Afficher le sujet - Esclavagisme

Esclavagisme

Sur l'ethnomasochisme, la repentance et le suicide du pays.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Esclavagisme

11 Mai 2015, 10:02 Message

Image


Image


(La documentation française)

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Esclavagisme

2 Mai 2018, 18:06 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Esclavagisme

8 Mai 2018, 08:51 Message

Et pendant ce temps...

Esclavage : France 3 culpabilise uniquement l’homme blanc (Breizh info)

« Bien évidemment, il n’est pas question à cette occasion d’évoquer la traite des blanches dans l’histoire, ni les traites intra-négrières, pourtant bien plus importantes (et qui existent toujours dans certains pays) que la traite atlantique, ni bien entendu de la traite arabo-musulmane, qui a duré treize siècles et qui ne sera pas au centre des « débats » sur le service public.

Nous avons contacté les attachés de presse responsables de l’émission, sans réponse pour le moment.

(...)

Robert C. Davis, l’auteur de Christian Slaves, Muslim Masters, a par ailleurs essayé de chiffrer le nombre des victimes européennes de la piraterie barbaresque. Il conclut : « Entre 1530 et 1780, il y eut presque certainement un million et peut-être bien jusqu’à un million et un quart de chrétiens européens blancs asservis par les musulmans de la côte barbaresque »

Quand la propagande d’Etat se mêle à la loi et à la répression pour présenter l’histoire officielle, cela ne peut qu’inquiéter les esprits libres, les historiens et les chercheurs… »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Esclavagisme

18 Juin 2020, 21:04 Message

Par Fdesouche :

« Intéressant reportage sur l’esclavage au Mali, chez les Soninkés, l’ethnie à laquelle appartient Assa Traoré, et tout particulièrement à Kayes, dont son grand-père fut gouverneur. Issu de la noblesse locale, il a probablement lui même possédé des esclaves.



Il y a même eu des manifs en France contre l’esclavage chez les Soninkés, mais aucun média ne les relaient. Pourtant, cet esclavage là est toujours en vigueur.



Autre info intéressante, la colonisation et les lois de 1903 ont contribué à endiguer le phénomène de l’esclavage au sein des peuples du Sahel et la décolonisation l’a revigoré. »


***

Sans blague ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 22135

Re: Esclavagisme

28 Juin 2020, 09:36 Message

« Interview donnée, en 2017, à la chaîne malienne Renouveau TV par Me Mohamed Aly Bathily, ministre de la Justice du Mali de 2013 à 2014.

"Les gens m’ont dit : on a porté plainte devant la justice dans la région de Tombouctou, de Gao, où nos maîtres – nos maîtres –, disposant de nous à leur guise, violent nos femmes ; même quand tu as ton mari, c’est ton mari qui sort, le maître entre et il couche avec la femme. Les enfants qui naissent, le maître les prend comme sa chose. Il les donne en cadeau de mariage à des alliés, au Niger, en Libye, au Tchad. Des enfants nés de parents maliens ont été offerts en cadeau de mariage, là-bas, dans les alliances ethniques.

Une femme faisait partie des plaignantes qui avaient réussi à fuir. Elle avait mis au monde quatre enfants ; elle ne savait même pas où ils se trouvaient."

Dans ces pays-là, ces plaintes, aucun juge n’acceptait de les juger. On disait au juge : c’est comme ça que ça marche ici, faut pas toucher à ces dossiers.

Toutes ces formes d’atteintes à l’intégrité physique et morale des hommes et des femmes, on leur prêtait un statut d’esclave, au nom de quoi on les soumettait à l’injustifiable et à l’ignominie la plus totale.

J’ai dit : "il faut que l’État prenne ses responsabilités."

Alors, le ministre élabore une loi qu’il convient de présenter au Conseil des ministres.

"À mon grand étonnement, le Premier ministre Modibo Keïta a demandé que le texte soit retiré de l’ordre du jour du Conseil. Il a dit : “Mais il y a un texte qui punit l’esclavage”, et d’ajouter : “Si on adopte ce texte-là, si les gens entendent que c’est maintenant seulement que le Mali adopte un texte pour lutter contre l’esclavage, cela veut dire d’abord que chez nous il y a l’esclavage, et ça, c’est très mauvais de le faire savoir et ça veut dire ensuite que jusqu’ici on n’avait rien fait contre l’esclavage, et ça, c’est encore pire. Vraiment, il vaut mieux que la communauté internationale ne comprenne pas de travers notre démarche et dise : “Ah, tiens, au Mali, l’esclavage existe et il n’y avait même pas de texte pour le réprimer et c’est seulement en 2015 qu’on l’a adopté ”.

Et le texte a été effectivement retiré. » (par Bd Voltaire)


Retourner vers Ethnomasochisme, repentance & nihilisme