folie, alors nous sommes deux, cher Eric ; j'avoue n'avoir pas imaginé (c'est un tort) que la relance de la "décentralisation", évoquée suite au fiasco patent de "l’État central" au cours de cette crise sanitaire, pouvait ainsi être exploitée pour avancer un agenda clairement partitioniste. On peut compter sur des planches pourries tel qu'un Ferrand pour bien enrober la chose. Et sur les barons locaux pour s'en emparer. Et sur les Français pour assister au spectacle.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3678

Re: Sus aux blancs !

26 Juin 2020, 18:35 Message

Je me sens un peu moins seul. Merci, Didier.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22361

Re: Sus aux blancs !

28 Juin 2020, 08:17 Message

Image


Le groupe L’Oréal a annoncé le retrait des mots tels que “blanchissant” ou “éclaircissant” de la description de ses produits sur ses emballages.

Les termes “blanc/blanchissant (white/whitening), clair (fair/fairness, light/lightening)” seront ainsi bannis “de tous ses produits destinés à uniformiser la peau”, indique le texte diffusé en anglais. Le numéro un mondial des cosmétiques ne donne pas plus de détails, notamment sur un retrait immédiat ou non des rayons.

Cette décision vient après celle de la filiale indienne d’Unilever, qui a choisi de rebaptiser sa crème éclaircissante pour la peau commercialisée sous le nom de "Fair & Lovely". L’entreprise anglo-néerlandaise a promis de ne plus recourir au mot "Fair" ("clair") car la marque se dit "engagée à célébrer tous les tons de peau".



Image


"QILivesMatter" : très bonne idée !


***


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22361

Re: Sus aux blancs !

29 Juin 2020, 08:45 Message

Les effets de la décision de L’Oréal de ne se sont pas fait attendre.
Et ils sont désastreux. Very bad buzz....

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3678

Re: Sus aux blancs !

29 Juin 2020, 11:02 Message

Plieux, samedi 27 juin 2020, minuit et demi. La firme L’Oréal annonce qu’elle va retirer les termes blanchiment, blanchissant et clair de la “communication” autour de ses produits. Quand on songe à ce que fut l’histoire de cette société et à sa place dans la Collaboration la plus extrême, on ne peut s’empêcher de voir là un indice de confirmation des liens structurels entre tous les totalitarismes ; et, en l’occurrence, entre le nazisme concentrationnaire et l’actuel remplacisme global davocratique.
Eugène Schueller, le père de cette Liliane Bettencourt qui passait pour la femme la plus riche du monde et qui défraya la chronique dans les années récentes, était le principal financier de la Cagoule. Il subventionne Eugène Deloncle lorsque celui-ci fonde en 1940 l’ultra-collaborationniste Mouvement Social Révolutionnaire : lequel s’intègrera bientôt au Rassemblement national populaire de Marcel Déat, où Schueller est en charge des questions économiques. Pour le dédouaner à la Libération — d’ailleurs sans abuser personne —, il ne faudra pas moins que maints témoignages de résistants, parmi lesquels celui de François Mitterrand, dont l’obligé lancera la campagne électorale dans la Nièvre, aussitôt après.
Aujourd’hui l’Oréal s’engage corps et âme en faveur du génocide par substitution — atavisme ou “culture d’entreprise” ?
Copyright © Renaud Camus ( www.renaud-camus.net )

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22361

Re: Sus aux blancs !

30 Juin 2020, 08:47 Message

Image


Plus qu'un boycott réel (rarement effectif, consommation oblige), en menacer sur les réseaux sociaux suffit.
Et ça marche dans tous les cas.
Pas certain qu'il faille s'en réjouir parce que pour une fois cela va "dans le bon sens"...
Le Net n'est pas une agora, et ne le sera jamais.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22361

Re: Sus aux blancs !

30 Juin 2020, 13:08 Message

Intéressant...

Image


Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22361

Re: Sus aux blancs !

30 Juin 2020, 16:23 Message

Quand on dit que ce sera sans fin...

Wisconsin (USA) : un syndicat d'étudiants noirs demande à l'Université de Madison de déboulonner la statue de Lincoln, "anti-esclavagiste mais pas pro-Black".



Même chose avec l'islam, et toutes ces cingleries revanchardes, prises dans le cercle vicieux du ressentiment comme exutoire névrotique à son propre néant, cercle parfaitement destructeur et partant in fine autodestructeur. Toute idéologie est en son essence révolutionnaire ; la logique de l'idée, c'est formellement la révolution, la circularité qui se dévore la queue, puis le reste.

PrécédenteSuivante

Retourner vers Ethnomasochisme, repentance & nihilisme