Afficher le sujet - Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

Sur la politique du pays, et sur l'actualité
Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21685

Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

24 Avril 2020, 22:27 Message

Le collectif Spartacus s'est organisé pour lancer une pétition sur Internet.

Vous pouvez la signer ici.
Partagez, faites-là connaître !

Voici son texte :

N'ACCEPTONS PLUS L'INACCEPTABLE !




Notre pays vit un naufrage. La crise sanitaire actuelle pourrait bien le couler par le fond tant la gestion de cette épreuve par le pouvoir actuel est catastrophique.

- Il est INACCEPTABLE qu’à peu de temps de la date à laquelle tous les Français sont censés recouvrer une partie de leur liberté, et plusieurs mois après le début de la crise, les autorités sanitaires demeurent incapables de leur assurer les équipements de protection indispensables, dont les masques et les tests nécessaires ;

- Il est INACCEPTABLE qu'il soit interdit aux pharmacies de proposer des masques sanitaires au public ; et que l’on interdise par décret aux médecins libéraux d'exercer leur art par les prescriptions qu’ils jugent les plus appropriés aux cas de Covid qu’ils sont amenés à traiter ;

- Il est INACCEPTABLE que les responsables des urgences recevant les appels de patients qui décrivent les premiers symptômes d’une maladie mortelle aient pour consigne de leur répondre de « rester chez eux et d’attendre l’apparition de symptômes de détresse respiratoire », ce qui revient à une non-assistance à personne en danger institutionnelle ;

- Il est INACCEPTABLE que dans un pays développé, le confinement de la population, d’une durée record, ait été décidé au seul motif de devoir s’adapter aux insuffisances d’équipement des hôpitaux publics, alors que cet arrêt brutal met en péril toute l’économie du pays et son avenir même ;

- Il est INACCEPTABLE, dans un pays de vieille civilisation, qu’il soit interdit par décret et par action policière aux proches des mourants d’accompagner ceux-ci dans leurs derniers moments ;

- Il est INACCEPTABLE que l’on distribue des amendes sans retenue plutôt que des masques aux citoyens ; alors que le pouvoir est incapable de maintenir même un semblant d’ordre dans les « territoires perdus de la République » ;

- Il est INACCEPTABLE que cette crise soit l’occasion d’attenter à nos libertés individuelles comme jamais on ne l’avait osé jusque-là.

- Enfin, il est INACCEPTABLE que, pour couvrir les carences du pouvoir, on alourdisse sans limite la dette de notre pays, et l’on compromette son avenir par l’arrêt imposé de notre économie, avec la paupérisation et le déclassement qui s’ensuivront pour tous.

En cette occasion dramatique nos dirigeants, et au premier rang Emmanuel Macron, Président de la République, se sont révélés incompétents dans l’exercice du pouvoir, incapables de se faire obéir d’une administration inopérante, et impuissants en tout. Héritiers désastreux d’une impéritie organisée de longue date par nos dirigeants successifs, ils ne savent que « communiquer », pas gouverner.

Pire : ils n’ont reculé devant rien pour cacher leur défaillance, et c’est le mensonge d’État pur et simple, répété à l‘envi — qu’on songe à la question des masques ! —, qui n’a cessé de sévir. À un tel degré, ce n’est plus une faute : c’est une trahison. À un tel niveau, les plus hautes autorités de l’État, c’est de la Haute Trahison.

Enfin, l'irréparable, l'imprescriptible : par leur faute, nombreux sont ceux qui auront perdu la vie ou dont la santé sera définitivement ruinée, nombreux ceux qui auront perdu leur travail, leurs ressources, leur niveau de vie. Et tous, nous aurons été privés de notre liberté.

Et tout cela pour rien ! Nous n’avons fait que reculer pour mieux sauter à pieds joints dans la pandémie. Après 4 mois dont 6 semaines de confinement strict : toujours pas de masques pour tous, pas de tests, pas de moyens adéquats, pas de véritable stratégie autre que la godille et la gestion de la pénurie.

IL EST INACCEPTABLE QUE L’IMPUNITÉ RÈGNE CHEZ DES GOUVERNANTS QUI ONT PROUVE LEUR INCAPACITÉ ET QUI ONT MENTI SCIEMMENT, EN PRÉPARANT LA RUINE LE PAYS ET EN NE PROTÉGEANT PAS LEUR PEUPLE.

LES FRANÇAIS MÉRITENT MIEUX QUE LA TYRANNIE JOINTE A L’INCOMPÉTENCE ! CE QUI EST INACCEPTABLE, NOUS NE L’ACCEPTONS PLUS !

C’est pourquoi nous demandons instamment la démission collective de l’ensemble des responsables qui sont comptables du désastre en cours, à commencer par le premier d’entre eux : M. Macron. Lui et son gouvernement doivent passer la main, dans l’attente des sanctions qui devront venir.

Nous appelons tous nos compatriotes, de quelque bord qu’ils soient, à refuser de tomber dans le piège d’une Unité Nationale de façade. Si elle doit se faire, c’est d’abord par l’éviction et le jugement de ces irresponsables. Exigeons le départ et la condamnation des naufrageurs du pays.

Spartacus

Messages: 580

Re: Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

9 Mai 2020, 21:37 Message

https://www.tvlibertes.com/actus/christophe-chalencon-une-figure-des-gilets-jaunes-appelle-a-verrouiller-paris-et-faire-tomber-le-gouvernement-lundi-11-mai
VA – Le confinement à peine terminé, les Gilets jaunes pourraient bien reprendre du service. Dimanche soir, Christophe Chalençon, figure des Gilets jaunes, a appelé à bloquer Paris lundi 11 mai, le jour du déconfinement, dans une vidéo live sur sa page Facebook. « Certains généraux, que nous avons appelés, sont à nos côtés. Ils sont en train de nous préparer un plan pour verrouiller Paris », prévient-t-il. « Nous allons lever des armées citoyennes : une de l’Alsace, de la Bretagne, des Pyrénées et de Provence et des Alpes. » Le but est de porter la nation « vers une première démocratie », explique Christophe Chalençon. Il planifie même de « mettre le dernier coup de dague » et de « tuer » le pouvoir en place, « sans attendre que la bête, aujourd’hui touchée et blessée, puisse se relever », clame-t-il. Le Gilet jaune le répète : « Nous allons renverser ce pouvoir politique. »

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21685

Re: Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

10 Mai 2020, 07:24 Message

J'ai vu cette vidéo à sa sortie, et j'ai hésité à la publier ici, à titre d'information. Chalençon y apparait fort excité et un peu déjanté, contrairement à la solidité et la bonhomie qu'il avait montrées jusque-là. Du fait de son rôle au début des Gilets Jaunes, c'était à considérer ; du fait de son discours un peu échevelé et de son expression hagarde, c'était plutôt à fuir, version pétage de plomb en direct... Un effet, compréhensible, du confinement ? A tout le moins : une affaire pareille, à supposer qu'elle ait le moindre semblant de vérité, ne se clame pas sur les toits de la sorte ! Ce pourquoi, in fine je n'ai pas publié ici. Ensuite Valeurs Actuelles et quelques autres se sont fait l'écho de la chose, augmentant son audience. Wait and see.


Messages: 580

Re: Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

10 Mai 2020, 12:14 Message

ça en inquiète tout de même quelques uns, même si ça en fait sourire d'autres.

https://francais.rt.com/france/74952-nous-devons-prendre-pouvoir-appel-gilet-jaune-vaucluse-11-mai
"Le nombre de vues des dernières vidéos de Christophe Chalençon s'est envolé et certains ont fait part de leur inquiétude quant au scénario présenté par l'activiste. Evoquant l'une des vidéos dans laquelle le Gilet jaune détaille son appel, le député LREM de la Loire, Jean-Michel Mis, en a appelé au Premier ministre et au ministère de l'Intérieur. «Il est temps d’agir […] Les salariés du public et du privé qui ont permis, malgré la crise sanitaire sans précédent, au pays de tenir debout, les commerçants, artisans du pays, nos entrepreneurs, ne nous le pardonneraient pas», a ainsi commenté le député, en référence à la publication qui a cumulé près d'un demi-million de vues sur Twitter."
On appréciera au passage l’hommage du vice à la vertu avec le couplet sur les salariés...!

D'autres ne semblent pas prendre la vidéo au sérieux, à l'image de la section Officiers et Commissaires de police du Syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI), qui a ironisé sur Twitter au sujet des «terribles effets secondaires du confinement».
https://twitter.com/PoliceSCSI/status/1258867487149522950

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3538

Re: Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

10 Mai 2020, 12:27 Message

Je crains que, fort malheureusement, cette sortie de Christophe Chalençon, n'aboutisse qu'à desservir la juste cause qu'il cherche à promouvoir et à fournir des munitions aux ennemis de celle-ci.

Messages: 580

Re: Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

10 Mai 2020, 23:14 Message

http://www.citoyens-et-francais.fr/2020/05/sortie-du-confinement-les-services-de-renseignement-alertent-sur-les-appels-a-manifester.html
"Des risques de radicalisation de la contestation sociale se présenteront lors de la sortie du confinement en France, met en garde le Service central du renseignement territorial dans une note confidentielle à la disposition de France Télévisions.
«Toutes les mouvances contestataires poursuivent, en boucle, leurs diffusions de commentaires critiques, avec une véhémence de plus en plus exacerbée, de la gestion de la crise sanitaire par les autorités publiques», signale la note.

Des rassemblements des mouvements militants pourront avoir lieu «dans la semaine du déconfinement» devant les préfectures et les sous-préfectures, prévient le SCRT.

Quant aux Gilets jaunes, dans les forums, «le sujet de l'après confinement est de plus en plus évoqué», constatent les services de renseignement."

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21685

Re: Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

11 Mai 2020, 07:58 Message

J'ai vu passer cette note, qui précise bien que le gros de la menace, et en partie déjà de l'action sur le terrain, provient de l'extrême-gauche. Et de fait c'est celle-ci qui s'agite le plus, qui ne veut sans doute pas rater le coche cette fois-ci comme ce fut le cas avec les "gilets jaunes" qu'elle a eu beaucoup de mal à récupérer ensuite (i.e. à étouffer et éteindre), et qui se porte donc d'avance à "l'avant-garde" (c'est une manie chez ces illuminés) de ce qu'il pense possible dans la situation actuelle de discrédit du pouvoir, de délitement de la société, et de casse sociale à venir. Comme toujours ces notes sont éminemment politiques, et plus faites pour se protéger que pour alerter d'un véritable signe.

Messages: 580

Re: Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

12 Mai 2020, 08:32 Message

Le bonhomme inquiète suffisamment le pouvoir pour qu'on l'embastille :

"Christophe Chalençon, l'une des figures du mouvement des Gilets jaunes, refait parler de lui : d'après les informations de LCI, il a été interpellé porte d'Italie, à Paris, lundi 11 mai par la brigade de recherches et d'intervention (BRI) de l'Office central de lutte contre le crime organisé (Oclco).

Il a ensuite été placé en garde à vue dans les locaux de l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP), à Nanterre. En cause, son appel, sur les réseaux sociaux, à « lever des armées citoyennes » et à « assiéger Paris ».

Avatar de l’utilisateur
Messages: 3538

Re: Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

12 Mai 2020, 10:51 Message

Chacun dans son rôle. Théâtre d'ombres (de la caverne :lol: )


Avatar de l’utilisateur
Messages: 3538

Re: Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

12 Mai 2020, 19:35 Message

Tous ces dirigeants incapables ont bien plus à craindre de mouvements sociaux massifs que de dépôts de plaintes ou de pétitions (même si l'un n'empêche pas l'autre) Et ils le savent.

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Messages: 21685

Re: Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

12 Mai 2020, 21:25 Message

Des plaintes, c'est un peu moins vrai, je pense.
Mais l'essentiel ne se jouera pas (et c'est préférable) dans les prétoires, nous le savons bien.

Je viens de découvrir ça :


Messages: 580

Re: Spartacus - N'acceptons plus l'inacceptable

12 Mai 2020, 22:47 Message

Si nous sommes aussi nombreux à dire la même chose, il faudra bien que cette unanimité produise ses effets.


Retourner vers Politique & Nouvelles