Afficher le sujet - Cinquième colonne

Cinquième colonne

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

9 Octobre 2019, 09:05 Message

Beaucoup de policiers hésitent à signaler leurs collègues « de peur d’être taxés d’islamophobie » (Le Parisien)

« Des actions, les syndicats en attendent aussi pour que le drame de la PP ne se reproduise pas. "On a besoin de savoir si le gouvernement réfléchit à un texte pour lutter contre la radicalisation dans la police", questionne Fabien Vanhemelryck. "On doit pouvoir écarter des profils inadéquats en couvrant juridiquement ceux qui enclenchent la démarche", appuie David Le Bars, du Syndicat des commissaires de la police nationale.

Beaucoup de policiers sont pour l’heure réticents à signaler leurs collègues de peur d’être taxés de discrimination ou d’islamophobie. L’élaboration d’un tel texte, réclamé en interne, ne manquerait pourtant pas d’entraîner des débats passionnés. Trop pour un ministre déjà affaibli ? »


***


Le terroriste Harpon pouvait accéder à la liste de nos taupes infiltrées dans les mosquées ! (Lettre Patriote)

« C’est le Canard Enchaîné qui le révèle mercredi, et c’est une information extrêmement inquiétante.

C’est une source anonyme exerçant en haut lieu qui l’affirme : “Du fait de ses fonctions, Harpon avait accès aux fichiers protégés, notamment à celui où figure l’identité des taupes. Il nous faut savoir s’il les a partagés” …

Un commandant, vieux routier du Renseignement, se montre particulièrement inquiet auprès de nos confrères : “S’il a pu accéder à la liste de nos sources infiltrées dans les mosquées salaf, on risque de pleurer bientôt d’autres morts”. »


***


« On voit des policiers, des militaires radicalisés, bientôt un juge radicalisé ? Tout est envisageable. Ça s’est dilué dans toute la société française » (Trévidic)




***


« Une révolution salafiste s’est emparée d’une partie non négligeable de la population »

« Ce thème de la communautarisation croissante dans certains territoires est régulièrement abordé dans ses ouvrages par le politologue Bernard Rougier​, auteur d’un livre à paraître en janvier prochain : Les territoires conquis de l’islamisme.

L’universitaire explique que “Sur les vingt dernières années, on a un travail de conquête auprès des populations les plus vulnérables, originaires du Maghreb et d’Afrique subsaharienne, par des entrepreneurs religieux qui ont imposé leur conception de l’islam”.

Ces réseaux religieux, “souvent liés à des foyers idéologiques au Moyen Orient et au Maghreb”, ont “pris le pouvoir sur une partie non négligeable de cette population”, ajoute le chercheur. Pour mener ce travail de conquête, “l’idée est de faire fonctionner une machine de prédication qu’est la mosquée, les cours qui y sont donnés, les sermons” , ou encore par “l’écosystème qui fonctionne autour de la salle de sport, la sandwicherie halal, les pèlerinages à la Mecque, etc”, décrit encore Bernard Rougier.

Cet écosystème, explique-t-il, “va diffuser des conceptions le plus souvent en rupture par rapport à la société française”, ainsi que “l’idée que la société française est mécréante, qu’il faut se dégager de ses influences”. Cette logique d’entre-soi, ajoute Bernard Rougier, est “entretenue à travers différents réseaux religieux qui peuvent être en concurrence entre eux pour la conquête de territoires locaux et des esprits (…) mais savent être solidaires quand il s’agit de dénoncer la laïcité, décrite comme une machine de guerre contre l’islam”. »



Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

11 Octobre 2019, 10:16 Message

Image


Image


Etc., etc.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

11 Octobre 2019, 12:51 Message

Petit complément :


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

22 Octobre 2019, 11:12 Message

Les signalements pour radicalisation se multiplient au sein de la préfecture de police (20mn)

« Pour Frédéric Lagache, délégué général du syndicat Alliance, ils doivent être améliorés en étant "partiellement anonymisés". Une façon de "protéger" les agents qui en sont à l’origine, tout évitant de faire de la "délation", une pratique courante dans les services. Il faut surtout, dit-il, éviter de « tomber dans la stigmatisation » des policiers musulmans. Un point de vue partagé par Denis Jacob estimant important de "ne pas lancer une chasse aux sorcières qui ne serait pas acceptable". "Il faut que les collègues aient aussi conscience qu’ils peuvent être poursuivis pour dénonciation calomnieuse, ce qui les exposerait à des sanctions", poursuit-il. Inciter les agents à parler tout en évitant d’instaurer un climat de paranoïa. Les policiers devront trouver l’équilibre. »

Quadrature du cercle...


***





Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

23 Octobre 2019, 09:54 Message


Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

25 Octobre 2019, 08:41 Message

L’UDMF, un « danger » pour la laïcité selon les services de Renseignement français (France 3 Régions)

« En revanche, pour les services de renseignement, les liens ne font aucun doute. Une source évoque des "faits objectifs établissant une proximité". L’UDMF applique, selon un policier, les méthodes des Frères Musulmans : se faire passer pour des démocrates et arriver au pouvoir légalement comme en Egypte en 2011. Le but inavoué de l’UDMF serait identique aux objectifs des Frères Musulmans. A savoir, la volonté d’instaurer un califat et la charia, tout en se dissimulant derrière des apparences démocratiques et républicaines.

A l’image des Frères Musulmans, l’UDMF est qualifiée de danger par les services de renseignements. Non pas en terme de risque terroriste. Les Frères Musulmans ne prônent pas l’action violente. Mais ils sont assimilés à un "faux nez" des islamistes cherchant à influencer la société avec un objectif principal : faire sauter la digue de la laïcité. […] »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

4 Novembre 2019, 09:52 Message

« Merah tire dans la tête d’une petite fille… et les gens qu’on écoutait trouvaient ça bien !!! »

Video de Marc Trevidic ici.

Une frange "plus grande qu'on croit"...
Monsieur Trévidic, "on" ne manque pas d'exceptions, et des plus lucides, instruites par l'histoire et non seulement qui raisonnent avec une "tête bien faite" ; à dire le vrai tout cela crève les yeux de presque tous, mais les yeux sont maintenus aveugles à force de propagande éhontée, d'interdiction de voir, de dire et de penser, de carcan mental totalitaire.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

7 Novembre 2019, 18:35 Message

Un radicalisé surveillait les geôles du TGI de Paris (Dreuz)

« Panique au Tribunal de Grande instance de Paris. En urgence, le parquet a demandé l’exfiltration immédiate d’un premier surveillant de prison, connu pour sa radicalisation, qui officiait depuis quelques mois au dépôt du Palais de Justice de Paris. »

On n'a pas fini de "paniquer"...

Messages: 151

Re: Cinquième colonne

7 Novembre 2019, 22:03 Message

L'exfiltration...

:)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

8 Novembre 2019, 09:24 Message

Deux employés de Twitter, Ali Alzabarah, Saoudien de 35 ans et Ahmad Abouammo, Américain de 41 ans , ont été inculpés outre-Atlantique pour espionnage au profit de l’Arabie Saoudite. « Ces agents saoudiens ont fouillé dans les systèmes internes de Twitter pour obtenir des informations personnelles sur des opposants au régime saoudien et des milliers d’autres utilisateurs » a déclaré dans un communiqué le procureur fédéral de Californie David Anderson.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

11 Novembre 2019, 10:18 Message

Image



Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

12 Novembre 2019, 13:52 Message

Image


Image


Madjid Messaoudene: un drôle de militant contre « l’islamophobie » (Causeur)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

2 Décembre 2019, 09:46 Message

« Dimanche, l’Union des démocrates musulmans français (UDMF) a présenté une première partie de ses candidats pour les élections municipales de 2020. Lancée en 2012, cette organisation était déjà présente cette année aux élections européennes.

Pour l’instant, le mouvement affiche une quinzaine de têtes de liste sur toute la France et vise un objectif de cinquante. En région parisienne, elle en présente d’ores et déjà huit.

A Paris, Jean Préau, le secrétaire général l’UDMF qui se présente comme «musulman et petit-fils de résistant», compose une liste pour le XIVe arrondissement, et Halima Raiteb, cadre infirmier, dans le XXe. […] La tête de liste de Clichy est Oussama Adref, administrateur réseau et président de la toute nouvelle Union des Clichois. Dans les Yvelines, les têtes de liste sont connues à Guyancourt (Mabella Dekiouk), Mantes-la-Ville, Mantes-la-Jolie et aux Mureaux. "Mais tous ne veulent pas donner leur nom, car certains ont déjà reçu des menaces", assure Jean Préau à nos confrères du Parisien. » (Le Parisien par Lettre Patriote)

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

3 Décembre 2019, 19:53 Message

Enquête 100% : Des surveillants pénitentiaires radicalisés endoctrinent-ils des détenus mineurs à l'EPM de Lavaur ?[url](Radio 100%)[/url]

« Nous nous étions faits l'écho de cette information début 2019, la situation apparaît de plus en plus inquiétante au fur et à mesure de nos investigations.

Les langues se délient dans les services pénitentiaires, après le drame survenu à la Préfecture de police de Paris, où un policier radicalisé a tué plusieurs de ses collègues. En Occitanie, la situation dans les prisons inquiète.

Des lanceurs d’alerte actuellement en poste dénoncent 'le laisser-faire dans certains services pénitentiaires". Ces agents ont souhaité rester anonymes, pour leur sécurité et éviter les sanctions disciplinaires. Ils pointent l'inaction de la hiérarchie "les services pénitentiaires savent pertinemment que des surveillants sont radicalisés et même surveillés par les services de la DGSI (Direction générale de la surveillance du territoire) mais ne font rien". Et ce n’est pas tout.

La prison pour mineurs de Lavaur : terrain propice au prosélytisme salafiste

Selon nos informations, des personnels fichés S sont en contact réguliers, parfois seul à seul et pendant plusieurs heures avec des jeunes mineurs à l'EPM (établissement pénitentiaire pour mineurs) de Lavaur, dans le Tarn. Doit-on craindre un endoctrinement de ces jeunes gens - déjà en rupture avec la loi et le droit commun - par des cellules salafistes ? Plusieurs sources en Occitanie s’inquiètent de possibles "lavages de cerveaux opérés auprès de jeunes mineurs incarcérés, déjà radicalisés, fragiles et influençables."

Difficile de comprendre les raisons d'une telle inertie de la part de l'administration, pourtant au courant de ces agissements. Le manque de personnel en prison pourrait conduire certains chefs d’établissements à fermer les yeux. Autre information inquiétante : des personnels pénitentiaires fichés S, ou surveillés, feraient de bien suspectes demandes de mutation, pour rejoindre l’établissement pour mineurs de Lavaur...

Au moins deux agents dans le collimateur...

Selon nos informations, "les directions des établissements pénitentiaires de Lavaur (Tarn) et Seysses (Haute-Garonne) savent pertinemment qu’au moins un agent dans chaque structure est surveillé, mais ne prennent aucune mesure et laissent les individus au contact de la population carcérale. N'est-il pas possible de les mettre à l’écart, dans des services administratifs sans relation avec les détenus ?" s'indigne un de nos lanceurs d'alerte.

Nous avons eu confirmation que les services pénitentiaires sont informés officiellement de l’identité d'au moins un fonctionnaire surveillé par le renseignement français.

Quand un gardien convainc un détenu d'agresser un surveillant arabe non musulman

Illustration de cette ambiance délétère : il y a plusieurs mois, un agent aurait convaincu un détenu d’agresser physiquement un autre surveillant. "Une attaque au prétexte que ce dernier, d’origine arabe, ne faisait pas le ramadan. L’homme a été blessé et a quitté la région après cette agression."

La rédaction a sollicité la direction inter-régionale des services pénitentiaires d’Occitanie qui n’a pas souhaité donner suite à notre demande d’interview. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

5 Décembre 2019, 09:30 Message

Le patron d’une société de nettoyage fiché S était employé par le ministère des Armées (Actu17)

« "À quoi bon s’embêter à répertorier et à surveiller les radicalisés, pour notamment s’assurer qu’ils n’ont pas accès à des informations sensibles, si les autres administrations se foutent de notre travail ?", a glissé un agent du contre-espionnage à l’hebdomadaire bien renseigné. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 19957

Re: Cinquième colonne

9 Décembre 2019, 09:30 Message

Essonne : un gérant de pizzeria soupçonné d’organiser des mariages blancs à 13.000 euros (Ouest-France)

« L’homme de 55 ans, d’origine algérienne, est soupçonné d’avoir organisé des mariages de complaisance permettant d’obtenir un titre de séjour, en échange d’une somme de 13 000 €.

Les investigations ont montré qu’il employait, sans les déclarer, trois ressortissants algériens, âgés de 27 à 36 ans, qu’il avait mis en contact avec des Françaises d’origines africaine ou antillaise, selon le parquet. »

Précédente

Retourner vers Politique & Nouvelles