Afficher le sujet - Déréliction

Déréliction

Sur notre déréliction civilisationnelle et sur les manifestations du délire contemporain.
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Déréliction

7 Juin 2018, 08:04 Message

Face à l’islam : un réveil de la conscience chrétienne européenne, vraiment ? (Bd Voltaire)

« La cohorte des individus analysés se divise en trois grands groupes : les chrétiens, pratiquants et non-pratiquants, et les non-croyants. La moitié des sondés se prévalaient du deuxième groupe qui, en sus d’être définis comme des sporadiques de la messe dominicale, étaient de ces chrétiens qui, dixit, ne croient pas au Dieu de la Bible mais plutôt en une "force spirituelle supérieure au sein de l’univers", et sont, dans leur écrasante majorité, en faveur de l’avortement et du mariage homosexuel. Vous avez donc bien lu : la conscience chrétienne se réveille.

Une forte proportion de chrétiens (de 35 % jusqu’à 70 %, selon les pays), qu’ils soient catholiques ou protestants, pratiquants ou pas, tombent par ailleurs d’accord sur le danger de l’immigration extra-européenne, jugeant l’islam fondamentalement incompatible avec leur culture, convaincus de la supériorité de celle-ci, et acceptent difficilement des individus d’origine musulmane ou juive au sein de leurs familles – l’inverse n’est-il pas éminemment vrai ? Mais passons.

Datte sur le loukoum (ramadan oblige), un certain Tariq Modood, cité dans l’étude, professeur en sociologie et sciences politiques à l’Université de Bristol, nous explique – âmes sensibles s’abstenir : "Certains experts expriment leurs craintes quant à la promotion de la culture identitaire chrétienne au sein de l’Europe, conséquence d’une peur et d’une incompréhension dans un contexte de grande hostilité envers les musulmans."

Et de conclure que les "efforts pour développer une culture chrétienne comme une idéologie en opposition à l’islam constitue un défi au pluralisme et à l’égalité, et un risque à l’encontre de la démocratie" »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

20 Juin 2018, 09:04 Message

Comment les écrans bouleversent les rapports familiaux (Le Figaro)

Je ne peux lire que le tout début de l'article (réservé aux abonnés du Figaro, ce que je ne saurais être...), mais j'imagine très bien le "fond" de la chose, qui relève de la découverte de le Lune : les parents sont les premiers à être "addicts" à leurs écrans (petits, moyens et grands), leur "vie" s'y absorbe de plus en plus totalement, ce qui est on ne peut plus logique, puisqu'il ne leur reste à peu près rien d'autre que la consommation du factice, le flux des pseudo "événements", le mensonge généralisé, et la roue infinie des processus pour avoir l'impression d'exister. Ils sont donc bien mal placés pour faire la leçon à des enfants que de toutes les façons ils n'éduquent pas, ou si peu.

L'hypocrisie règne sans limite ici comme partout. Et l'incontinence puérile.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3160

Re: Déréliction

20 Juin 2018, 16:28 Message

C'est toute une série d'articles que le Figaro consacre à ce problème. Qu'il me suffise de vous citer deux titres:
Ces enfants excédés par leurs parents accros aux écrans
Addiction aux écrans : les parents appellent à l'aide

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

3 Septembre 2018, 15:38 Message

Pas mal.

Aurons-nous un « bled » d’où rentrer de vacances ? (Bd Voltaire)

« On comprend ce désir de préserver les liens avec une culture authentique, quand la vie oblige, pour satisfaire certaines nécessités, à se couler dans le milieu cosmopolite d’un endroit quelconque, simple réceptacle géographique d’avantages matériels et financiers. Il n’est guère étonnant que ces no man’s lands au sens littéral, propriétés de personne, n’attachent ni les pensées ni les cœurs. L’espace multiculturel est, par essence, le lieu du brassage ethnique général, du bouillon de cultures et de religions : il n’existe que parce que des peuples authentiques existent ailleurs et se mêlent en son sein, mais par lui-même, il n’est rien. Il n’a ni passé ni avenir : avant ce brassage, il n’était rien ; si des cultures diverses s’installent et parviennent, à force de générations, à n’en former qu’une seule, ce ne sera plus un lieu multiculturel. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

7 Octobre 2018, 09:09 Message

A partir de 9'...


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

8 Novembre 2018, 09:38 Message

Djason, 6 mois, est mort à la suite de coups donnés par son père, gêné par ses pleurs alors qu’il jouait à la console. (Sud-Ouest)

Sans commentaire.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

19 Décembre 2018, 10:17 Message

En Chine, une école apprend aux garçons à être de «vrais hommes» (Le Figaro)

Agitation vaine et stupide, mais excusable.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

4 Avril 2019, 08:41 Message

Armée : des députés découvrent les saints patrons et s’offusquent (Lettre patriote)

« L’inculture des jeunes générations devient un gouffre sans fond. Le problème, c’est que cette inculture a depuis quelques années déjà pénétré les allées du pouvoir. Dernier avatar de cette déchéance : des députés de la république ont “découvert” récemment les saints patrons des régiments militaires et les messes qui sanctifient certaines cérémonies.

Le 27 mars, les députés Christophe Lejeune (La République en Marche) et Bastien Lachaud (La France insoumise) ont évoqué leur rapport d’information sur… accrochez-vous… l’évaluation des dispositifs de lutte contre les discriminations au sein des forces armées.

Découvrant que les parachutistes fêtent la Saint-Michel tandis que Sapeurs et Artilleurs se retrouvent autour de la "Sainte-Barbe", que les mécaniciens célèbrent la Saint-Eloi, et que la Saint-Georges est incontournable pour les cavaliers, comme la Saint-Maurice l’est aussi pour les fantassins, les députés se sont étranglés ! Sans parler de la messe qui est proposée à chacun de ces événements !

"Une meilleure séparation entre les activités religieuses et les activités de cohésion doit […] être assurée. Les moyens généraux sont en effet trop souvent utilisés pour envoyer des invitations à des cérémonies catholiques." a cru bon d’expliquer l’un de ces députés.

Et, en déplorant que "les hommages militaires sont trop souvent rendus à l’occasion de cérémonies religieuses", d’insister : "Il n’est pas rare que le courriel d’invitation à la messe en l’honneur du saint-patron soit envoyé depuis la boîte courriel de l’unité ou depuis celle du commandant" et que "dans les écoles, certaines activités sont organisées de telle sorte que le moment religieux revêt un caractère quasiment incontournable."

Sur ce point, Bastien Lachaud (LFI) a visé particulièrement les traditions de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan. "On peut citer aussi la journée de cohésion, organisée au Mont Saint-Michel par les saint-cyriens, et qui donne lieu à un baptême du sabre ou du casoar. Dans une telle journée, dont l’acmé est manifestement cette cérémonie, on peut s’interroger sur la possibilité de s’éclipser pour manifester sa différence."

La charge du député "insoumis" ne s’est pas arrêtée là. "D’autres pratiques comme la bénédiction de régiments entiers, de bateaux ou d’aéronefs doivent être proscrites. Toutes ces maladresses créent un environnement que les militaires d’autres religions, ou ceux qui ne croient pas, peuvent ressentir comme inhospitalier et excluant". Une telle méconnaissance de l’Armée fait frémir…

Le général (2S) Pinard Legry, président de l’ASAF, a réagi :

"On ne peut être que consternés que des députés de la commission de la Défense, qui devraient concentrer leurs efforts à étudier comment renforcer notre Défense et les capacités de nos armées, découvrent et dénoncent la place qu’occupent les saints patrons au sein des armées.

C’est ignorer l’importance que revêt l’esprit de corps au combat et qui est fondé pour une large part sur le culte des valeurs et des traditions.

Supprimez la saint Michel et vous aurez la révolution chez les parachutistes des trois armées…

C’est notamment en tenant de tels propos que la Commission de la Défense et plus généralement les parlementaires, se discréditent non seulement auprès des armées mais également auprès de l’immense majorité des Français qui aiment et font confiance à leur armée." »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

7 Juin 2019, 07:44 Message

Les diplomates français “ne savent pas où ils ont mis” 60% des œuvres d’art qui leur sont confiées… (Lettre Patriote)

« C’est un fait connu, avéré, les œuvres d’art qui sont confiées aux institutions (ministères, Élysée, facultés) disparaissent. Sur les 500.000 œuvres mises à la disposition des palais de la république, il en manque même entre 50.000 et 60.000.

À lui seul, l’Élysée a « égaré » un bon millier de meubles, céramiques ou tableaux et les universités, près de 40% des œuvres qui leur auraient été confiées. Mais la médaille d’or revient au réseau diplomatique français, qui a “égaré” 60% des 110 000 œuvres dont il avait la garde. »

Messages: 372

Re: Déréliction

25 Août 2019, 14:52 Message

Affichage sur les abris bus des grandes villes :

Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

26 Août 2019, 08:38 Message

Alors là, celle-ci est vraiment de premier ordre !
Incroyable.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

18 Septembre 2019, 09:25 Message

Alors là... (rebelote)
Rarement ce fil aura aussi bien justifié son intitulé.

Robot-prêtre : halte-là ! (Bd Voltaire)

« Mindar, un robot-prêtre, est en service à Kyoto, au Japon, dans un temple bouddhiste. À ce jour, il répète des sermons et des prières, mais il devrait pouvoir ultérieurement bénéficier d’une intelligence artificielle qui lui permettra de conseiller les fidèles et de participer à des rites. D’autres expériences ont vu le jour, en Chine ou dans un temple protestant allemand de Wittenberg, où un robot bénit des gens et lit des passages de la Bible. Wittenberg, vous savez, l’endroit où furent placardées les 95 thèses de Martin Luther qui initièrent la Réforme en 1518. Est-ce un hasard ? »

Bonne question...

Et à suivre :

« Et chez les catholiques ? Le progressiste béat dira « Quelle aubaine ! » D’abord, les déserts ecclésiaux que nous connaissons dans nos campagnes pourraient se repeupler… chaque petite paroisse perdue bénéficierait d’une messe avec un robot-prêtre : finies les assemblées dominicales en absence de prêtre, ou le néant qui désole. Et puis, avec un robot-prêtre, plus de querelle sur la liturgie ! Il sera capable de dire une messe saint Pie V en latin ad orientem, puis de réitérer face au peuple et en langue française. Une fois la mécanique bien réglée, il saura bénir, manier l’encensoir, présenter l’Eucharistie d’un geste harmonieux et recueilli. Il aura le bon goût d’éviter toute innovation liturgique qui serait contraire au canon. Il devrait être capable, son intelligence artificielle s’éduquant à chaque confession, d’adapter le quantum des pénitences au plus fin pour éviter si c’est possible la récidive. Même s’il doit donner le sacrement des malades en urgence en pleine nuit, ses capacités ne seront pas diminuées par la fatigue le lendemain. Les catéchèses qu’il dispensera, les sermons qu’il prononcera (brefs, pour se conformer aux injonctions papales) seront d’une absolue conformité aux enseignements et dogmes en vigueur et tiendront compte tant des dernières encycliques que des plus récentes avancées éducatives. Que des avantages ! »

Mon Dieu, mon Dieu...

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

25 Septembre 2019, 09:54 Message

Pas mal.

« Cinquante ans après la sortie de la célèbre chanson de Jacques Dutronc "Et moi, et moi et moi", notre époque névrosée, qui confirme et renforce son obsession narcissique, suggère un nouveau couplet:

"Sept cents millions de médias
Et Moix, et moi, émoi
Avec ma vie, sous l’œil des GAFA
Mon mal de tête, c’est le climat
J’y pense et puis j’oublie
C’est la vie, c’est la vie." »

(Bd Voltaire)

Messages: 383

Re: Déréliction

25 Septembre 2019, 10:59 Message

D'abord on ne dit pas "robot-prêtre" mais "prêtre-robot", en français, langue où le qualificatif n'antécède pas le substantif, lequel est le robot (en substance) et non le prêtre (absent, virtuel, imaginaire).

Cette antéposition retourne la préséance de l'ordre naturel de la pensée et du sensible : le vituel, le qualificatif, le "comme si" s'incarne au détriment de l'objet réel, du Réel lui-même pour tout dire. Est-ce donc un hasard si les champions du monde du virtuel (Californie, Japon) sont les deux régions linguistiques du monde, de part et d'autre du grand vide humain qu'est l'océan Pacifique, où tout le fatras adjectival et métaphorique antépose le substantif et le verbe dans le discours ?

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

15 Octobre 2019, 08:31 Message

« À quoi doit-on cette percée inouïe du dogmatisme au sein de sociétés occidentales pourtant de longue date sécularisées ? Le recours au terme de "politiquement correct", pour répandu et pratique qu’il soit, échoue cependant à caractériser ce long cheminement qui voit nos sociétés basculer du débat au dogme, de la raison à la vérité et du politique au religieux. La journaliste et essayiste Natacha Polony évoquait, dans son ouvrage Bienvenue dans le pire des mondes, paru en 2016, l’avènement d’un "soft totalitarisme". Le terme peut, à première vue, paraître étrange à une époque où les libertés individuelles ne semblent plus connaître de limites, mais songeons que ce totalitarisme ne sera peut-être pas le fait d’un tyran sanguinaire et omnipotent, archétype du « fasciste » que l’on débusque aujourd’hui à chaque coin de rue, mais celui d’un amas d’individus dont le panurgisme effrayant pourrait sans mal accoucher d’une tyrannie d’autant plus redoutable qu’elle serait consentie par une majorité, ainsi que le pressentait déjà Alexis de Tocqueville au XIXe siècle. » (BV)

Il ne faudrait pas oublier que ce panurgisme est éminemment téléguidé. Et qu'il prospère sur l'enseignement de l'oubli, la misère intellectuelle et spirituelle, et bientôt l'effondrement du QI.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 20387

Re: Déréliction

31 Octobre 2019, 18:49 Message

Image


Entièrement d'accord.
C'est sans aucun doute l'opinion la plus inactuelle du moment ; et la plus nécessaire.

Avatar de l’utilisateur
Messages: 127

Re: Déréliction

31 Octobre 2019, 19:32 Message

C'est le processus d'une acculturation "inversée", terriblement négative. Un mimétisme de la médiocrité, du vulgaire.
On le remarque très nettement chez les jeunes, la manière de s'exprimer, l'emprunt permanent à la langue arabe, aux expressions islamiques, les intonations vocales, les insultes systématiques au sein de chaque phrase, même les plus banales.

Les vidéos de l'INA sont intéressantes, elles nous permettent de constater l'Effondrement massif et ultra-rapide du niveau syntaxique, lexical et réflexif chez les jeunes...et moins jeunes.
"Où le secret commence, commence aussi le pouvoir réel" H. Arendt, Le système totalitaire

Messages: 383

Re: Déréliction

31 Octobre 2019, 20:53 Message

Le plus scandaleux est qu'il se trouve encore des gens pour objecter à ce constat que "de tout temps la langue a évolué", les moeurs aussi, etc.

Pendant de nombreuse années j'ai habité une résidence de luxe équipée d'un court de tennis. Des "invités" (sous-locataires saisonniers), des jeunes de "familles bien", venus de Paris et ses banlieues chics de l'Ouest parisien n'ont jamais cessé de la fréquenter et de fréquenter ce court: il y a deux décennies, une certaine retenue (se garder d'éructer des jurons à ameuter tout le quartier à chaque reprise de balle ratée, etc.) était encore de mise; et même, une certaine tenue vestimentaire chez les joueurs. En une quinzaine d'années tout a changé : le court retentit de brâmes racailleux, tout le monde se lâche dans le juron, la gueulante, et, l'été, tout ce petit monde qui vous met les nerfs en boule, joue torse nu (les garçons). Ce n'est pas le 9-3, c'est Neuilly qui débarque, mais c'est tout comme. Il y a peu de choses qui m'attriste autant dans ce pays: la bestialité monosyllabique et racailleuse devenue norme de comportement social chez ceux-là même à qui elle devrait être, par culture, étrangère.

Suivante

Retourner vers Modernité modernante