Afficher le sujet - La honte

La honte

Sur l'ethnomasochisme, la repentance et le suicide du pays.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

10 Septembre 2015, 12:58 Message

Le père d’Aylan était-il le passeur ? (Fdesouche)

Ce qu'on ne ferait pas pour une belle dentition, ou un i-Truc...

« Il est parti piloter prenant deux enfants avec lui et son épouse. C’est Abu Ghâlib, dont les médias parlent ; le père de l’enfant Aylan. Les medias ont diffusé leurs photos. Il a pris ses enfants et il les a enterrés cote à cote.
Abu Ghâlib dit que la famille irakienne s’est noyée*. Pourquoi il dit ça? Comment nous nous sommes noyés?
Il disait: « celui qui pilotait est un Turc qui s’en noyé en se jetant à l’eau ». Tout ça est faux. C’est Abu Ghâlib qui pilotait. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

11 Septembre 2015, 12:09 Message

Claims Aylan Kurdi's father 'people smuggler' (Sky News)

Messages: 1464

Re: La honte

11 Septembre 2015, 13:43 Message



Bravo Aldo !

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

11 Septembre 2015, 15:39 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 624
Localisation: Occitanie

Re: La honte

11 Septembre 2015, 16:44 Message

Confirmation ?

Le père du petit Aylan était un passeur ! (nouvelobs.com)

" Ces déclarations - à prendre avec prudence - remettent en cause la version présentée par Abdallah, le père d'Aylan, l'enfant syrien de trois ans retrouvé mort sur une plage turque et dont la photo a fait le tour du monde.

Zainab Abbas, une Irakienne qui affirme avoir fait la traversée sur le même bateau, a déclaré à la télévision australienne qu'Abdallah était aux commandes du bateau avant qu'il ne chavire au large de la Turquie.

Abdallah avait expliqué avoir pris en charge la conduite du bateau après que le conducteur avait paniqué et sauté par dessus bord. Mais selon Zainab Abbas, traduite par sa cousine installée en Australie, "c'était un passeur, oui, et c'est lui qui conduisait le bateau" depuis le début, rapporte le "Daily Telegraph". Elle raconte qu'il conduisait trop vite et que tout le monde n'avait pas de gilets de sauvetage.

Dans les faits, la plupart du temps, selon un rapport de l'UNODC, "aucune personne liée aux passeurs n’est présente à bord durant la traversée. Au lieu de cela, un 'chauffeur' est désigné parmi les migrants et bénéficie en contrepartie d’un passage sans frais".

Toujours selon Zainab Abbas, Abdallah lui aurait aussi demandé de "ne pas le balancer", une fois qu'ils étaient tombés à la mer. "

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

13 Février 2020, 19:35 Message

Royaume-Uni : l’Eglise d’Angleterre s’excuse d’être « institutionnellement raciste » (franceinfotv)

« L'archevêque de Canterbury, Justin Welby, chef spirituel des anglicans, a affirmé mardi 11 février, lors d'un synode général de l'Eglise d'Angleterre, que celle-ci était "profondément et institutionnellement raciste", s'excusant auprès des minorités discriminées.

"Nous avons porté atteinte à l'Eglise, nous avons porté atteinte à l'image de Dieu et, surtout, nous avons causé du tort à ceux que nous avons victimisés, souvent de façon inconsciente", a déclaré l'archevêque, ajoutant qu'il était "honteux" et "désolé".

L'Eglise d'Angleterre a voté "unanimement" une motion visant à "s'excuser pour le racisme conscient et inconscient subi par d'innombrables anglicans noirs, asiatiques et d'autres minorités ethniques en 1948 et dans les années qui ont suivi, alors qu'ils cherchaient un foyer spirituel" en son sein, détaille un communiqué. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

21 Février 2020, 10:08 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

2 Juin 2020, 09:53 Message


Avatar de l’utilisateur
Messages: 4153

Re: La honte

2 Juin 2020, 10:44 Message

Merde ! C'est insupportable ! Ça, j'ose croire que je ne le ferai jamais !
P.S. Et vous, Francis ? :lol:

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

4 Juin 2020, 08:51 Message

Image

Avatar de l’utilisateur
Messages: 4153

Re: La honte

4 Juin 2020, 10:21 Message

Mais comment est-ce possible d'en arriver là ? Quel est l'infâme ressort humain mis en branle ? Quelle existence ont mené ces individus pour accepter, d'eux mêmes, cette honte. Quelle formation de policier ont-ils reçu ? N'est-ce pas l'application, à la lettre, de l'expression « passer sous les fourches caudines » Et aucun révolté, aucun dissident de cette abjection ? Les digues cèdent les unes après les autres. Allez-vous étonner après cela que l'accélération des délires soit permanente.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

4 Juin 2020, 12:57 Message

C'est une épidémie.
Et le virus est un million de fois plus dangereux que le SRAS-Cov19...



Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

4 Juin 2020, 18:23 Message

La honte absolue, et le scandale absolu.

Image


Cette histoire est démentielle.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 4153

Re: La honte

4 Juin 2020, 18:29 Message

L'abomination à son paroxysme. Le blasphème humain le plus vil. Je cherche des mots assez forts...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

12 Juin 2020, 07:56 Message


Messages: 486

Re: La honte

19 Août 2020, 20:43 Message

le Parisien par msn Le Mée-sur-Seine : Abdelillah Assaoui, le sauveur de deux enfants, recevra un titre de séjour

Extrait : "Les choses n'ont pas traîné. Abdelillah Assaoui, l'Algérien qui vit en France sans papiers depuis trois ans et qui a sauvé deux enfants d'un début d'incendie dans un appartement le 17 août au Mée-sur-Seine va obtenir « à titre exceptionnel un titre de séjour qui lui permettra de travailler ». C'est la décision annoncée par le Préfet de Seine-et-Marne Thierry Coudert ce mercredi à 12 h 30. A peine rentré de vacances ce 19 août, le représentant de l'Etat a vite réagi à cet « acte de bravoure » qu'il tient à saluer.

Lundi 17 août, un garçon âgé de 12 ans et sa soeur âgée de 5 ans étaient restés seuls dans l'appartement située allée de la Gare, leur mère étant partie travailler dès 8 heures à Savigny-le-Temple. Leur père est, lui, en déplacement en Italie. Une collègue de la maman devait les récupérer à 10 heures, mais leur a fait faux-bond au nom d'une « urgence ». Bref, à l'heure du déjeuner, le fils a souhaité se faire des frites. « Il a fait chauffer la friteuse sur la plaque électrique, mais l'a oubliée », raconte sa mère. D'où le début d'incendie dans la cuisine peu avant 14 heures.

C'est là qu'Abdelillah Assaoui intervient. Il boit son café dehors sur la terrasse du salon de thé turc de Yacut Babacan avec son cousin. Il voit les flammes et grimpe par une gouttière jusqu'à la fenêtre de la cuisine. Puis il évacue les deux enfants l'un après l'autre par le fenêtre du séjour. Il éteint le feu grâce à l'extincteur de Yacut Babacan.

Ce dernier tient à signaler que d'autres personnes l'ont aidé à réceptionner les enfants en bas, sur ses tables : Riad Zaire et Chaïb, des habitués du café et aussi deux autres sans-papiers : Hatem Amira, de nationalité tunisienne, et Haci Ozkul, de nationalité turque. «Cela nous ferait plaisir qu'ils aient aussi des papiers en France », insiste-t-il.
[...]"

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

9 Février 2021, 12:32 Message

Admirez la prose de cette entreprise, et sa souplesse dorsale...

Notre Confession (Patagonia)

« Patagonia n’a pas su trouver des mots juste en réaction aux meurtres d’Ahmaud Arbery, Breonna Taylor, George Floyd, Tony McDade et Dijon Kizzee, et à l’oppression permanente que subissent certaines communautés dans le monde en raison de leur couleur de peau ou de leur origine. Nous avons aussi eu du mal à exprimer notre soutien au mouvement de justice raciale qui a balayé le monde. Les quelques mots que nous avons trouvés n’ont pas été à la hauteur de la situation et nous ont semblés insuffisants pour retranscrire la douleur de nos collègues de couleur et partenaires de la communauté outdoor. Le mouvement Black Lives Matter nous a forcé à reconnaître la profonde injustice raciale qui nous entoure et ainsi reconnaître notre complicité. En tant qu’entreprise de l’outdoor, nous n’avons pas réussi à cerner ni traiter les problèmes et les obstacles rencontrés par les personnes de couleur et les communautés marginalisées, menant de ce fait à leur exclusion des espaces et paysages naturels. Ces derniers mois nous ont révélé à quel point nous devions nous remettre à la hauteur de nos valeurs en tant qu’entreprise activiste. Nous avons raté trop de choses. Nos cœurs souffrent, mais notre souffrance n’est rien face à celle que nos collègues qui s’identifient en tant que Noirs, ou personnes de couleur, endurent et ont enduré.

Nous sommes désolés pour le mal que nous avons provoqué.

Pour nous impliquer véritablement dans ce sujet, nous devons admettre le manque d’implication de Patagonia et ainsi reconnaître l’entière responsabilité de l’héritage de nos échecs. Nous devons tout d’abord écouter et apporter tout notre soutien à nos collègues de couleur et nous engager à devenir une entreprise plus inclusive et équitable. Nous soutiendrons également davantage la parole des véritables leaders en matière de justice et d’équité au sein du mouvement écologique et des communautés outdoor.

Ce travail est urgent et de longue haleine. Nous n’aurons jamais fini. Nous recommençons à consacrer notre temps et nos ressources à cette partie essentielle de notre mission. Nous acceptons que l’on nous ouvre les yeux sur ce que nous avons ignoré. Nous bâtissons actuellement les fondations de ce travail en écoutant plus activement nos collègues de couleur et en apprenant de leurs expériences et de leurs idées. L’ensemble de notre entreprise a commencé un processus de partage sur la compréhension de ce que signifie être une entreprise antiraciste. Et nous actualisons notre politique interne pour rendre l’équité plus explicite.

Ne nous en tenons pas qu’aux mots. Dans les mois à venir, nous partagerons nos avancées sur ces sujets afin d’être tenu responsable de nos actes. Notre entreprise existe pour sauver notre planète, mais nous ne pouvons pas le faire seuls.

Nous devons concentrer nos efforts sur ceux qui sont le plus touchés par la crise environnementale et suivre leur direction. Nous sommes là pour contribuer à forger un monde plus juste. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 26446

Re: La honte

3 Juillet 2021, 08:50 Message

Image

Suivante

Retourner vers Ethnomasochisme, repentance & nihilisme