Afficher le sujet - Sus aux blancs !

Sus aux blancs !

Sur l'ethnomasochisme, la repentance et le suicide du pays.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: Sus aux blancs !

22 Juillet 2020, 07:57 Message

“L’homme blanc est l’ennemi commun. Il faut s’en débarrasser” explique un militant intersectionnel à Londres

« Dimanche, les manifestants de Black Lives Matter ont défilé de Marble Arch à Hyde Park à Vauxhall Pleasure Gardens, où des orateurs se sont prononcés contre le racisme systémique et le capitalisme.

L’un des orateurs a déclaré que pour comprendre le mouvement, il est important de comprendre les tenants du concept sociologique de gauche d ‘ "intersectionnalité".

"Vous ne pouvez pas parler d’éducation, et vous ne pouvez pas parler des problèmes des Noirs et des problèmes LGBT, et les exclure comme s’il s’agissait d’un problème individuel ; vous devez regarder cela en utilisant l’intersectionnalité", a-t-il déclaré.

L’orateur explique que l’intersectionnalité "signifie reconnaître qu’il y a un ennemi commun : l’homme blanc. Les systèmes qu’ils utilisent sont le capitalisme, le patriarcat et le fascisme. Ils ont été créés et perpétués par des hommes blancs, pour des hommes blancs, dans l’intérêt des hommes blancs."

Il a ajouté qu ‘ "une fois que nous réalisons que nous menons tous le même combat, cela ne fait que renforcer l’armée. Un problème partagé est un problème divisé par deux. Imaginez si nous nous rendions tous compte, nous nous réunissions et nous nous regroupions ?"

"Tous ces groupes de personnes, les problèmes auxquels ils sont confrontés, tout cela vient des mêmes personnes : des hommes blancs. Nous devons donc nous en débarrasser", a-t-il dit, poursuivant en suggérant, à mi-voix, que les gens devraient "tuer les riches". »


***


Le déliromètre explose.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: Sus aux blancs !

22 Juillet 2020, 13:42 Message

Image


Dupont-Moretti ne ferait pas mieux.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: Sus aux blancs !

24 Juillet 2020, 14:33 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: Sus aux blancs !

30 Juillet 2020, 08:54 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3674

Re: Sus aux blancs !

30 Juillet 2020, 09:42 Message

80% de Pubs avec un homme Noir et une femme Blanche

...et non l'inverse... [notons, en passant, la curieuse utilisation des majuscules]

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: Sus aux blancs !

30 Juillet 2020, 12:01 Message

Racisme : vers un changement des noms anglophones d’ oiseaux portant des noms d’hommes blancs (The Allegheny Front & Bird Watching par Fdesouche)

« Au milieu des protestations contre le racisme et les inégalités de ces derniers mois, des statues confédérées et des marqueurs similaires ont été retirés à travers les États-Unis – certains discrètement, au milieu de la nuit, et d’autres renversés par la foule. Le monde des oiseaux connaît une situation similaire en ce qui concerne les noms d’oiseaux communs éponymes et honorifiques en anglais – des noms humains placés sur les oiseaux pour honorer ou commémorer quelqu’un.

"Ce sont pour ainsi dire des statues verbales pour les oiseaux et la communauté ornithologique, car ces hommes, pour la plupart blancs, ont fait partie d’une période très sombre de notre histoire" […]

En Amérique du Nord, environ 150 oiseaux portent le nom de personnes, dont le moineau de Bachman. Selon la page "All About Birds" du CornellLab consacrée à cette espèce, John James Audubon a donné son nom à l’oiseau en l’honneur du révérend John Bachman en 1834.

Selon Rutter, Bachman était un pasteur luthérien qui a promu la suprématie blanche. "Des gens ont dit qu’il était juste un homme de son temps – c’était l’époque dans laquelle il vivait", a déclaré Rutter."Je ne pense pas que ce soit une raison pour continuer à l’honorer aujourd’hui."

D’autres oiseaux ont été nommés en l’honneur d’esclavagistes et d’hommes qui ont dévalisé les tombes des indigènes.
[…]

"Nous pensons que le groupe de personnes majoritairement blanches, tant au sein du comité que dans la communauté ornithologique, ne peut pas prendre de décision sur ce qui est considéré comme trop raciste ou suffisamment raciste pour qu’un nom soit retiré", a déclaré M. Rutter. "Il faut tous les retirer".
[…]

The Allegheny Front

Le mouvement de cet été pour la justice raciale et l’expiation a finalement incité le Mississippi à retirer le symbole confédéré de son drapeau d’État, l’équipe NFL de Washington à changer le nom raciste de son équipe, NASCAR à bannir le drapeau confédéré de ses manifestations, et les statues des Confédérés et autres personnages historiques racistes à être démantelées. Et ce ne sont là que quelques exemples des changements que nous avons observés dans le domaine du sport, des marques d’entreprise et d’autres institutions au cours des deux derniers mois.

Les noms que nous utilisons pour les oiseaux seront-ils les prochains ? La pratique consistant à nommer les espèces d’après des personnes était courante dans les années 1800, lorsque les naturalistes blancs honoraient leurs amis, les membres de leur famille ou leurs collègues (souvent d’autres naturalistes blancs) avec des éponymes – oiseaux ou autres animaux ou plantes nommés en leur honneur.

Aujourd’hui, beaucoup de ces noms posent des problèmes éthiques.

Le Longspur de McCown, par exemple, a été nommé en l’honneur d’un officier de la Confédération qui a défendu l’esclavage et a également combattu de nombreuses tribus amérindiennes. Le Solitaire de Townsend et la Paruline de Townsend portent le nom de John Kirk Townsend, un naturaliste qui a dévalisé les tombes des Amérindiens. John James Audubon, vénéré pour son art, a néanmoins aussi dévalisé des tombes d’indigènes – un fait qui jette une ombre sur l’oriole et le puffin qui portent son nom.
[…]

Cela signifierait renommer environ 150 espèces du Canada au Panama.
[…]

« Nous reconnaissons tout à fait que cela ne résoudra pas le problème du racisme », ajoute M. Rutter. « Ce ne sera pas la solution pour la justice sociale. Mais c’est quelque chose que nous pouvons faire aujourd’hui. »

Elle souligne que Birds Names for Birds veut que l’AM et le CNAC agissent avec audace.

"Il faut que ce soit tout ou rien", dit-elle. "Nous ne voulons pas décider de qui a commis des actes suffisamment graves, suffisamment préoccupants ou suffisamment racistes"

Bird Watching »

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3674

Re: Sus aux blancs !

1 Août 2020, 08:41 Message

Communiqué du CNRE n° 132, vendredi 31 juillet 2020
On a le droit d’être blanc

Sur la boîte à lettres de l’école élémentaire Jean-Moulin de Châteauroux, un autocollant d’un centimètre sur sept, voire deux, écrit le journal indigné, ont été apposés. Ils portent l’inscription “It’s Ok to be White”, on a le droit d’être blanc. « Le directeur académique prend cet incident au sérieux, dit encore le même quotidien, et portera plainte s'il se reproduit ». Le journal, c’est La Nouvelle République du Centre-Ouest, plus communément appelé La Nouvelle République, ou même La NR. Il s’exprime ici par le truchement de sa correspondante à Châteauroux, Mme Aziliz Le Berre. Toujours à propos des mêmes autocollants, cette journaliste parle de « message haineux ». Le titre de l’article est : « Châteauroux : un autocollant raciste collé sur une école élémentaire ». De son côté le directeur académique se désole : « C’est une école où il n'y a jamais eu le moindre problème » — sous-entendu, et maintenant ça, cette abomination.

On est ici au cœur exact de la folie qui nous gouverne et qui nous tue, du délire suicidaire, du faussel, ce réel à l’envers du négationnisme de masse qui préside au génocide par substitution et assure le silence autour de lui. Le milliard de Français qui ont vécu en France depuis quinze siècles doivent savoir dans leur tombe qu’en 2020 un quotidien du Berry, La Nouvelle République, présenterait comme un grave attentat raciste le dépôt sur une boîte à lettres d’un, voire deux autocollants d’un centimètre sur sept, “On a le droit d’être blanc”. Evidemment le journal explique, et le directeur académique pense aussi, sans doute, que cette phrase est un slogan des suprémacistes blancs américains, qui compterait parmi eux des néo-nazis. C’est le triomphe de “la Seconde Carrière d’Adolf Hitler”. Ce qu’on dit ou qu’on écrit n’a plus aucune importance, le sens ne compte pas, les plus manifestes évidences cessent d’être dicibles, tout ce qui doit être retenu d’un message ce sont ceux qui ont pu l’émettre plus tôt. Et comme les méchants ont à peu près tout dit, on ne peut plus rien dire. Les Français n’ont même plus le droit de prétendre à la légitimité d’être blancs, le Grand Remplacement peut et doit se poursuivre en silence, sans protestations.

Bien entendu rien ne paraîtrait plus judicieux que de poursuivre le journal en justice, pour encouragements au génocide par substitution, entés de l’interdiction aux victimes de se plaindre. Il faudrait seulement oublier, pour se lancer dans pareille aventure judiciaire, que l’immense majorité des juges appartient à la même école que l’immense majorité des journalistes, on seraient tentés d’écrire au même service du changement de peuple, et qu’ils n’ont pu comme eux parvenir où ils sont qu’à la condition de donner incessamment des gages de leur dévouement à la substitution ethnique et au principe sacré de la préférence occupante, son mode opératoire. On a peut-être le droit d’être blanc, mais déjà on n’a plus le droit de le dire, et il serait fort imprudent de le plaider.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: Sus aux blancs !

2 Août 2020, 12:05 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22356

Re: Sus aux blancs !

Hier, 08:21 Message

Image

Précédente

Retourner vers Ethnomasochisme, repentance & nihilisme