Afficher le sujet - Sus aux blancs !

Sus aux blancs !

Sur l'ethnomasochisme, la repentance et le suicide du pays.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

9 Septembre 2020, 09:00 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

5 Octobre 2020, 18:22 Message

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

9 Octobre 2020, 09:07 Message

Image


Bien entendu, cela ne s'adresse qu'aux mâles blancs résolument hétérosexuels.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

19 Octobre 2020, 17:04 Message

“Mort en saignant !" : l'odieuse récupération d'Assa Traoré à l'hommage au professeur décapité (Valeurs Actuelles)

« Un message accompagné de plusieurs photographies dont l’une où Assa Traoré est accompagnée de deux autres hommes. Sauf que l’un d’eux tient une pancarte qualifiée "d’ignoble" par exemple par Éric Naulleau. On peut y lire "RIP Samuel mort en saignant". Une odieuse récupération dénoncée de toutes parts, à commencer par la députée des Yvelines, Aurore Bergé, qualifiant ce message "d’écœurant". Le journaliste du Figaro, Guillaume Poingt n’en revient pas de voir ce message partagé sur la story Instagram d’Assa Traoré avec "un jeu de mots débile". "Ces gens n’ont aucune décence ?", questionne-t-il.

Florian Philippot qui peste sur le fait que le message soit relayé par le collectif, qualifie ce jeu de mots "d’épouvantable et gravement irrespectueux" avant de demander que l’on enquête "sur ces réseaux" et leur dissolution. Le délégué général de l’Aurore, Gilles Clavreul, se demande "quelle est la différence entre l’humour et la saloperie : il y en a deux, l’humour et la saloperie", tonne-t-il et de fustiger "l’imposture" du comité Adama. Enfin, l’essayiste et écrivain Joseph Macé-Scaron y voit lui la "posture et l’imposture". En plus de ce message, Éric Naulleau fait remarquer qu’Assa Traoré "porte un tee-shirt à la gloire d’un violeur". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

28 Novembre 2020, 10:35 Message

Le nouveau monde (suite) : épuration accélérée du vocabulaire (Delarue, BV)

Très bientôt chez nous...

« Voilà l’affaire qui agite le Canada depuis des semaines. L’incident remonte au 23 septembre dernier. Une enseignante de l’université d’Ottawa délivre, ce jour-là, un cours en anglais sur la théorie queer. Une thématique qui préoccupe beaucoup les Canadiens. Elle y explique comment la communauté gay s’est réappropriée ce terme, à l’origine insultant. Cela s’appelle la "resignification subversive", dit-elle. Et d’expliciter son propos en soulignant qu’aux États-Unis, la communauté noire a récupéré de la même façon le terme "nigger".

Elle ne le sait pas, mais elle vient de commettre l’irréparable.

Une étudiante lui écrit le soir-même : le mot la fait souffrir. L’enseignante s’en excuse et propose un débat sur le mot honni : "Vaut-il mieux ne pas le prononcer parce qu’il est sensible ? Le silence ne mène-t-il pas à l’oubli et au statu quo ?" Trop tard. La bombe a déjà explosé.

Le 1er octobre, l’offensée publie un tweet dans lequel elle récuse à une personne blanche le droit de prononcer le mot "nègre", porte plainte et publie, dans la foulée, les coordonnées personnelles de l’enseignante. On devine la suite : insultes, menaces, etc.

Courageux, le recteur Jacques Frémont suspend l’enseignante au motif que "les membres des groupes dominants n’ont tout simplement pas la légitimité pour décider ce qui constitue une micro-agression". Vingt-sept professeurs et bibliothécaires noirs se rangent à ses côtés. Trente-quatre signent une lettre de soutien à l’enseignante… et se font agonir d’injures, notamment traiter de "frogs", ces sales grenouilles de Français.

Car cette histoire ravive la querelle entre anglophones et francophones. Le Québec soutient l’enseignante. Le Premier ministre de la province, suivi par son gouvernement et les chefs des partis d’opposition, déclare que "les universités doivent être des endroits où on peut faire des débats, où la liberté d’expression est importante". "Il faut toujours regarder le contexte dans lequel les mots sont utilisés. […] C’est comme si on avait une espèce de police de la censure. Il faut vraiment arrêter ça", dit-il.

Côté anglophone, on est dans la posture inverse. Ainsi le maire d’Ottawa qui déclare : "Je ne pense pas que c’est une bonne idée d’utiliser le “mot en n” (sic) en aucune circonstance. C’est une insulte à la communauté noire. Certainement, il y a toujours la liberté d’expression dans les universités, mais il y a des limites à ça." Au sommet de l’État, le courageux Justin Trudeau est sur la même ligne, pour "le respect des autres et l’écoute des communautés".

Comme le rappelait alors Marianne, "cette affaire s’ajoute à la liste des incidents réguliers qui émaillent les universités nord-américaines" et gagnent le Québec. Ainsi, à l’université Concordia à Montréal, une pétition d’étudiants a circulé contre une enseignante qui avait "cité en anglais le titre de l’ouvrage Nègres blancs d’Amérique de Pierre Vallières, paru en 1968 pour décrire la réalité de la classe ouvrière canadienne-française".

Si je reviens deux mois après sur cette histoire, c’est parce qu’elle continue d’agiter le pays. Atterrée, ma famille montréalaise me dit que les sondages qui se multiplient auprès des jeunes étudiants et lycéens sur cette question révèlent qu’ils "sont à 100 %" pour la suppression du mot "nègre" du vocabulaire. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

30 Novembre 2020, 10:51 Message

Julien Bayou, porte parole EELV.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

2 Décembre 2020, 14:27 Message

Le Thuram, que ses petites lunettes ont fait passer pour un intello !, glisse de plus en plus ouvertement vers Radio Mille Collines

Dans une interview à la frontière du racisme, Thuram qualifie “le privilège blanc” de “privilège existentiel”

« La pensée blanche a-t-elle participé à créer des catégories sociales ? Parle-t-on plus facilement des Noirs que des Blancs ? Autant de questions soulevées par Lilian Thuram dans son ouvrage "La pensée blanche" sorti en octobre dernier. Dans une interview aux frontières du racisme accordée au Monde, l’ancien footballeur précise sa pensée et continue de pointer du doigt une présumée dominance blanche. "Pour ne pas avoir conscience qu’il y a un privilège blanc, il faut être blanc et ne s’être jamais posé la question", lance-t-il. Et d’estimer que lorsqu’on est discriminé pour sa couleur de peau, "ne pas l’être relève du privilège". Il ajoute : "le privilège blanc est un privilège existentiel".

Lilian Thuram se permet même d’aller plus loin en remettant en cause la différence entre le fait d’être blanc et celui d’être noir. "Être noir, ce n’est pas une réalité, c’est une perception". Selon lui, "c’est une construction idéologique qui invente le Blanc et les non-Blancs. La pensée blanche est née d’une volonté politique et économique." »


***

La connerie revancharde, aussi basse du plafond que péremptoire et prétentieuse, n'est pas une perception, c'est une réalité.

Messages: 997

Re: Sus aux blancs !

13 Décembre 2020, 15:25 Message

Pour rire un peu (encore que..!)
http://www.legorafi.fr/2020/07/21/deux-parents-sexcusent-aupres-de-leur-fils-de-lui-avoir-donne-naissance-avec-la-peau-blanche/
Dans le Gorafi aujourd'hui mais peut-être dans le Figaro demain :
"La semaine dernière, un couple a dû s’excuser auprès de leur fils pour lui avoir donné naissance avec la peau blanche.

Ce jeune couple de Lavallois est encore bouleversé par ce qui leur est arrivé la semaine dernière : « Pierre, notre fils de 17 ans, nous a fait réaliser que nous avions perpétué, sans même nous en rendre compte, un terrible réflexe colonial en nous reproduisant entre blancs privilégiés. Sans même penser aux conséquences, à savoir l’énorme culpabilité qui repose sur les épaules de notre fils, descendant direct des pires racistes esclavagistes » termine la mère de Pierre, en larmes.

En effet, leur fils, vit très mal sa couleur de peau : « En 2020, c’est plus possible d’être blanc ! Plus qu’une honte, c’est un fardeau ! Pourquoi mes parents ont-ils été égoïstes au point de se reproduire entre privilégiés oppresseurs ? Chaque matin, dans la glace, constater que je perpétue ce que l’histoire a fait de pire me plonge dans un profond tourment. J’ai honte d’être blanc, et tout est la faute de mes parents » lance le jeune homme, les mains tremblantes.

Les deux parents, sous le choc, entendent bien réagir et servir de modèles au monde de demain : « Nous ne recommencerons plus les mêmes erreurs. Certes, nous souhaitons un deuxième enfant. Mais pour ça, nous cherchons un géniteur racisé, qui pourrait enfanter ma femme et nous donner une progéniture moins oppressante, et pourquoi pas plus inclusive. Et, si nos recherches ne portent pas leurs fruits, alors nous appellerons notre enfant blanc « N’golo », c’est le minimum, je pense » termine le père de Pierre, un genou à terre et le poing levé. "

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

19 Décembre 2020, 19:42 Message

C'est on ne peut plus clair.
Et puis ? et puis rien.

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

20 Décembre 2020, 10:17 Message







Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

24 Décembre 2020, 10:01 Message

Le pauvre Thuram s'enfonce pitoyablement, lui qui avait justement un livre à vendre sur "la pensée blanche"... lui qui a été dans toutes nos écoles prêcher sa bonne parole... avec l'assentiment enamouré de tous les "pédagogues" et "républicains"...

Crachat de Marcus Thuram : son père, Lilian, le défend et évoque “un geste involontaire” (Valeurs Actuelles)

« Avant de prendre la défense de son fils : "Après coup, j’ai eu son explication, c’est-à-dire qu’il était rage de colère, et donc il a insulté l’adversaire et sans faire exprès effectivement, il a eu de la salive qui est partie". L’ancien joueur de l’AS Monaco et de la Juventus de Turin souligne le fait que son fils souhaite que "les gens retiennent que c’est involontaire parce que lui il se dit ‘ mais papa je ne voudrais pas que les gens pensent que je suis capable de cracher volontairement sur quelqu’un parce que ça n’a pas de sens". »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

24 Décembre 2020, 10:37 Message

Remarquable.

Affaire Sud Radio : "Cette auditrice 'raciste' aurait pu être ma mère (vidéo)" (Front Populaire)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

25 Décembre 2020, 12:23 Message

Image

Messages: 997

Re: Sus aux blancs !

25 Décembre 2020, 13:00 Message

L'atmosphère s'alourdit de jour en jour dans notre douce France depuis que Radio Mille Collines émet directement de l’Élysée.

En ligne
Avatar de l’utilisateur
Messages: 4055

Re: Sus aux blancs !

25 Décembre 2020, 14:26 Message

Le fait est que nous avons aujourd’hui en France une ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances. Le fait est que sa biographie officielle nous apprend qu’elle est née à Tarrafal au Cap-Vert et que, bardée de diplômes modernes et occidentaux, elle a passé l’essentiel de sa carrière professionnelle en entreprise. Cette personne est raciste, raciste anti-blanc, il va de soi.
Mais de tout cela je me fous un peu beaucoup. Il n’y a guère plus de surprise quant à la trajectoire de la France, si ce n’est l’accélération de celle-ci.
Non, ce qui retient mon attention et me permet de situer plus précisément où nous en sommes c’est l’intervention de Madame Junie Stella Kamnga, originaire du Cameroun et arrivée en France il y a trois ans. Cette prise de parole pourrait faire date. Elle est, en effet, remarquable, de précision, de profondeur et de réalisme. Elle va à l’exact opposé de la trajectoire que je notais, incarnée par Madame la ministre. Elle devrait faire date mais elle glissera aux oubliettes sans faire la moindre ride à l'effervescence médiatique. Je suis sûr et certain que cette prise de parole de Madame Junie Stella Kamnga est radicalement incompréhensible par 99,5% des cerveaux contemporains. La parole juste ne se remarque même plus.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 24599

Re: Sus aux blancs !

26 Décembre 2020, 19:58 Message

Image

PrécédenteSuivante

Retourner vers Ethnomasochisme, repentance & nihilisme